Campus tome 2 : Sur invitation
Par titre

Campus tome 2 : Sur invitation

Merci à Page Turners pour l’envoi de ce roman.

Hello ! La chronique de cette semaine fait suite à celle de la semaine dernière puisque je vous présente aujourd’hui mon avis sur le second tome de Campus de Kate Brian : Sur invitation.

Annonçons tout de suite la couleur : si j’avais apprécié le tome 1 (dans le genre lecture sans prise de tête), j’ai eu beaucoup plus de mal avec cette suite. Tout se passe très vite, Reed est déprimée les trois quarts du temps et les personnages semblent de plus en plus superficiels.

ATTENTION : cette chronique contient des spoilers sur le roman dont il est question ainsi que sur le tome précédent

Pour retrouver ma chronique du tome 1 c’est par ici !

Le résumé

L’avenir de Reed Brennan s’annonce aussi brillant que les deux carats de diamants aux oreilles de ses nouvelles colocataires. Admise à Easton, elle a accompli l’impossible : intégré le cercle très fermé des Billings.

Son nouveau statut suscite le respect et l’envie, et Reed va vite en faire les frais… Lors d’une soirée, quelqu’un prend des photos compromettantes d’elle et les utilise pour la faire chanter. Reed se trouve face au choix cruel : dénoncer les agissements des Billings, ou quitter l’Académie d’Easton.

~ Retour sur cette lecture ~

Le plan machiavélique de Noëlle

La meneuse des filles Billings a encore concocté l’un de ses fameux « tests » à l’intention de Reed et cette fois, son plan se déroule sur la quasi intégralité du roman. Elle commence par l’encourager à boire (ce que Reed accepte joyeusement sans tenir compte de ses limites) puis la pousse dans les bras d’un nouveau venu afin de prendre quelques photos compromettantes.

Elle fait ensuite un petit chantage à Natasha, la camarade de chambre de Reed à Billings, afin que cette dernière montre les photos à Reed et lui demande de fouiller dans ses affaires ainsi que celles de ses trois amies à la recherche de preuves concernant le renvoi de Leanne.

Noëlle, Taylor, Ariana et Kieran laissent volontairement de faux indices et de faux secrets à disposition de Reed pour savoir si elles peuvent avoir confiance en elle.

Tout ce plan tordu, Reed le découvre au hasard après avoir surpris Leanne et Natasha ensemble lors de la fête de l’Héritage et elle va immédiatement chercher des explications auprès de Noëlle, énervée comme jamais (normal quoi). Et là… Noëlle avance comme argument qu’il s’agissait d’un test et que maintenant que Reed l’a réussi, elles peuvent être amies. Et Reed accepte ça. Fin de l’histoire.

Entre ce plan et les mauvais tours que lui jouent ses amies Billings (nettoyer les dortoirs, préparer leurs repas), j’avoue avoir eu du mal à comprendre l’attachement de Reed à ces filles et surtout le fait qu’elle les pardonne à chaque fois. L’héroïne est de plus en plus vide et inintéressante et on a du mal à compatir.

Les amours de Reed

Thomas, le petit ami de Reed, a disparu sans laisser de message. On reprend très directement après le premier tome, quand elle vient de l’apprendre. Le soir même, les filles Billings organisent une petite fête. Il se trouve qu’à cette fête un élève d’Easton fait son grand retour : Whittaker.

Noëlle pousse immédiatement Reed dans ses bras et cette dernière, clairement bourrée, se laisse faire. Sauf qu’elle culpabilise un max en pensant à Thomas et n’est vraiment pas attirée par Whittaker, alors que lui l’est. Ajoutons à cela le fait que Constance est amoureuse de Whittaker (qu’elle connait depuis longtemps), Josh qui se rapproche de Reed (et pas de façon amicale) et on a un chouette imbroglio.

Le comportement de Reed est juste infect, même si on sent une petite réticence à l’idée de jouer avec Whittaker. Par contre, elle ne pense pas vraiment à Constance (pourtant la seule personne qui semble réellement tenir à elle à Easton). Bref, cette partie de l’intrigue n’est pas la plus intéressante.

L’Héritage

Dans Sur invitation, tout tourne autour de la fameuse fête de l’Héritage qui rassemble les adolescents du gratin américain pour une soirée ultra sélect, au point que même les filles Billings ne sont pas sûres de pouvoir y entrer. Noëlle explique assez rapidement à Reed que si elle l’a poussée dans les bras de Whittaker, c’était essentiellement parce qu’il disposait d’une double invitation pour cette fameuse fête.

Au final, j’avoue avoir eu du mal à comprendre en quoi la fête en question était à ce point considérée comme géniale. Dès qu’on oublie les cadeaux hors de prix offerts aux invités et au-delà du côté select, il ne reste plus grand-chose de très spécial…

En conclusion

Après un tome 1 léger mais entraînant, on passe à une suite pleine de dramas qui finit par perdre un peu son fil directeur. L’héroïne est de plus en plus insupportable et les filles Billings manipulatrices. J’ai moins accroché à ce tome mais comme d’habitude, je vous laisse vous faire votre propre avis !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.