5 coups de cœur et une déception : Page Turners romans
Listes

5 coups de cœur et une déception : Page Turners romans

Hello ! Pour fêter mon entrée la semaine dernière dans la liste des partenaires de Page Turners romans, je vous présente 5 coups de cœurs et une déception chez cette collection, qui regroupe les éditions Bayard et Milan pour une collection spéciale YA.

Page Turners romans possède un catalogue assez varié, du thriller à la romance en passant par le fantastique. Ce qui est dans un sens un atout, car on trouve facilement un titres qui nous intéresse chez eux, est tout de même à double tranchant car on croise tout aussi facilement des genres que l’on n’apprécie pas.

~ Mon top 5 de Page Turners romans ~

5 – Silver et la Trilogie des gemmes

J’adore Kerstin Gier, ce n’est plus un secrets, et j’aime beaucoup relire ses trois trilogies. Ses romans sont courts et parfaitement dans la définition du Young adult avec ses héroïnes qui grandissent au travers d’épreuves.

J’ai une préférence pour Silver car il brouille beaucoup plus adroitement la frontière entre le monde réel et le fantastique que Rouge Rubis, et car Liv est quand même moins cruche que Gwendoline (sorry Gwen) mais les deux se lisent très bien.

Avis aux amateurs d’histoires d’amour sur fond de fantasy, avec une petite touche de mystère : vous apprécierez très probablement ces deux trilogies !

Découvrez ma chronique de Silver ici !

4 – Entre chiens et loups

La trilogie de Malorie Blackman est du genre marquante. A tel point que si je l’ai lu pour la dernière fois il y a 9 ans, je m’en souviens encore. Ce type de roman qui vous prend aux tripes et qui vous laisse sentimentalement et moralement détruit(e). Le type de roman qui nous parle car il fait écho à l’histoire, qui pose des questions et appuie là où ça fait mal.

Si vous aimez les romances qui se terminent bien, passez votre chemin car l’histoire de Callum et Sephy, si elle est belle, est aussi terrible. Mais si vous aimez être ému(e) aux larmes par une histoire dure aux accents affreusement réalistes, alors lisez-le.

Comme je n’ai pas encore écrit de chronique sur ce roman, je vous mets le résumé :

Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Un monde où les communautés s’affrontent à coup de lois racistes et de bombes. C’est un monde où Callum et Sephy n’ont pas le droit de s’aimer. Car elle est noire et fille de ministre. Et lui blanc et fils d’un rebelle clandestin… Et s’ils changeaient ce monde ?

5 – Caraval

La magie du spectacle, un univers étrange qui n’est pas sans nous rappeler Alice aux pays des merveilles, un jeu aux règles obscures, un meneur manipulateur et mystérieux… Caraval a tout pour plaire, tant par son intrigue que par son univers dans lequel on adorerait se perdre !

Si vous aimez être surpris par des rebondissements et vous laisser guider par l’auteur dans un monde étrange, alors vous adorerez sans aucun doute Caraval. Laissez-vous séduire par le spectacle fabuleux du très secret Legend, mais n’oubliez pas : ce n’est qu’un jeu…

Retrouvez ma chronique complète ici !

2 – Le cycle de l’héritage

Eragon c’est THE saga qui m’a fait découvrir et aimer la fantasy. Une aventure fantastique, un monde complexe, des langages inventés et un tyran à renverser : tout était là ! J’ai dévoré les trois premiers tomes en CM2 et attendu avec impatience la sortie du quatrième.

Je me souviendrais toujours de la première fois que je l’ai lu et que j’ai découvert combien un livre pouvait nous transporter loin, nous faire prendre part à une aventure… Arya m’a aussi marquée, étant la première héroïne forte et badass que je croisais.

Pour les fans de fantasy en gros pavés (ici par tranches de 800 pages, rien de moins), Ergaon est LA saga parfaite !

1 – Le Grishaverse

Easy, étant donné que Six of Crows fait partie de mes romans favoris tous genres confondus, de mon top 3 de tous les temps, le Grishaverse est bien évidemment premier de cette liste ! Cet univers créé par Leigh Bardugo est juste fabuleux et la diversité des romans qu’on retrouve dedans permet de varier les plaisirs.

Pour donner un petit classement interne, je dirais Six of Crows en premier, King of Scars en deuxième et les Grisha en troisième. Le chant des ronces étant un recueil de contes, il est à mes yeux hors classement.

Bref si vous n’avez pas encore découvert le génie de Leigh foncez, vous ne serez pas déçus !

Découvrez ma chronique de Six of Crows !

Une déception : La fourchette, la sorcière et le dragon

Comme c’était le cas avec les éditions Lumen, je n’ai jamais eu de vraie grosse déception du type qui donne envie de balancer le livre par la fenêtre chez Page Turners romans.

Mais je dois dire que je n’ai pas non plus été transportée par ce recueil de trois courtes histoires qui fait suite au Cycle de l’héritage. L’objet-livre en lui-même est magnifique (hardback, gold sprayed edge) sauf que le texte à l’intérieur est écrit bien gros et qu’on est loin des aventure héroïques écrites jusqu’ici par Christopher Paolini

Si vous voulez lire ma chronique entière, c’est par ici !

Et vous, quels sont vos romans favoris de chez Page Turners Romans ? Des déceptions ?

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.