Matériel pour créer son Bullet Journal
Bullet Journal

2 – Le matériel pour créer son Bullet Journal

Maintenant que vous savez ce qu’est le Bullet Journal, vous n’avez plus qu’à vous lancer. Pour ça, il faut le matériel. Ici je vous présente une liste de fournitures utiles voire nécessaires pour vous lancer.
Retrouvez l’article précédent Qu’est-ce que le Bullet Journal

Le carnet

C’est essentiel, il faut choisir dans quoi vous écrivez. On trouve facilement de tout en termes de tailles et de couleurs, mais il est important de faire le bon choix.

Premièrement, je vous déconseille les couvertures souples qui s’abîment trop facilement, surtout que c’est un objet que vous aurez presque toujours sur vous. Préférez une couverture rigide et résistante.

Ensuite, la taille. J’utilise un carnet de taille A5 que je trouve idéale, cependant si vous vous dirigez vers un Bujo plus minimaliste qu’artistique, la taille A6 peut aussi très bien convenir. Plus petit, c’est vite illisible, et les plus grands deviennent difficiles à caser partout.

Finalement, parlons marque (oui je sais, c’est le sujet qui fâche). J’utilise un Leuchtturm 1917 pointillé qui me convient à un gros détail près : presque tous les feutres et stylos colorés traversent les feuilles tellement elles sont fines. Donc si vous vous dirigez vers un Bujo très simple, je vous le conseille, mais si comme moi vous souhaitez quelque chose de plus artistique, ce ne sera pas forcément le meilleur. J’ai aussi beaucoup entendu parler des Moleskine et des Scribbles mais ne les ayant pas testés, je ne peux pas vous faire de retour dessus.

Les stylos

Maintenant, il vous faut de quoi écrire dans votre journal.

Si vous voulez quelque chose de minimaliste, un bic classique et un stylo noir pointe fine devraient suffire pour avoir quelque chose de sobre mais correct. Attention, la plupart des stylos pointe fine traversent, n’hésitez pas à découper un coin de page du votre pour faire des tests lors de l’achat du stylo.

Pour les plus créatifs, et ceux qui veulent quelque chose de plus joyeux, n’hésitez pas. J’utilise des Stabilo pointe 88 pour ma part, attention certaines couleurs traversent le papier plus que d’autres. Ils traversent tout de même moins que les Pilot ou les Staedtler. L’avantage, c’est que vous pouvez les acheter à l’unité si vous avez une papeterie près de chez vous. J’utilise le plus les n°11 (qui est de la même couleur que le surligneur Stabilo bleu clair), 28 (même couleur que le surligneur Stabilo orange clair),51, 58, 88 et 89.

Flatlay matériel Bullet Journal

Surligneurs

Je connais peu de gens qui s’en passent. Vous pouvez bien sûr vous contenter des fluos habituels, mais aussi investir dans ceux qui donnent ces belles couleurs que vous voyez sur Insta ou Pinterest : les Stabilo plus clairs. Le rendu est assez élégant et surtout ils ne traversent pas le papier, ce qui peut se révéler très utile. Vous pouvez les coupler comme expliqué précédemment avec les pointe 88 de même couleur pour des rendus simples et plus harmonieux.

Feutres

La plupart traversant les carnets, ils sont assez délicats à utiliser. Autant vous dire que vos vieux bic kids, vous oubliez tout de suite. Les feutres Stabilo, Staedtler et ceux à alcool sont aussi prohibés. Mais… Elle ne va pas juste dire ça sans proposer une solution !? Bien sûr que non. La solution, ce sont les marqueurs Artist Docraft. Ils ne traversent pas le papier, beaucoup de couleurs sont disponibles pour un prix relativement abordable par rapport au reste (comptez environ 15 euros le pack de 12 feutres, j’utilise les miens depuis deux ans et ils fonctionnent encore).

Masking tape et autocollants

Je ne pouvais pas faire un article sur les fournitures pour Bullet Journal sans les évoquer. Ils ne sont pas nécessaire (preuve : je n’en utilise pas) mais sont beaucoup utilisés pour embellir les pages. Peu importe le motif que vous souhaitez, dites-vous qu’il existe. Pratique, non ? Il y en a même des Diddl.

Ils sont faciles à utiliser et vous pouvez trouver la largeur qui vous convient. Comptez aux environs d’1€ le ruban, si c’est plus vous vous faites arnaquer.

Il existe aussi de nombreuses plaquettes d’autocollants spéciaux pour les Bullet Journal. Les modèles proposés par Boxclever Press notamment sont colorés bien adaptés au Bullet Journal.

Pour les artistes

Petit bonus des fournitures moins faciles à utiliser mais au résultat intéressant.

Les crayons de couleur

Ils ne traversent jamais le papier et vous permettent d’ajouter des dessins sympathiques. J’utilise des Caran d’ache mais pour le coup, de simples Bic suffisent tout à fait.

Le pastel sec

Même avantage : vous êtes sûrs de ne pas traverser le papier. Ils sont plus techniques à utiliser mais le rendu est aussi meilleur, il est plus facile de nuancer. N’oubliez pas de frotter doucement avec un mouchoir pour enlever l’excès si vous ne voulez pas re-décorer votre sac au passage.

Le pastel gras

L’outil ultime pour faire des dégradés. Je l’utilise essentiellement pour décorer mes pages mensuelles, parce qu’il est difficile d’écrire par-dessus, mais il a l’avantage de couvrir mieux que le pastel sec ou les crayons de couleur. Pour ceux qui sont tentés d’utiliser des crayola, ça n’a pas bien marché lorsque j’ai essayé mais les miens étaient assez vieux.

Tampons et encre

L’encre de certains tampons est assez légère pour ne pas traverser le papier et permet de créer de beaux motifs facilement.

Pochoirs

Pour ceux d’entre vous qui n’ont pas la patience de travailler leur calligraphie, vous pouvez utiliser des pochoirs pour aller plus vite. Les pochoirs plus classiques avec des formes géométriques peuvent aussi être utiles.

Matériel pour créer son Bullet Journal

Et voilà, c’est tout pour cet article. J’espère qu’il vous aura plu.
Pour continuer : débutez votre Bullet Journal

Quel est votre outil favori pour votre Bullet Journal ?

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *