5 raisons de lire Tales from the Shadowhunter Academy
Par titre

5 raisons de lire Tales from the Shadowhunter Academy

Tales from the Shadowhunters Academy fait partie des Shadowhunters Chronicles, l’ensemble des romans écrits par Cassandra Clare sur le thème des chasseurs d’ombres. Il s’agit d’un recueil de nouvelle autour du personnage de Simon Lewis chronologiquement situé entre TMI et TDA.

Je vous donne aujourd’hui 5 raisons de vous lancer dans la lecture de ce volume.

1 – Un recueil de nouvelles intergénérationnel

Dans Tales from the Shadowhunters Academy, on retrouve des personnages de toutes les séries de Cassandra Clare : Tessa nous raconte comment les habitants de l’institut de Londres ont battu Jack l’éventreur, on assiste à la rencontre de Matthew Fairchild et James Herondale, on recroise bien sûr les personnages de The Mortal Instruments et même Julian Blackthorn et Emma Carstairs.

Toutes les époques des chasseurs d’ombres rassemblées en un recueil.

2 – Retrouver Simon et ses références

I need a hero. I’m holding out for a hero, in fact, until the morning light. And she’s gotta be sure, and it’s gotta be soon – because I have been kidnapped by evil faeries – and she’s gotta be larger than life

Cassandra Clare, Tales from the Shadowhunter Academy

Pour ceux qui ne connaissent pas, Cassandra Clare a ici inséré dans son texte les paroles de la chanson Holding out for a Hero de Bonnie Tyler. Les nouvelles sont remplies de références du même genre à la culture pop, comme toujours avec Simon.

3 – Une transition entre The Mortal Instruments et The Dark Artifices

On peut bien sûr enchaîner la lecture des deux sagas, mais Tales from the Shadowhunters Academy apporte aussi des éléments intéressants comme la nouvelle dans laquelle on suit la cérémonie d’Emma Carstairs et Julian Blackthorn pour devenir parabatai ou l’adoption de Max Lightwood-Bane.

Par contre, je déconseille la lecture de ce recueil à ceux d’entre vous qui n’ont pas lu The Mortal Instruments étant donné le nombre de références à la saga et le peu d’explication sur les aventures qui s’y sont déroulées présentes dans ces nouvelles.

Article lié : 5 raisons de lire The Dark Artifices

4 – Un beau recueil pour débuter la lecture en VO

Si vous voulez vous lancer dans la lecture de livres en anglais, alors j’ai deux conseils. Le premier, c’est de se lancer avec Harry Potter qui est une histoire que tout le monde connaît qui est écrite pour des enfants (et donc le niveau de vocabulaire n’est pas très élevé).

Le deuxième, c’est de commencer par des textes courts (genre pas Queen of Air and Darknes). Tales from the Shadowhunters Academy étant un recueil de nouvelles, les textes ne sont pas longs et peuvent se lire séparément, ce qui les rend plus faciles à comprendre. Donc un bon livre pour se lancer dans la VO.

5 – Les BD

Avis aux fans de Cassandra Jean : chaque nouvelle est précédée d’une bande dessinée d’une page illustrant un moment clé de l’histoire qui suit. Donc de jolies coupures et une mise en page agréable.

5 raisons de lire Tales from the Shadowhunter Academy

Note : Tales from the Shadowhunters Academy n’a pas encore été traduit en français et Pocket Jeunesse (qui traduit généralement les livres de Cassandra Clare) n’a annoncé aucune date à ce jour.

Ce livre vous tente ? Vous l’avez lu ?

Acheter ce recueil (lien affilié)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.