Mission Séduction : une mission réussie
Par titre

Mission séduction : une mission réussie

Merci aux éditions Hachette pour l’envoi de ce roman.

Aujourd’hui, on parle romance. C’est un genre que j’apprécie vraiment mais je n’en lis pas tant que ça car j’ai toujours peur de tomber sur un livre cliché ou décousu (ce qui m’arrive malheureusement de temps en temps). Evidemment, j’ai aussi des chouchous et coup de cœur.

Je voulais donc partager avec vous ma dernière découverte : Mission Séduction de Laurène Reussard. Ce n’est pas un gros coup de cœur comme DIMILY ou Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers, mais c’est un chouette livre qui mérité d’être lu.

Article lié : 5 raisons de lire Did I mention I love you

Résumé :

Roméo, 20 ans, est agent en séduction. Principe : aider de jeunes filles en souffrance à retrouver goût au bonheur. Armes : son sourire, sa répartie et son expertise en matière de relations. Règles : personne ne doit souffrir, personne ne doit tomber amoureux. Taux de réussite : 100%.

Sa nouvelle mission représente un défi de taille car Héloïse est une lycéenne rebelle, sarcastique et hautaine. Depuis quelques mois, elle ne laisse personne l’approcher, pas même ses amis. Roméo a beau lui sortir le grand jeu, chacune de ses tentatives pour percer ses défenses se solde par un échec. Mais Roméo n’a pas dit son dernier mot ! Quelque chose chez cette fille aux smokey eyes l’intrigue : et si plutôt qu’une blessure, son attitude masquait de grandes forces ? Qui de l’agent séducteur ou de la cible séduite mène véritablement la danse ?

Bon, tout d’abord le résumé résume parfaitement les premiers 60% du livre. Pour les 40 derniers, ceux que j’ai préférés, on s’éloigne un peu du cul-cul et prévisible que ces quelques lignes nous laissent entrevoir.

Il y a quelques trucs qui m’ont freinée dans cette lecture

Certains détails (parfois assez gros) ont fait que ce livre n’est pas un gros coup de cœur. Je vous les donne pour que 1) vous compreniez mon avis et 2) vous ne vous arrêtiez pas à ça en les lisant.

Des personnages incohérents

Il y a des personnages qui devenaient de plus en plus opaques au fil de ma lecture, je n’arrivais pas à les cerner. L’auteure les décrits tantôt comme gentils, tantôt comme méchants et leurs actions sont souvent incohérentes. Celui qui m’a plus embêtée est Victor, le love interest d’Héloïse. Il souffle le chaud est le froid, alterne entre le connard égoïste et le petit ami prévenant. On a finalement l’impression qu’il est juste là pour créer une « alternative » à Roméo et change de personnalité au gré des besoins de l’histoire. J’aurais presque préféré qu’il ne soit pas présent.

Un début lent et prévisible

Roméo ne doit pas tomber amoureux. Evidemment, qu’est-ce qu’il fait ? Bah il tombe amoureux. Je n’ai pas l’impression de spoiler vu que cette partie de l’histoire est (lourdement) sous entendue dans le résumé. On s’attend donc à une romance adolescente je-t’aime-moi-non-plus et on est servi. Heureusement qu’un plot-twist bien ficelé vient interrompre ce déroulement trop prévisible.

Et il y a tout ce que j’ai adoré

Des personnages coup de cœur

J’ai bien aimé mais sans plus Roméo et Héloïse, les deux héros. Ils ont une personnalité plus ou moins construite, sont tous les deux impulsifs et clairement amoureux l’un de l’autre.

Par contre, j’ai deux gros coups de cœur dans les personnages de Mission Séduction. Premièrement, Barbara, la sœur de Roméo. Elle n’est pas si présente que ça mais je trouve que toutes ses phrases et actions sonnent très juste, et heureusement qu’elle est là pour remonter les bretelles de son frère.

Ensuite il y a Carla. Elle peut vraiment passer pour un cliché au début (très bien mis en scène cela dit) mais il s’agit probablement du personnage le plus complexe et psychologiquement intéressant du roman. Je vous laisse découvrir pourquoi vous allez la détester…

Je sais que Carla est brune mais le prénom me mettait sans arrêt cette image en tête

On veut en savoir plus

Je regrette que le nom de Rachel n’ait pas été prononcé plus tôt. C’est ce mystère autour de la vie de Roméo et Barbara, combiné à l’histoire pas très claire d’Héloïse, qui nous pousse à tourner compulsivement les pages (ou à appuyer comme une folle sur les boutons de ma liseuse pour ma part) jusqu’à enfin savoir et comprendre.

Une réflexion sur le regard des autres

On ne parle pas d’un livre percutant comme 13 reasons why, mais Mission Séduction se débrouille très bien pour mettre le doigt sur ce qui ne va pas et notamment sur le regard que les adolescents portent sur les autres et sur eux-mêmes. Si Héloïse se complaint dans son mal-être au début du roman, l’aide de Roméo la pousse à se bouger… Et à faire bouger les autres.

Un très joli message sur le jugement et le poids du cyber harcèlement qui ne tombe pas pour autant dans le thriller ou le pathos.

Envie d’un livre qui parle de harcèlement ? Lisez La Liste de Sihoban Vivian

Un plot twist et un final à la hauteur

Que dire de la fin ? Elle m’a définitivement convaincue que je n’étais pas face à une énième romance cul-cul avec le baiser final sur une terrasse et les feux d’artifices en toile de fond. Le plot twist et le final sont bien ficelés, cohérents avec le reste de l’histoire et nous offrent quand même la fin qu’on attend depuis la troisième page du livre.

En résumé, un livre que je recommande aux fans de romances car il sort des clichés habituels, mais peut-être pas le meilleur pour découvrir ce genre littéraire.

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

Mission séduction

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *