4 raisons de lire la Sélection de Kiera Cass
Par titre

4 raisons de lire la Sélection de Kiera Cass

Hello ! Aujourd’hui on se retrouve pour la chronique du roman qui m’a fait découvrir il y a maintenant quelques années la Collection R : la Sélection de Kiera Cass.

J’ai lu la trilogie pour la première fois quand j’étais au collège, je les avais empruntés à une amie et ils avaient été un merveilleux coup de cœur, mais du coup je n’ai jamais eu l’occasion de les relire.

Il y a peu, j’ai trouvé le troisième puis le premier tome d’occasion, j’en ai donc profité pour me les procurer et les relire ! J’étais curieuse de voir si la trilogie d’origine était toujours aussi géniale à mes yeux. (Et puis aussi il était temps que je les chronique par ici, parce que même si ce n’est pas exactement la suite, ça reste bizarre de chroniquer uniquement les tomes 4 et 5 d’une saga XD ).

J’attends de mettre la main sur le second tome pour vous le dire mais en tout cas le premier tome l’est ! Même si je maintiens aussi que les tomes 4 et 5 sont meilleurs, j’ai pris beaucoup de plaisir à redécouvrir le premier tome de la saga et je vous la recommande !

4 raisons de lire la Sélection de Kiera Cass

Le résumé

Trois cent ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illea, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles: la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l’héritier du trône.

Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’œil des caméras…

Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

4 raisons de lire la Sélection de Kiera Cass

~ 4 raisons de lire la Sélection ~

La romance est adorable

Bien que versant dans le triangle amoureux très classique, j’adore la romance de La Sélection. Je me souviens que ces trois tomes m’avaient tenue en haleine tout au long de ma première lecture, j’étais incapable de deviner avec qui America finirait.

« – Aucune idée. En même temps, certaines n’attendent qu’une chose, vous sauter dessus.

– Mais pas vous. Vous, vous n’avez eu aucun scrupule à me balancer un coup de genou dans l’entrejambe.

– Objection ! Dans la cuisse.

– Ne dites pas d’absurdités. Dans la cuisse, ça ne fait pas aussi mal. »

Kiera Cass, La Sélection T1

Les interactions d’America avec Maxon sont toujours un plaisir à lire, dans leurs disputes comme dans les moments plus tendre. J’adore le couple qu’ils forment. Du côté d’Aspen, leur relation sonne juste et ils sont adorables au tout début du roman !

Il y a de l’humour (enfin, une America un peu trop franche surtout)

Verdict : La Sélection est toujours aussi drôle à la relecture. Entre les maladresses d’America et celles de Maxon et tous les malentendus entre eux, l’histoire tourne au comique régulièrement.

America est un personnage facile à apprécier : elle n’est pas parfaite, mais est vraiment bienveillante envers les gens qui l’entourent et se montre très gentille. Et vous ne pourrez qu’admirer sa détermination ! Pile le genre d’héroïne qu’on prend plaisir à suivre, d’autant plus que le roman entier est écrit de son pointe de vue.

Les belles robes et les paillettes

La Sélection possède un cadre dystopique (les citoyens du royaume qu’est devenu les Etats-Unis sont répartis en castes en fonction du métier de leurs ancêtres et doivent s’y conforter, et autant dire que l’égalité entre les castes est bien loin…). Cependant, dans ce premier tome, il s’agit essentiellement d’une justification à la compétition et à la présence d’un prince et le côté dystopique n’est pas vraiment exploité (ce sera un peu plus le cas dans les tomes d’après).

Il permet par contre de poser ce décor de jolies robes et de paillettes qui font en partie le charme de roman. La couverture donne clairement le ton sur ce point d’ailleurs !

C’est un roman sans prise de tête

Comme on peut le deviner, La Sélection n’est pas un roman complexe qui vous demandera beaucoup de concentration. En fait, c’est même tout à fait le contraire : le genre de lecture légère et mignonne qu’on n’assume pas toujours totalement mais qui fait du bien à lire !

Entre deux lectures plus sérieuses (comme celle-ci et celle-là par exemple), La Sélection offre une pausé sympathique pleine de romance et de paillettes qui saura aussi vous séduire à sa manière !

Alors, convaincu(e) ?

4 raisons de lire la Sélection de Kiera Cass

Les chroniques des tomes suivants :

Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.