5 raisons de rencontrer chasseurs d’ombres de Cassandra Clare
Par auteur

5 raisons de rencontrer chasseurs d’ombres de Cassandra Clare

Il y a quelques années, une amie m’avait conseillé le livre The Mortal instruments – city of bones de Cassandra Clare. Mais étant habituée à ne pas aimer les mêmes livres qu’elle, je l’avais noté dans un coin de ma tête, et l’avais vite oublié.

Il y maintenant plus d’un an, en mal de lectures, je suis retombée sur ce livre dans mes recommandations amazon. Je relis donc le résumé, qui ne me convainc vraiment pas. Mais comme je suis curieuse, je vais voir les commentaires. Et là, surprise, ils sont plutôt positifs et indiquent que le résumé est loin de convenir. Je l’achète donc.

Plot twist, je le finis en un jour, un vrai gros coup de cœur comme je n’en avais pas eu depuis longtemps.

A mon tour d’essayer de vous comprendre que le monde de Cassandra Clare vaut la peine d’être visité.

Petit aperçu du monde de Cassandra Clare

On donne à l’ensemble des romans, nouvelles et bonus sur les chasseurs d’ombres le nom de « Shadowhunter Chronicles ». Je vais commençer par une brève présentation de cet univers.

1 – The Mortal Instruments, à l’origine des chasseurs d’ombres

La première série écrite par l’auteure est The Mortal Instruments, qui a par ailleurs été adaptée dans un long métrage et dans une série (je reviendrais dessus plus tard). TMI, c’est l’histoire de Clary, déclinée en six tomes. On ne s’ennuie pas, les fins sont vraiment imprévisibles et il faut se préparer mentalement à avoir souvent le cœur brisé.

Chronologiquement, l’histoire se déroule à New York au début des années 2000. On est donc dans un univers moderne.

Pour en savoir plus sur TMI, il faudra lire cet article

2 – The Infernal Devices

Mieux connu en France sous le nom de TMI – Les origines est une saga en trois tomes. L’histoire a lieu à Londres à l’époque victorienne et raconte l’histoire de Tessa, Will et Jem. Il s’agit des ancêtres des personnages de TMI. Cassandra Clare ne tombe par contre pas dans le piège de la répétition, la série est très différente. La plupart des lecteurs s’accordent à dire qu’elle est meilleure que The Mortal Instruments, et l’épilogue de la Princesse Mécanique est l’un des plus beaux que j’ai jamais lu (dans le sens où j’ai pleuré comme une madeleine un bon quart d’heure).

Pour en savoir plus sur TID, direction cet article

3 – The Dark Artifices

Mieux connu en France sous le nom de TMI – Renaissance. La suite directe de TMI, ou on retrouve Clary, Jace et leurs amis, mais ils ne sont plus le centre de l’histoire. En effet, les nouveaux bouleversements qui touchent la communauté des Chasseurs d’ombres s’articulent cette fois autour d’Emma Carstairs et de la famille Blackthorn. En trois tomes, on visite Los Angeles et on suit une histoire d’amour poignante comme Cassandra Clare en a le secret.

Après le meurtre de ses parents, Emma Carstairs rejoint l’Institut des Blackthorn pour devenir une redoutable Chasseuse d’Ombres. Et quand des crimes similaires sont découverts, elle est décidée à retrouver l’assassin et à se venger. Mais  dans sa quête de vérité émergent de nombreuses questions : que veulent dire ces étranges inscriptions sur les corps ? Pourquoi l’Enclave leur a-t-elle interdit de chercher le coupable ? Et surtout, pourquoi ses pouvoirs de parabatai deviennent-ils aussi puissants en présence de Julian ?

Cette fois ci, je trouve le résumé assez pertinent. Bon, la réponse à la dernière question est assez obvious, mais l’histoire nous tient en haleine et on a envie d’adopter tous les Blackthorn qui sont juste géniaux.

Pour en savoir plus sur The Dark Artifices, vous pouvez lire cet article

4 – The Last Hours

La prochaine saga à paraître, en trois tomes aussi normalement, il s’agit de la suite de The Infernal Devices, toujours à Londres.

5 – Les hors série

/!\ Toutes les versions papier sont uniquement en anglais, et seules les chroniques de Magnus Bane ont été traduites en version numérique. Et si vous comprenez bien l’anglais (ou que comme moi vous comprenez à peu près l’anglais et très bien Reverso), acheter le recueil en entier version papier vous reviendra moins cher.

The Bane’s Chronicles

Ce recueil de nouvelles s’articule autour Grand Sorcier de Brooklyn, et de son évolution au travers des époques.

Magnus Bane (Cassandra Clare)

Fan art par Nadine95

Certaines nouvelles sont meilleures que d’autres, je vous conseille particulièrement Saving Raphael Santiago, surtout si vous appréciez l’humour de Raphael et Ragnor, The last stand of the New York Institute pour voir le Cercle à son apogée et le bonus (disponible que dans la version papier) dans lequel Izzy m’a particulièrement fait rire.

Tales from the Shadowhunter Academy

Cette fois, il s’agit de l’apprentissage de Simon, qui se situe entre TMI et TDA. On retrouvera d’ailleurs certains personnages de ce recueil dans TDA. Entre les cours, son camarde de chambre Georges Lovelace et les John Carwight, on en apprend davantage sr les personnages des différentes séries.

Mes nouvelles favorites sont The evil we love, qui donne une leçon intéressante, et Born to endless night qui relate l’adoption de Max Lightwood-Bane.

Découvrez 5 raisons de lire Tales from the Shadowhunter Academy

Ghosts of the Shadow Market

Les nouvelles sont déjà disponibles en e-book, quant au recueil il paraîtra le 4 juin. Les nouvelles sont centrées autour de Jem (l’un des personnages principaux de The Infernal Devices).

The Shadowhunters codex

Il ne s’agit pas d’une histoire, mais du manuel utilisé par les chasseurs d’ombres. Donc, à lire uniquement pour ceux qui sont vraiment fans et motivés.

An illustrated history of notable Shadowhunters and Denizens of Downworlders

Cet album vous permettra d’apprécier une petite histoire sur chacun des personnages des séries évoquées précédemment ainsi qu’une illustration, qui –le top- est en couleurs. Un très bel ouvrage. Je suis juste déçue de l’absence de Kit de TDA.

6 – Cinématographie

Le film

The Mortal Instruments, la cité des ténèbres est sorti en 2013. L’adaptation est plus fidèle au niveau de l’histoire que la série, mais le casting ne m’a pas vraiment convaincue. Clary est censée être rousse, un petit coup d’œil à l’affiche ci-contre vous montrera déjà qu’il y a un problème. Et de façon plus péronnelle, ayant eu ma période Gossip Girl, voir Kevin Zegers, que j’associe au personnage de Damien Dalgaard jouer Alec m’a vraiment perturbée.

La série

Si cette fois le casting est plus proche des descriptions du livre, l’histoire part en vrille. Shadowhunters, c’est comme une fan fiction pas très bien écrite qui nous laisses perplexes et un peu perdus, parce qu’on n’arrive pas à se situer par rapport au livre. La deuxième partie de la saison 3 sera bientôt diffusée sur Netflix, mais le show ne sera pas renouvelé ensuite.

Le cast de la série Shadowhunters

Pourquoi découvrir les Shadowhunters Chronicles ?

1 – Parce qu’il s’agit d’un univers dans lequel vous pouvez rester

Vous connaissez cette sensation qu’on a après avoir fini un livre particulièrement génial et qu’on a plus rien envie de lire d’autre parce qu’on veut rester dans l’univers ? A l’image de Rick Riordan ou Pierre Bottero, Cassandra Clare crée un univers assez grand pour y rester un bon moment.

Par contre, je ne garantis pas que certains livres ne vous feront pas buguer au point de les relire plusieurs fois de suite.

2 – Pour la richesse de ses personnages

Bon, je ne vais pas vous mentir, on n’est pas non plus sur une palette de personnages incroyables à la Six of Crows. Mais Il y en a suffisamment pour qu’au moins un devienne votre chouchou. Certains peuvent vous taper sur les nerfs (au début, j’avais du mal avec Clary et Jace) mais d’autres rattrapent très bien le coup (Magnus ❤).

Il y a aussi tous ces couples incroyables qu’on adore : Malec, Jemma, Sizzy…

3 –

Cet argument est, allez savoir pourquoi, celui qui a le mieux marché avec mes amies. Oui, je considère un gif d’Alexander Lightwood comme un argument.

L’idée est la suivante : Alec est mignon donc vous regardez la série mais elle n’est pas finie donc vous voulez en savoir plus donc vous lisez les livres. Bilan : l’argument marche.

4 – Pour découvrir les meilleurs/pires plot twists que vous ayez lu

Car Cassandra Clare est la reine des plot twist. Une mort inattendue, un lien de parenté révélé, un méchant qui refait surface alors qu’il était censé être mort (non mais quel culot !)…

Les révélations étant bien placées, c’est-à-dire à la fin des livres ou actions, dur de lâcher le roman ou de ne pas se jeter sur le tome suivant. En tout cas, si la fin est toujours attendue, le chemin est imprévisible.

5 – Pour les sujets abordés

Cassandra Clare balaie avec ses livres une foule de sujets tels que l’homosexualité, la bisexualité, la transsexualité mais aussi le totalitarisme, la manipulation psychologique, la maltraitance des enfants, le racisme et plein d’autres thèmes. A travers des livres fantastiques, elle ouvre une piste de réflexion tout ce qu’il y a de plus réelle.

J’espère vous avoir convaincu(e) de tenter l’aventure des Shadowhunter Chronicles.

OK mais dans quel ordre je les lis ?

C’est vrai qu’avec autant de livres, on peut vite être perdu. Je vous conseille de les lire dans l’ordre chronologique, qui est le suivant :

Vous les avez lues ? Quel tome/saga est votre favori(te) ?

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.