Le Bullet Journal
Bullet Journal

1 – Le Bullet Journal, qu’est-ce que c’est ?

Assez à la mode en ce moment, on entend souvent parler du Bujo ou Bullet Journal, notamment sur des réseaux comme Pinterest ou Instagram. Mais de quoi s’agit t’il exactement ? En fait, le bujo est ce que vous en faites. C’est à la fois un agenda, un journal intime, un carnet de notes ou encore un lieu d’expression et de créativité.

1 – L’agenda

C’est l’utilité principale de mon Bullet Journal, même si je sais bien que ce n’est pas le cas de tout le monde. Je le prépare d’ailleurs avec beaucoup d’avance, alors que je sais que certains le remplissent au jour le jour. Je me sers de vues hebdomadaires, comme dans certains agendas.

Bullet Journal Timeless week

2 – Le journal intime

L’avantage du Bullet Journal, surtout si vous le créez au jour le jour, c’est de pouvoir y noter tout ce qui vous passe par la tête. Je ne le fais pas trop mais je garde par exemple une page pour coller mes tickets de cinéma et j’aime bien faire des pages avec des citations. Comme c’est vous qui créez le carnet, vous n’avez aucun cadre alors amusez-vous !

3 – Un carnet de notes

Si comme moi vous aimez faire près d’un million de choses à la fois, le bujo est l’outil dont vous avez besoin. Je l’utilise pour à peu près tout.

S’organiser

Du genre noter ma liste de courses, relever quand laver les draps ou se souvenir d’acheter un cadeau pour l’anniversaire d’une amie. Bref, tout vous avez à faire se trouve dedans. L’avantage, c’est que vous pouvez tout regrouper tout au même endroit au lieu d’avoir un carnet pour le blog, une feuille volante pour la liste des courses et une note dans votre téléphone pour le cadeau à acheter. Ça m’a beaucoup aidée pour ma part : je m’éparpille moins donc je suis plus efficace.

Se surveiller

5 fruits et légumes par jour, vous vous souvenez ? Avec le tracker, c’est facile de noter vos habitudes alimentaires, quand vous êtes allés à la salle pour la dernière fois ou encore combien de temps vous dormez la nuit. Attention à ne pas tomber dans l’excès évidement. Mon conseil ? Suivez une habitude un mois. Si vous constatez que vous êtes au point dessus (par exemple que vous mangez bien vos 5 fruits et légumes par jour), laissez tomber, pas besoin de surveiller. Si par contre grâce à ça vous relevez que vous ne dormez pas assez, continuez à surveiller cette habitude jusqu’à avoir un sommeil régulier et plus réparateur. Les trackers vous permettent de vous améliorer.

Se fixer des objectifs

J’aime savoir ou je vais et me fixer des objectifs à plus ou moins grande échelle. Je ne vous parle pas des résolutions du nouvel an que personne ne tient. C’est habitude étrange : pourquoi ne se fixer des objectifs qu’une fois par an ? Remplissez Bujo de pages d’objectifs au fur et à mesure, remplaçant ceux atteints par des nouveaux en veillant à ne pas trop en cumuler.

J’ai toujours une liste d’objectifs plus ou moins longs à atteindre. Par exemple, actuellement, je dois :

  • Finir mon dessin d’Iron Man
  • Atteindre 100 abonnés Insta
  • Faire ma valise pour les vacances
  • Ecrire une série d’article pour mon blog
  • Tenter de faire publier mon premier roman
  • Finir mon deuxième

Comme vous le voyez, j’en finirai certains aujourd’hui, d’autres pourront prendre des mois voire plus. Mais se fixer des objectifs c’est se forcer à avancer et les atteindre fait toujours plaisir. Ce qui m’amène au point suivant :

Se faire plaisir

Les wishlist, vous connaissez ? Vous pouvez en mettre plusieurs dans votre Bujo : films à voir, livres à lire, LA bougie parfumée assez chère que vous avez repérée l’autre jour… Ce qui est génial avec ça, c’est de les coupler aux objectifs. On n’a pas nécessairement besoin d’une carotte pour avancer mais s’en mettre une n’a jamais fait de mal à personne. En général, quand je finis un objectif (assez gros évidemment, je ne fais pas ça à chaque article ou dessin terminé), je choisis quelque chose dans la wishlist. Ça permet de se faire plaisir tout en restant raisonnable. Quand vous voyez un livre attirant en librairie, au lieu de l’acheter là-tout-de-suite-maintenant-sans-attendre, notez-le. Vous prendrez plaisir à le lire en ayant attendu une belle occasion pour vous l’offrir.

3 – Un lieu d’expression et de créativité

Je ne dis pas qu’il faut être excellent en dessin pour créer un Bujo (je vais d’ailleurs mettre un point d’honneur à vous prouver le contraire !). Par contre, si vous dessinez, écrivez des poésies, des chansons ou quoi que ce soit, utilisez votre Bullet Journal.

Un gribouillis dans un coin, 5 lignes tracées à la va-vite pour noter quelques notes ou une rime, même si ce n’est pas grand-chose, vous prendrez plaisir à les relire en faisant le tour de votre Bujo, plutôt que de noter tout ça dans le coin d’une feuille qui finira à la poubelle. Alors soyez créatifs !

 

Retrouvez l’article suivant de cette série :Le matériel pour créer son Bullet Journal

Le Bullet Journal qu'est ce que c'est ?

 

J’espère que cet article vous a plu. Si vous avez des questions, laissez un commentaire !