5 raisons de lire Cogito de Victor Dixen
Par titre

5 raisons de lire Cogito de Victor Dixen

Hello ! Aujourd’hui, on va parler d’intelligence artificielle et de robotisation avec un petit bijou signé Victor Dixen : Cogito. Un one-shot réussi et 100% d’actualité que je vous recommande sans hésiter.

L’ultime frontière sera notre cerveau.

Victor Dixen, Cogito

J’avais déjà plutôt bien accroché à l’écriture de Victor Dixen avec le premier tome de Phobos et j’étais plutôt intriguée par les problématiques que soulevait Cogito, malgré les avis partagés sur le roman. Je suis vraiment contente de l’avoir lu, car j’ai vraiment adoré ! Du coup, j’ai décidé de vous le recommander avec 5 bonnes raisons de vous plonger dans cette aventure…

Le résumé

UN DON DU CIEL…

Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots.

Sa dernière chance de décrocher le Brevet d’Accès aux Corporations : un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie promettant de transformer n’importe qui en génie.

…OU UN PACTE AVEC LE DIABLE ?

Pour les vacances de printemps, Roxane s’envole pour les îles Fortunées, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage.

Mais cette méthode expérimentale qui utilise l’intelligence artificielle pour « améliorer » la substance même de l’esprit humain est-elle vraiment sûre ?

En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable ?

~ 5 raisons de lire ce roman ~

1 – C’est un sujet d’actualité

L’intelligence artificielle, la robotisation… Même si ces sujets sont souvent tirés de films de science-fiction (auxquels Victor Dixen fait d’ailleurs référence avec humour dans Cogito), ils n’en deviennent pas moins réels par certains aspects. Oui, certaines tâches humaines peuvent être menées par des robots, oui sans être aussi puissantes et performantes qu’OmnIA, les intelligences artificielles s’améliorent. Et oui, à mes yeux il est tout de même important de réfléchir aux changements qu’induiront les futures innovations dans ces domaines dans notre société.

Alors même si Cogito pousse l’invention assez loin, le sujet reste néanmoins intéressant à aborder et je pense qu’il touche vraiment tout le monde, petits comme plus grands lecteurs.

Sinbad par @cameronmccafferty

2 – Il y a une vraie réflexion philosophique derrière

Ça passe comme une lettre à la poste, et pourtant avec Cogito Victor Dixen nous donne un petit cours de philosophie et citant Descartes ou encore Rousseau. En appliquant les grandes idées de certains philosophes aux problématiques liées à la robotisation et à l’intelligence artificielle, l’auteur crée une réflexion autour de ces sujets qui ne s’arrête pas lorsqu’on repose le roman, une fois terminé.

J’ai tout particulièrement aimé la conclusion (sur la réflexion philosophique) de Cogito, que je vous laisserai bien évidemment découvrir par vous-même.

En tout cas c’est un roman à lire si vous aimez les livres qui nous interrogent et qui nous donnent des pistes de réflexion sur des sujets qui sont en plus très réels.

3 – Les personnages et leur histoire sont touchants

Roxanne par @cameronmccafferty

Je dois dire que sur ce point, j’avais de sérieux doutes lorsque j’ai commencé le roman. Ils sont tous affreusement caricaturaux au début et même si on apprend à les aimer, on a tout de même du mal à oublier ce mauvais départ. Roxane est l’archétype de la fille rebelle et en colère, quant aux autres participants du programme ils sont le portrait même des bandes d’ados privilégiés façon Gossip Girl avec la pétasse riche et manipulatrice, le sportif beau mais bête, le geek associable…

Heureusement que les bouleversements du roman les forcent à se bouger les fesses et à relever le niveau. Mais alors pourquoi les personnages représentent une bonne raison de lire le roman si’ls sont aussi peu appréciables ? Premièrement parce qu’ils évoluent, et deuxièmement parce que Faune. Je ne vais pas vous gâcher l’histoire mais j’ai adoré ce personnage dès que je l’ai croisé et sa backstory comme ses réflexions n’ont fait que renforcer cette opinion !

4 – Le livre est canon

OK, ce n’est pas l’argument le plus rationnel du monde puisque ce qui compte, c’est ce qu’il y a dedans. Mais pour le coup on a une histoire vraiment intéressante dans l’écrin magnifique qu’est cette couverture, et le travail à l’intérieur est tout aussi chouette (on n’est pas au niveau des Illuminae Files évidemment, mais c’est déjà pas mal).

5 – Il mêle les références à une histoire inédite

Cogito est un roman assez riche, et pas seulement dans la réflexion qu’il offre. Il fait aussi références à de nombreux monuments de la science-fiction (Terminator, I robot…) et propose ainsi à son lectorat de nouvelles pistes pour étoffer ses idées au sujet de l’IA et de la robotisation. Il est aussi riche en rebondissements avec beaucoup d’actions et de révélations pour ses quelques 537 pages, très concentrées sur la dernière partie du roman (la première étant essentiellement consacrée à la découverte des personnages et surtout de la société, par ailleurs très bien construite).

On voit vraiment que Victor Dixen a bien étudié son sujet avant de s’y attaquer. Au-delà des références à la philosophie et à la culture cinématographique, il glisse aussi quelques mots par ci sur Alan Turing et quelques autres par-là sur Ada Lovelace, évoque les lois de la robotique complétant ainsi le roman avec un brin de culture scientifique.

« De même, aucun ingénieur n’a encore réussi à créer ce que l’on appelle une intelligence artificielle forte : une machine capable d’éprouver la conscience d’elle-même. La réalité des IA, même chez Noosynth, reste cantonnée à l’intelligence artificielle faible : des robots de plus en plus autonomes, en mesure de résoudre des problèmes de plus en plus complexes, voire d’imiter le comportement humain – mais d’imiter seulement. »

Si vous êtes curieux/se il existe un excellent film sur l’histoire d’Alan Turing

En conclusion

Si ne serait-ce qu’une des raisons ci-dessus vous parle, alors foncez ! Cogito apporte vraiment quelque chose au lecteur en lui donnant à réfléchir sur des problématiques moderne en dehors de son intrigue, et il y a peu de chances que ce roman vous laisse indifférent(e). A lire sans hésiter !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.