Shades of magic tome 2 : Shades of shadows
Par titre

Shades of magic tome 2 : Shades of shadows

Hello ! Aujourd’hui je vous retrouve pour la chronique d’un roman qui a été pour moi une véritable surprise : Shades of shadows, le tome 2 de Shades of Magic de Victoria Schwab.

Pourquoi une surprise ? On m’avait vendu cette saga comme la huitième merveille du monde : unique et fabuleuse. Sauf que si Shades of Magic était excellent, il était loin du récit fabuleux qu’on m’avait tellement vanté, et il m’a manqué la petite étincelle pour que le roman me plaise.

Alors que Shades of shadows l’avait clairement ! C’est sans aucun doute ma meilleure lecture depuis Aurora Squad et en termes de fantasy depuis ACOTAR et Six of Crows. Tout y était : personnages fabuleux, humour, suspens, mystère, aventure…

Vous l’aurez compris, cette chronique s’annonce résolument positive et ce roman est un énorme coup de cœur dont je n’ai pas fini de vous parler !

Le résumé

Lila s’en est allée. Sans mot dire, au bout de trois jours d’épreuves inimaginables, elle a abandonné là Kell, sur un quai du Londres rouge, pour partir explorer le monde. Depuis, le jeune homme est assailli de rêves menaçants, dont il ne se réveille que pour penser à elle. La capitale bouillonne de fièvre car dans quelques jours commencent les Jeux des éléments, une compétition qui réunit les meilleurs magiciens de trois royaumes voisins, souvent en guerre par le passé. En prévision de l’événement, un navire à la réputation légendaire se rapproche d’ailleurs de la cité, ramenant de vieux amis à terre. Mais pendant ce temps, un autre Londres se réveille et revient petit à petit à la vie. Or rien ne peut venir bouleverser l’équilibre de la magie : pour qu’une ville prospère, une autre doit forcément décliner…

~ Retour sur cette lecture ~

Des personnages géniaux et badass

C’est quelque chose de récurrent dans les écrits de VE Schwab : j’adore la façon dont elle anime ses personnages. Shades of Shadows n’a certainement pas dérogé à la règle avec ses personnages tous non manichéens dont on apprécie la face sombre autant que le comportement héroïque.

J’avais déjà apprécié Lila dans le premier tome mais là elle se surpasse ! On explore encore mieux sa psychologie et son côté complètement dingue a quelque chose de fascinant. C’est vraiment une héroïne originale et sa ténacité est impressionnante !

Kell n’est pas en reste, d’autant qu’après avoir lié sa vie à celle de Rhy sa relation avec son frère, qui s’en retrouve grandement complexifiée, est désormais au centre de l’histoire. Observer les échanges entre les deux est intéressant, d’autant plus qu’on grappille çà et là des informations sur leur jeunesse ensemble.

Mais mon coup de cœur va sans conteste au nouveau venu dans le récit : Alucard Emery. Dès l’instant où on le rencontre, après un incipit particulièrement bien mené (VE Schwab est décidément la queen des débuts de romans fabuleux), j’ai adoré le capitaine. Déjà, il me rappelle un certain Nikolai Lantsov de notre connaissance (ce qui plaide totalement en sa faveur). On retrouve le même côté charmeur, le même humour, la même intelligence… Le duo étrange qu’il forme avec Lila m’a fait rire plus d’une fois et le mystère qui l’entoure donne vraiment envie de se pencher sur lui et son passé, sur lequel on apprend quelques trucs dans ce tome !

Shades of magic tome 2 : Shades of shadows

Fan art par @caitlynpatten

Le tournoi

Du côté de l’intrigue, comme on le comprend assez rapidement, tout tourne autour des fameux jeux des éléments qui se trouvent être un tournoi opposant les magiciens les plus puissants des différents royaumes dans le monde du Londres rouge.

Si le principe en lui-même est assez simple, combiné aux personnages hauts en couleurs et à leurs relations tout aussi complexes, l’intrigue devient rapidement passionnante. On dévore les pages avec hâte de connaître l’issue du tournoi et les rebondissements sont géniaux.

Du mystère

Se borner à une intrigue autour du tournoi aurait été un peu simple (en tout cas pour un roman de Victoria Schwab). Mais en ajoutant à cela une ligne narrative supplémentaire se déroulant dans le londres blanc (je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler), elle nous tient efficacement en haleine et on se retrouve avec un véritable page turner.

Si Shades of Magic était une introduction (avec certes son lot de périepéties), on comprend que la fin du premier tome n’en était certainement pas une, pas plus que la victoire de Kell et Lila. Dans Shades of shadows, on assiste aux prémices de bouleversements induits par les évènements du premier tome et on sent que le tome 3 apportera des explications mais aussi et surtout une conclusion épique à cette histoire plus grande et complexe qu’il n’y paraît !

L’art du cliffanger

*cri de frustration : AHHHHHHHHHHHHHHH*

Mais c’est quoi cette fin ? Ça va que j’ai le tome 3 sous la main, parce que je ne sais pas comment ont fait les personnes qui ont lu Shades of shadows à sa sortie pour attendre la suite. Sans spoiler et en quelques mots : épique, angoissante et sadique. Vraiment. Pile le genre de fin que j’adore et déteste à la fois et qui constitue à mes yeux le signe ultime qu’un roman est excellent !

En conclusion

Après un premier tome qui ne m’avait pas convaincu, Shades of shadows est de façon surprenante un immense coup de cœur, tant par ses personnages que par son intrigue passionnante. Une saga que je vous recommande donc absolument, et je sens que cette lecture du second tome n’était pas la dernière : il a de belles heures de relecture devant lui. Un bijou de fantasy qui allie simplicité, magie et humour pour notre plus grand plaisir et qui est à placer entre toutes les mains !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

Shades of magic tome 2 : Shades of shadows
Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.