J'étais à Montreuil
Interviews et salons

J’étais à Montreuil !

Hello ! Pour la première fois le week-end dernier, je me suis rendue au salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. Une belle expérience qui mérite un article !

L’ambiance et les stands

Une des choses qui me faisaient rêver à Montreuil, c’est les beaux stands et les rencontres entre blogueurs. Je peux vous dire que je n’ai pas été déçue !

J’ai enfin rencontré de chouettes personnes avec qui je parlais via insta depuis un moment. Ça m’a carrément fait plaisir !

Côté ambiance du salon en général, c’est festif mais noir de monde. J’ai adoré les stands de Lumen et PKJ tout particulièrement, et ceux de Glenat, Rageot et la Collection R étaient aussi sympas !

Les dédicaces

J’ai rencontré une tonne d’auteurs dont certains que je voulais tout particulièrement voir.

Shannon Messenger avait bien sûr beaucoup de succès (probablement la queue la plus longue de tout le salon !). Elle a été adorable (elle avait déjà vu mon fanart de Fitz) et c’était vraiment sympa de la voir en vrai. J’ai choisi de faire dédicacer le tome 8 et ça donne ça :

Signed copy of Legacy

J’ai aussi pu rencontrer CJ Daugherty dont j’avais adoré la saga Night School et j’ai même eu un peu de temps pour discuter avec elle. Je lui ai demandé si elle savait depuis le début de la saga avec qui Allie finirait et elle m’a confié que non, c’était seulement lorsque le personnage avait entièrement pris forme qu’elle l’avait compris.

C’était top de pouvoir échanger avec elle et elle a vraiment été super !

En troisième de cette liste, Estelle Maskame. En fan de DIMILY, il fallait que je la voie (même si comme j’ai ses romans sur ma liseuse, je n’ai pas de dédicace au sens propre du terme). On a rapidement évoqué nos tomes favoris de DIMILY (DIMINY pour moi, just don’t mention it pour elle) mais ça a été une rencontre éclair. Ah, et décidément cette auteure est beaucoup trop belle !

Christian Heinrich, l’illustrateur des p’tites poules, a été au top. Il m’a expliqué son processus de création avec le scénariste (Christian Jolibois). Les albums des P’tites poules partent d’une idée qu’ils veulent faire passer. Ils commencent par faire des recherches, croquis et scena ensemble. Ils soumettent ensuite une maquette à PKJ et Christian Heinrich part pour trois mois de dessins. Pour chaque partie de l’histoire se pose la question de savoir si le dessin, l’écriture ou le mélange des deux sert le mieux la scène.

Sur un plan plus personnel, on a pu discuter de combien les p’tites poules avaient été un coup de cœur pour moi et pour mon frère enfants, avec la fameuse scène « Ote toi de mon soleil, vilaine ! ». L’occasion pour moi d’apprendre qu’un dessin animé basé sur ce tome est en préparation…

Victor Dixen m’a dédicacé le premier tome de Phobos, on a parlé de l’adaptation en Comics à venir de la saga et de combien Marcus et ses tatouages étaient difficiles à dessiner. Je lui ai aussi montré un fanart de Léonor que je révélerai bientôt et il s’est montré enthousiaste !

Phobos dédicacé par Victor Dixen

Monse Martin, qui illustre les bandes dessinées inspirées du Pacte des Marchombres, de Pierre Bottero, m’a dessiné ce superbe portrait de Jilano :

Jilano

J’ai parlé un bon moment avec François Rochet, l’auteur d’Agence 42. On a évoqué mes chroniques de ses deux romans (qu’il avait lues), le formidable cliffanger qu’il a construit et le dernier et troisième tome à venir. Il a été vraiment sympathique ! J’ai aussi appris qu’il s‘inspirait de son entourage pour créer ses personnages (surtout pour leurs physiques), et leurs noms de famille sont des anagrammes de ceux de leurs alter egos. Bref, pas mal d’anecdotes et un auteur cool dont je vous recommande encore une fois le roman !

Au détour d’une allée, j’ai aussi discuté avec Judith Bouilloc, l’auteure de l’Arrache mots, qui a été adorable. On a parlé fanarts et la Passe Miroir et c’était chouette.

Hommage à Pierre Bottero

Les éditions Rageot ont organisé le dimanche un hommage à Pierre Bottero, auquel je suis bien évidemment allée. La lecture des textes était très émouvante, tout comme les témoignages des lecteurs. Sa femme, Claudine Bottero, était présente et nous a adressé quelques mots. Ça a vraiment été un moment marquant, auquel je suis heureuse d’avoir participé.

Comment j’ai claqué mon budget annuel en deux jours

Je crois que le titre est assez explicite En bilan achat sur ce salon :

  • La Passe Miroir tome 4 de Christelle Dabos – Gallimard Jeunesse (que j’aurais acheté de toute façon sans le SLPJ)
  • La conspiration de Maggie Hall – Collection R
  • Phobos tome 2 de Victor Dixen – Collection R (il était temps)
  • Rebelle du désert tome 2 d’Alwyn Hamilton – PKJ (Poche)
  • Eleanor and Park de Rainbow Rowell – PKJ (Poche)
  • Shades of Magic tome 2 de VE Schwab – Lumen
  • La couleur du mensonge d’Erin Beaty – Lumen
  • Never again de Sarah Dessen – Lumen
  • La quête d’Ewilan (BD) tome 7 – Glenat

J’ai aussi gagné une épreuve de Friends de Marie-Charlotte François chez Hachette Romans.

Bilan goodies

Je vis ma meilleure vie. Le SLPJ c’était le paradis sur ce point ! J’ai donc eu :

  • Deux marques pages magnétiques de la Collection R
  • Un marque page Night School
  • Un lot de cinq marques pages Gardiens des cités perdues
  • Un poster Gardiens des cités perdues
  • Les nouvelles sur Tam, Fitz  et Keefe de Gardiens des cités perdues
  • Une planche de tatouages Gardiens des cités perdues
  • Un marque page Les Orphelins de Métal
  • Un marque page Lumen
  • Un carnet A la croisée des mondes
  • Un poster les p’tites poules
  • Un poster La Quête d’Ewilan
  • Une carte de Gwendanavir

En conclusion, c’était un week-end inoubliable et j’ai vraiment hâte de remettre ça (même si mon compte en banque risque de moins être d’accord !).

Et vous, vous êtes déjà allé(e) à un salon du livre ?

Si tu as aimé cet article, tu peux l’enregistrer sur Pinterest :

Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.