Octave de Arnaud Cathrine
Par titre

Octave de Arnaud Cathrine

Merci à la Collection R pour l’envoi de ce roman.

Hello ! Aujourd’hui on se retrouve pour la chronique d’un roman contemporain touchant : Octave de Arnaud Cathrine.

Lorsque j’avais interviewé Arnaud Cathrine, à l’occasion de la sortie de son roman Les nouvelles vagues, je lui avais demandé si on pouvait espérer une suite à l’histoire d’Octave, Vince et Marylin qui m’avait tant touchée. Sa réponse avait été la suivante :

« Pas une suite, non. Même si on retrouvera, dans mon prochain projet, Vince et Marilyn. En fait, ce sera un livre très choral, avec au moins 6 ou 7 personnages qui prendront la parole. Je voudrais parler de la jeunesse pendant la pandémie. »

Finalement, Octave, raconté des points de vue de Vince, Marylin et Octave, est bel et bien la suite de Romance et Les nouvelles vagues et je ne peux pas vous dire à quel point je suis heureuse que l’auteur ait changé d’avis !

Ce nouveau roman est émouvant, bouleversant et dans la droite ligne des deux précédents et je ne peux évidemment que vous le recommander. Je précise aussi que tous les évènements de Romance et Les nouvelles vagues étant rappelés dans le récit, vous pouvez lire Octave sans avoir lu les deux précédents… Ce que je ne vous recommande pas pour autant parce que vous vous spoileriez (et passeriez à côté) de deux chef d’œuvres !

ATTENTION : cette chronique contient des spoilers sur le roman dont il est question, ainsi que sur les deux histoires qui le précèdent.

Le résumé

Octave est une énigme.

Octave finit toujours par vous échapper.

Mais que fuit-il ?

C’est bien la question que se pose Vince, son ex-meilleur ami, son ex-amoureux.

Vince qui ne parvient toujours pas à tourner la page.

Pas plus que Marilyn qui s’efforce, elle aussi, de dépasser l’amour qu’elle a pour Octave et dont il n’a plus voulu.

Désormais étudiants, Vince et Marilyn aimeraient tant renaître.

On leur avait promis tous les possibles.

Avec les confinements, ils ne trouvent que des impossibles.

Sans compter qu’Octave a décidé de reparaître…

~ Retour sur cette lecture ~

Le confinement

Avant de revenir sur les personnages (et comment Arnaud Cathrine parvient toujours à nous bouleverser), je voulais souligner un aspect du roman. Octave, ça parle aussi du confinement, des études à distance et de tout ce que ça peut impliquer pour des étudiants, et j’ai été plus qu’agréablement surprise par la justesse du texte à ce sujet.

Vince se remet, tranquillement

J’étais un peu déçue au début du tome de voir que Vince avait finalement rompu avec Micah (j’y croyais trop moi !). Mais son état général contribue à l’intérêt du roman : il s’invente des histoires, ayant envie d’oublier Octave mais incapable de passer à autre chose

C’est un personnage que j’avais eu du mal à aimer au début de Romance, que j’avais commencé à apprécier dans Les nouvelles vagues mais avec lequel j’ai pleinement compati dans Octave.

Le retour de son ex, les confessions non sollicitées de Lillian, Roika qui s’éloigne… Cette année ne fait aucun cadeau à Vince mais il se relève toujours et c’est pour cela que la quatrième et dernière partie du roman m’a vraiment fait plaisir pour lui.

Marylin se trouve

J’avais déjà adoré le point de vue de Marylin dans Les nouvelles vagues et j’étais ravie de la retrouver ici. Dans ce tome, il lui arrive plein de belles choses, que ce soit par rapport à son art  sa vie sentimentale.

Elle apporte un peu de lumière au récit avec son histoire plus joyeuse que celles de Vince et Octave, bien qu’elle aussi difficile.

Octave est perdu

Octave, c’est le personnage mystérieux des deux tomes précédents, insaisissable, que Marylin et Vince ont aimé passionnément mais qu’il a laissé tomber. Par conséquent, j’attendais (tous les lecteurs attendaient je pense) avec impatience d’enfin découvrir les événements de son point de vue, et surtout pourquoi il a abandonné Vince puis Marylin de façon aussi brutale.

On réalise au final qu’Octave est tout simplement perdu, et que c’est son besoin de contrôle qui parle lorsqu’il prend peur et s’échappe, loin de chacune de ses relations. Et il en a totalement conscience.

J’ai eu du mal à compatir avec lui car on découvre qu’il est conscient du mal qu’il a fait (à Vince, à Marylin, à d’autres) mais que, obsédé par ce qu’il a manqué avec Vince, il n’a absolument aucun remord vis-à-vis des autres. Bien sûr, on sent qu’il déprime et qu’il vit mal le confinement ainsi que sa vie actuelle en général, et on a envie de le réconforter, mais en même temps les évènements des tomes précédents donnent surtout envie de le secouer.

Lilian, personnage secondaire mystérieux

Au début, j’étais intriguée par la coupure de presse au début du roman car je ne me souvenais plus vraiment de Lilian, juste que c’était un personnage secondaire. Dans ce troisième tome, on le voit sombrer peu à peu.

Son comportement étrange, le « hasard » qui fait qu’il est dans la même classe que Vince ou squatte régulièrement chez Marylin… Tout ça apporte de la tension au récit. Je comprends la position de Vince vis-à-vis de lui (qui n’est pas prêt à pardonner celui qui le harcelait, ni à lui tendre la main).

La fin est tragique, émouvante malgré le fait qu’elle soit attendue. Arnaud Cathrine manipule brillamment nos émotions, et réussit à conclure le roman à la fois avec tristesse et espoir.

En conclusion

Un magnifique roman qui vient cette fois-ci donner une véritable fin à l’histoire d’Octave, Vince et Marylin. Une romance contemporaine qui se dévore et qui nous fait passer par toutes les émotions !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Signature

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.