Red Rising tome 3 : Morning Star
Mini-chroniques

Red Rising tome 3 : Morning Star

Hello ! Aujourd’hui on se retrouve pour parler du troisième tome de la saga dystopique Red Rising de Pierce Brown : Morning Star.

Après avoir lu Golden Son l’année dernière et malgré le fabuleux cliffanger de fin de ce dernier, j’ai mis un an à me procurer le tome suivant et à me décider à le lire. Si le premier tome avait été une superbe surprise et le second une suite géniale dans la droite ligne du premier, j’ai eu par contre plus de mal à me laisser convaincre par ce troisième tome…

ATTENTION : cet article contient des spoilers sur le roman dont il est question ainsi que sur les tomes précédents.

Pour retrouver les chroniques des tomes précédents :

Le résumé

Darrow aurait voulu vivre en paix. Ses ennemis l’ont jeté dans la guerre. Darrow s’est élevé parmi les puissants qui dirigent la Société pour mieux préparer sa révolution. À présent, la fin du règne tyrannique des Ors a enfin sonné. Malgré les doutes qui l’assaillent, malgré les anciens amis qu’il va devoir affronter aux quatre coins du Système solaire, Darrow est plus que jamais déterminé à briser les chaînes…

~ Retour sur cette lecture ~

Le retour de Darrow

Après un sympathique moment de torture aux mains du Chacal, Darrow est tiré de sa prison par ses alliés. Au début du roman, il y a une vraie cohérence dans le comportement du Faucheur, hésitant et brisé par sa captivité. J’ai apprécié de le voir se reconstruire (tout de même rapidement grâce à une ellipse bien placée) et que l’auteur descende un peu son héros de son piédestal pour le rendre plus humain qu’il ne l’était dans les deux premiers tomes.

L’univers complexe

Encore une fois, Pierce Brown nous emmène dans sa société à la construction antique mais ultra-maîtrisée, ou chaque détail est soigné. On voit la réflexion, il y a de l’originalité. C’est vraiment génial de pouvoir découvrir un univers aussi bien construit.

Mais… Avec un an de pause entre les tomes 2 et 3, j’ai parfois été larguée dans Morning Star. Je trouve qu’il manque parfois quelques explications, quelques répétitions nécessaires pour permettre au lecteur de mieux assimiler les codes de l’univers de Darrow. C’est vraiment dommage, mais avec ce tome j’ai eu l’impression qu’à force de travailler sa société imaginaire l’auteur s’y était enfermé, en oubliant de l’expliquer au lecteur…

Red Rising tome 3 : Morning Star

Fanart par Phantomrin

Des batailles stellaires

Dans ce troisième tome, Darrow joue dans la cour des grands et comme dans Golden Son, on est sur des batailles stellaires de grande envergure avec vaisseaux y tutti quanti. Le seul souci avec ça, c’est qu’elles sont nettement plus visuelles que les complots politiques et les batailles physiques, et plus difficiles à s’imaginer. C’est donc le deuxième point que j’ai eu du mal à suivre dans ce roman : je lisais ce type de passage en diagonale en attendant avec impatience de revenir à un décor que j’avais moins de mal à m’imaginer.

Les intrigues politiques

Sur le plan diplomatie (ou pas d’ailleurs) et manipulations en tout genre, Pierce Brown s’en donne à cœur joie dans Morning Star. C’est quelque chose que j’ai adoré, d’autant plus que Darrow se montre beaucoup plus fin et réfléchi que dans les tomes précédents. Ce côté-là du roman est vraiment intéressant à suivre et j’ai adoré les surprises que l’auteur nous a réservées.

Le plot twist final

Red Rising tome 3 : Morning Star

Artiste inconnu

A la toute fin du roman, alors que Darrow libère Cassius, ce dernier se retourne contre lui, le fait prisonnier et le remet à Octavia au Lune. On découvre assez rapidement (deuxième plot twist !) qu’il s’agit en réalité d’une alliance entre Darrow et Cassius qui a joué la comédie afin que le Faucheur puisse approcher la souveraine d’assez près pour la tuer.

En soi, le plot est intéressant mais après déjà deux tomes, je n’y ai honnêtement pas cru. A la seconde où Cassius a « tué » Sevro, je n’ai pas pu m’empêcher de pointer les incohérences : personne pour surveiller le prisonnier lors de sa remise en liberté, une mort « bête » pour l’un des personnages les plus importants de l’histoire, aucun des alliés de Darrow qui lance l’alerte… Le deuxième plot twist est donc peu surprenant puisqu’il est le seul à pouvoir expliquer toutes ces incohérences… Dommage.

En conclusion

Un troisième tome qui malgré ses rebondissement et son côté grandiose n’a pas su me convaincre comme les deux précédents. Moins visuel, parfois un peu trop complexe et peu expliqué, il reste tout de même une belle fin aux aventures de Darrow.

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Si tu aimes la fantasy et la dystopie je te recommande Illuminae !

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

Red Rising tome 3 : Morning Star
Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.