5 raisons de lire La Sélection tome 4 : L’héritière
Par titre

5 raisons de lire La Sélection tome 4 : L’héritière

Hello ! On se retrouve aujourd’hui pour la chronique d’un roman que j’adore tout particulièrement, même s’il est loin de faire l’unanimité : La Sélection tome 4 : l’Héritière. Pour expliquer cet avis général il faut replacer ce roman dans son contexte : Kiera Cass, l’auteur, avait tout d’abord choisi d’écrire l’histoire d’America Singer lors des trois volumes de la Sélection et a, au vu du succès de la trilogie, ajouté un sequel en deux tomes.

« Vingt ans après la Sélection d’America Singer, et malgré l’abolition des castes, la famille royale d’Illéa doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l’heure est venue de lancer une nouvelle sélection.

A dix-huit ans, la princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l’est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l’a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l’arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l’accompagne. Mais entre les raisons du coeur et la raison d’Etat, la Princesse va devoir faire ses choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l’avenir d’Illéa… »

1 – Pas besoin d’avoir lu les trois premiers tomes pour comprendre

Même s’il s’agit d’un tome 4, vous n’avez pas besoin de connaître les détails de l’histoire d’America et Maxon pour comprendre l’histoire. Kiera Cass réexplique tout à travers Eadlyn, même si il est vrai que le processus de la Sélection n’est pas vraiment détaillé avant qu’elle ne commence. En tout cas si ce tome résumé vous tente, vous pouvez lire l’héritière sans avoir lu les trois premiers tomes.

2 – Une héroïne parfaite avec des tonnes de défauts

Eadlyn est l’un de mes personnages de roman préférés. Je sais qu’elle n’est pas appréciée et on comprend même que c’est le but de l’auteure. Je trouve ça super d’avoir un personnage dans sa bulle et égocentrique comme elle dans le sens où ça permet de faire une pause au milieu des héroïnes certes attachantes mais bien trop parfaites du genre Young Adult. Elle est détestable pourrie gâtée, et on a envie de la baffer les trois quarts du temps.

C’est génial de la voir évoluer, prendre conscience de ses défauts et de son arrogance, souvent avec difficultés.

« – Ton nom figurera dans les livres d’histoire et un gamin de dix ans qui n’en aura rien à faire l’apprendra pour une interro et l’oubliera aussi sec. Tu as un métier, comme tout le monde. Arrête de faire comme si cela te rendait supérieure aux autres. »

Kiera Cass, La Sélection tome 4

3 – Une trame à la fois redite et différente

L’idée de base de la Sélection est chouette, même si c’est juste le Bachelor réinventé. Soit. En faire une première saga en trois tomes avec des personnages sympas, pourquoi pas. J’ai vraiment apprécié ces trois premiers tomes. Mais quand j’ai appris qu’il y en aurait de plus, j’avoue que je me suis immédiatement dit « Encore ? Ça va être une redite toute pourrie ! ».

Erreur. J’ai même préféré la deuxième partie de la saga à la première, peut-être parce qu’Eadlyn et ses prétendants me semblent plus réels que Maxon et les personnages de la première sélection. En tout cas l’héritière arrive de façon surprenante à reprendre le principe déjà utilisé tout en le rafraichissant. C’est une réussite !

D’une part parce qu’on est de « l’autre côté » par rapport à America qui faisait partie des sélectionnées, ensuite parce qu’Eadlyn n’organise pas tout ça de gaité de cœur. Enfin parce que les candidats de cette nouvelles sélection n’ont vraiment rien à voir avec Amercia et les filles de la sienne !

5 raisons de lire La sélection tome 4 : L'Héritière

4 – Des paillettes et du glamour

Parce qu’on ne va pas se mentir, c’est pour ça qu’on lit les romans comme La Sélection. Il y a des princesses et des princes, un beau château et des jolies robes. Alors on n’assume pas forcément mais l’héritière c’est une sorte de plaisir coupable, comme de revoir nos Disney préférés. D’ailleurs, au vu du succès de la série je dirais que c’est le plaisir coupable de pas mal de monde 😉

En tout cas Kiera Cass tient sa promesse et nous offre une nouvelle fois vie de château, drames amoureux et longues descriptions de vêtements à foison pour nous faire rêver.

5 raisons de lire La sélection tome 4 : L'Héritière

5 – Le contexte politique

Pour être tout à fait honnête, ce point-là est plus et mieux développé dans le tome suivant. Mais il est quand même présent dans l’héritière et je trouve que c’est quelque chose d’important.

Donc Maxon et America ont aboli les castes (qui consistaient plus ou moins  à mettre les gens dans des cases en fonction de leur métier, façon dystopie quoi). Ils s’attendaient à de la joie, il y a eu puis comme les gens sont comme ils sont, ils ont recommencé à regarder uniquement leur nombril et ça dégénère. Il s’agit donc de réparer tout ça fissa et la Sélection leur sert de divertissement pour pouvoir agir plus tranquillement.

Ce sujet est bien amené et je trouve qu’il apporte encore quelque chose à la Sélection d’Eadlyn.

5 raisons de lire La sélection tome 4 : L'Héritière

Conclusion

La sélection tome 4 est un livre à lire sans hésiter et sans se prendre la tête, avec une plume fluide et une héroïne que vous allez adorer détester. Au programme : des paillettes, des disputes et de l’amouuuur. Je vous le conseille vraiment !

Il vous tente ? Vous l’avez lu ? Qu’est-ce que vous en avez pensé ?

Et pour allez plus loin, découvrez la chronique du tome 5 !

Acheter ce roman (lien affilié)

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

5 raisons de lire la Sélection T4 : L'Héritière

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.