5 coups de cœur et une déception : éditions Lumen
Listes

5 coups de cœur et une déception : éditions Lumen

Hello ! Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle série d’article qui m’a été inspiré par le chouette blog Le panda livresque. L’idée est de faire un petit tour d’horizon des éditions Young Adult en vous présentant pour chacune d’elles mon top 5, mais aussi un roman que je n’ai pas apprécié chez eux. Et je commence par mon édition favorite qui ne m’a jamais réellement déçue : Lumen.

Sur les cinq titre de ce top, deux sont plus « jeunesse », mais il s’agit de sagas qui évoluent (ou vont évoluer) vers un style plus mature au fil des tomes, raison pour laquelle je les ai mis dans ce top.

~ Mon top 5 Lumen ~

5 – Silver Batal et le dragon d’eau

L’une de mes lectures les plus récentes chez Lumen, dans leur collection jeunesse. J’ai apprécié ce récit entraînant dans un désert, avec ses créatures fabuleuse et sa jeune héroïne aussi obstinée et têtue qu’inventive. Ce roman est une belle invitation à suivre ses rêves et une importante leçon sur l’égoïsme, à mettre sans hésiter entre les mains des plus jeunes.

Si Silver est un bon roman jeunesse, il ne vise par conséquent pas exactement le même publique que les autres romans de ce top, mais il ne situe pas non plus exactement dans la même catégorie… Il me semble tout de même que Silver Batal pourrait évoluer vers un style plus Young Adult dans les tomes à suivre.

Découvrez ma chronique complète par ici !

Silver Batal et le Dragon d'eau - Editions Lumen
Vicious - Editions Lumen

4 – Vicious

Rompre la tendance manichéenne des romans Young Adult : voilà ce que Victoria Schwab nous propose avec Vicious et son sequel Vengeful. Un roman qui change, où tout le monde est mauvais et où le surnaturel côtoie le policier pour une intrigue étonnante. Lentement, de façon calculée, l’auteure nous livre peu à peu les clés de l’histoire de Victor et Eli jusqu’au dénouement qui n’en est pas vraiment un.

Si le roman aurait pu facilement verser dans le thriller, l’auteure ne part pas dans cette direction et en fait ainsi un roman accessible à tous, même aux plus frileux (comme moi XD). Si il n’est pas le premier à proposer ce style de plot (je pense notamment aux Kaleb chez la Collection R), il est plus mesuré.

Découvrez ma chronique de Vicious par ici !

3 – The rest of the story

J’ai découvert la plume de Sarah Dessen cet été et j’ai adoré. Douceur, simplicité : un petit bout de vie qui dépeint parfaitement l’adolescence et se plonge dans l’analyse sans prétention d’une famille étrangement constituée. Aux fans de réalisme, de John Green et autres romans du genre : je vous conseille ce roman les yeux fermés !

Découvrez ma chronique complète par ici !

2 – Gardiens des cités perdues

La longue saga de chez Lumen est probablement celle qui fait le plus parler de l’éditeur. Une véritable réussite : les aventures de Sophie Foster vous rappelleront sans doute votre découverte d’Harry Potter, avec leur magie et leurs rebondissements improbable.

On s’attache vite aux héros, et on a très envie de percer le mystère autour de l’identité de Sophie. Entre les catastrophes qui accompagnent de façon permanente la jeune fille, son monde tout de pierres précieuses et de pouvoirs magiques ou encore son école où on aimerait bien étudier, Gardiens des Cités perdues est une réussite !

Chaque tome terminé par un cliffanger insoutenable surpasse le précédent et l’histoire quitte peu à peu la case jeunesse pour celle du Young Adult.

Découvrez pour la chronique du tome 1, c’est par ici !

1 – Le faiseur de rêves

Je ne m’en remets toujours pas… La plume de Laini Taylor, merveilleuse, est très bien traduite pour cette duologie onirique ! Si les deux romans qui la composent sont assez spéciaux, tant par leur histoire que par leurs personnages, ils sont marquants pour peu qu’on adhère au style de l’auteur.

Ne vous arrêtez surtout pas au premier tome, très descriptif : vous rateriez la magie et l’action, ainsi que les révélations qui jalonnent le second. Juste un gros coup de cœur, à lire, relire et relire encore.

Découvrez ma chronique du tome 1 par ici et du tome 2 là !

Une déception : Shades of Magic

Je me dois évidemment de nuancer ce point. J’ai affirmé au début de larticle que les éditions Lumen ne m’avaient jamais déçue et je le maintiens. Si Shades of Magic ne s’est pas montré à la hauteur de mes attentes, il s’agit tout de même d’un bon roman avec tous les ingrédients d’une réussite et qui a su trouver son public !

Donc pas de véritable déception, juste un manque d’enthousiasme pour un roman qui avait tout pour plaire mais qui n’a pas su déclencher le coup de cœur chez moi.

Pour un avis plus détaillé, c’est par là !

Et vous, quels sont vos romans favoris de chez Lumen ? Des déceptions ?

Découvrez l’article suivant de la série : Page Turners Romans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.