Rosewood Chronicles tome 1 : Princesse incognito
Par titre

Rosewood Chronicles tome 1 : Princesse incognito

Hello ! Aujourd’hui je vous retrouve pour une chronique sur le premier tome de la saga Rosewood Chronicles de Connie Glynn : Princesse incognito.

J’ai dévoré ce joli roman en moins de 24h et je suis tombée sous le charme de la douceur et de la légèreté de ce texte parfois un peu naïf mais plein de belles leçons. Je vais revenir sur tout ce qui m’a plu dans la suite de la chronique mais notez tout de même qu’il s’agit d’un roman plus jeunesse que Young Adult, tant dans son écriture que dans son intrigue !

Princesse incoginto

Le résumé

Lottie Pumpkin, jeune fille d’origine modeste, rêve de devenir une princesse. Grâce à une bourse, elle va réaliser son vœu et intégrer la prestigieuse école de Rosewood.

Ellie Wolf, princesse de Maradova, rêve, elle, de passer inaperçue. Elle aussi a hâte de rejoindre Rosewood… mais pour échapper à ses devoirs royaux.

Quand le hasard place Lottie et Ellie dans le même dortoir, c’est l’occasion idéale pour réaliser leur souhait le plus cher… en échangeant leurs identités.

Mais à Rosewood, si tout semble merveilleux en apparence, chaque jour est un piège et chaque recoin dissimule un ennemi…

Princesse incoginto

~ Retour sur cette lecture ~

Une héroïne un peu naïve

Comme je le disais au début de cette chronique, Princesse incognito est un roman jeunesse et cet aspect est notamment grandement apporté par l’héroïne, Lottie Pumpkin. On s’attache immédiatement à cette fille déterminée et adorable, qui tient plus que tout à sa place à Rosewood.

Mais, il faut se l’avouer, Lottie est bien naïve et a du mal à comprendre que tout le monde n’a pas, comme elle, de bonnes intentions. D’un autre côté, sa naïveté est 100% assumée par l’auteure qui la moque même pour cela à travers les autres personnages.

Et puis, la Lottie de la fin n’est pas exactement celle du début. On ne peut qu’apprécier l’évolution de notre jeune héroïne qui, confrontée aux côtés moins joyeux de la vie de princesse, en ressort grandie mais toujours aussi bienveillante et courageuse.

Fanart de Lottie par TrancyChickenThing

Un autre point qui me tient à cœur concernant Lottie, c’est l’amitié qu’elle développe avec Ellie. C’est finalement assez rare de voir dans un livre deux héroïnes féminines aussi liées et aussi fortes, et je trouve cela génial ! La façon dont Ellie et son cynisme contrebalance parfaitement l’optimisme teinté de naïveté de Lottie donne une amitié forte qui en plus apporte beaucoup au récit.

Un mantra accrocheur

« Je serai bienveillante. Je serai courageuse. Je serai déterminée. »

Lottie a un mantra, hérité de sa mère, qui la guide au quotidien. Et on ne peut qu’approuver ! Pour une héroïne aussi jeune, c’est super de lui découvrir de belles convictions et cette capacité à pardonner qu’il manque déjà à beaucoup de gens dans son entourage.

En cela, Princesse incognito m’a rappelé un roman dont vous avez sûrement déjà entendu parler, La petite princesse de Frances Hodgson Burnett. On retrouve dans les deux cas une héroïne pas forcément riche mais dont la bonté et la droiture d’esprit en font une princesse.

De l’action (plus que vous ne le pensez)

Honnêtement, même si j’avais compris qu’il y aurait de l’action (le contraire aurait été étonnant au vu de l’éditeur qui l’a traduit), je ne m’attendais pas à ce qu’il y en ait autant et j’ai été en cela agréablement surprise.

Entre menaces glissées dans la chambre des filles et attentats éclairs, même si le récit est plus rythmé sur la fin on ne s’ennuie pas pour autant au début. D’autant que derrière les paillettes et les bals, la menace est bien réelle pour Lottie comme pour Ellie. Et quelle joie de découvrir à travers ce premier tome qu’il se trame quelque chose de plus grand ! En effet, dans le tourbillon d’actions de la fin, on apprend qu’une organisation secrète est à l’œuvre, sans parvenir à en savoir plus… Mais c’est tellement prometteur pour les tomes suivants !

Un peu de diversité

Alors… Je me réserve un avis définitif pour la lecture du second tome mais il semblerait que Princesse incognito soit bien plus ouvert que la moyenne des livres jeunesses côté LGBT+. On apprend à la fin que deux personnages féminins s’aimaient (et pas seulement comme des amies) même si je tairais les noms pour que cet article reste sans spoilers.

De la même façon, il y a tous ces petits moments comme celui où Ellie et Lottie dansent la valse ensemble lors du bal sans que personne ne trouve rien à y redire… J’espère maintenant sincèrement que la suite de la série gardera ce ton-là !

Princesse incoginto

En conclusion

Un roman jeunesse juste génial qui plaira notamment aux fans de Gardiens des cités perdues ou de Le journal d’une princesse. Entre amitié forte, action et humour, Princesse incognito est une vraie petite perle de positivité qui fait du bien à lire et qu’on dévore comme un bonbon. A lire pour tous ceux qui ont gardé leur âme d’enfant !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Pour aller plus loin, découvrez ma chronique du tome 2 !

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

Rosewood Chronicles tome 1 : Princesse incognito
Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.