Rosewood chronicles T3 : Princesses à Tokyo
Non classé

Rosewood chronicles T3 : Princesses à Tokyo

Hello ! Aujourd’hui on se retrouve pour la chronique du coup de cœur qu’est le troisième tome des Rosewood chronicles de Connie Glynn : Princesses à Tokyo.

Je l’aime d’amour cette saga jeunesse, c’est une vraie merveille. A chaque tome, Lottie, Ellie et Jamie grandissent tellement… J’ai à nouveau tout aimé dans ce nouveau tome qui est toujours aussi doux et adorable, avec l’amitié à l’honneur !

Dans Princesses à Tokyo, l’ambiance est très proche de celle du tome précédent puisque la bande d’amis est toujours à la recherche de quelque chose, d’indices permettant de comprendre qui sont les Léviathans et ce qu’ils veulent.

Rosewood chronicles T3 : Princesses à Tokyo

ATTENTION : cette chronique contient des spoilers sur le roman dont il est question ainsi que sur les tomes précédents !

Pour retrouver les chroniques des tomes précédents :

Rosewood chronicles T3 : Princesses à Tokyo

Le résumé

Ellie et Lottie s’envolent pour Tokyo afin de séjourner dans l’école jumelle de Rosewood : Takeshin.

Si Ellie est d’humeur sombre, Lottie, elle, en profite pour enquêter sur les traces laissées ici par son ancêtre, Liliana. Bouleversée par ses découvertes, la jeune fille est loin de se douter que leur vieil ennemi rôde.

En effet, Leviathan les a suivies jusqu’au Japon, et l’heure de la confrontation est plus proche que Lottie et Ellie ne l’imaginent…

Rosewood chronicles T3 : Princesses à Tokyo

~ Retour sur cette lecture ~

Une saga doudou

Rosewood chronicles est définitivement le genre de saga doudou, celle qu’on peut lire dès qu’on ne se sent pas au top pour aller mieux. J’adore toujours autant l’univers girly assumé, la bonté de Lottie (cette fille est un ange) et les histoires compliquées de la princesse de Maradova et de ses amis.

Je suis accro à la sensation de paix et de douceur qui se dégage de ces romans, c’est un peu comme manger de la barbe à papa. Et il ne faut surtout pas se laisser décourager par l’aspect jeunesse de la saga, parce que c’est aussi ce qui fait son charme !

Un tour à Tokyo

J’ai aimé être dépaysée, au milieu de cette culture Japonaise. L’auteure utilise même des mots japonais de temps à autre dans le texte, ce qui rend l’immersion encore plus réussie ! Je ne peux pas attester de la justesse de ce qui est dit (je ne connais pas assez bien la culture nippone pour cela) mais en tout cas j’en ai appris beaucoup et j’ai aimé l’originalité que cela apportait à ce tome (plus la diversité ethnique qui manquait).

Les nouveaux personnages rencontrés sont aussi fascinants, même si je regrette un peu qu’ils ne soient pas davantage creusés,

Le mystère des Léviathans

Dans ce troisième tome, on comprend enfin qui est à la tête des Léviathans, même si ses motivations ne sont pas encore tout à fait claires.

J’ai apprécié le fait que ce soit à nouveau les méchants qui aient la main, poussant Lottie et ses amis à se rendre au Japon après les avoir manipulés. Les Léviathans sont des ennemis plutôt intelligents qui apportent un vrai suspens à la saga.

Je ne m’attendais pas du tout à ce qu’Haru soit leur taupe ! J’ai beaucoup apprécié cette surprise et la complexité qu’elle apporte au récit (sans compter le plot twist créé à la toute fin qui est absolument parfait !).

L’identité du chef de l’organisation secrète était plus évidente (mais ça c’est le côté jeunesse du roman et comme je le disais plus haut ça ne m’a pas gênée). Par contre, maintenant qu’ils l’ont découvert j’ai vraiment hâte de savoir ce que Lottie et ses amis vont pouvoir faire de cette information ! Et comme tout le monde, j’aimerais aussi comprendre pourquoi Jamie intéresse tant les Léviathans, même si j’ai déjà ma petite théorie sur le sujet…

C’est looooong

J’ai dit au début de cette chronique que Princesses à Tokyo était parfait mais en y réfléchissant, il y a quand même une chose qui m’a embêtée : l’évolution du triangle amoureux Jamie/Ellie/Lottie. Je comprends tout à fait le fait que l’auteure souhaite qu’ils gagnent tous les trois en maturité, et je comprends l’intérêt de ne pas démarrer la romance tout de suite mais…

Après le baiser échangé par Lottie et Ellie dans l’usine de bonbons, et avec la fin du tome 2 j’avais espéré que les choses évolueraient plus vite. Je suis donc un peu restée sur ma faim au niveau de la romance, j’espère sincèrement qu’il y aura une vraie romance dans le quatrième tome (et please Jamie ne te mêle pas de ça, un triangle amoureux n’est pas franchement nécessaire).

Rosewood chronicles T3 : Princesses à Tokyo

Conclusion

Une saga toujours aussi merveilleuse que je n’ai pas fini de conseiller, même aux plus grands. A la fois ode à l’amitié, à la bienveillance et au courage, c’est une histoire inspirante qui vaut la peine d’être lue !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.