Never Again de Sarah Dessen
Par titre

Never Again de Sarah Dessen

Hello ! L’autre jour, suite à un petit coup de blues (fin des fêtes, retour loin de ma famille toussa toussa), j’avais besoin d’une lecture qui me remonte le moral. J’ai donc ouvert Never Again de Sarah Dessen. Moins de vingt-quatre heures plus tard, je le refermais, ravie et émue par cette nouvelle histoire si bien écrite.

Comme toujours avec l’auteure, pas de déception mais une jolie histoire, réaliste et travaillée, qui pose des mots sur une situation pas facile à vivre avec simplicité et sans tomber dans le pathétique, pour nous offrir une belle lecture.

Le résumé

Le frère de Sydney, beau et charismatique, domine depuis toujours sa petite famille : Peyton monopolise toute l’attention de leurs parents et se taille la part du lion quel que soit le domaine. Mais quand il atterrit en prison après avoir provoqué un accident grave, la jeune fille, au lieu de retrouver un peu d’air, se sent au contraire de plus en plus invisible, comme si elle errait à la dérive dans sa propre vie, perdue, sans attaches.

Elle s’inquiète surtout du désintérêt des siens pour la véritable victime, le garçon que Peyton a condamné à vivre dans un fauteuil roulant. Après avoir changé de lycée, elle se lie d’amitié avec un frère et une sœur dont elle ne tarde pas à rencontrer la famille. Excentriques et accueillants, blessés par la vie mais infiniment joyeux, les Chatham vont l’aider à se trouver une place dans son nouvel environnement. Rompre définitivement ou pardonner, forcer ses parents à la regarder en face au moins une fois, choisir son chemin et parvenir à s’avouer les sentiments qu’elle sent naître en elle… Autant de défis qu’ils vont l’aider à relever à leur manière.

~ C’est parti ! ~

Une situation difficile 

Comme toujours, Sarah Dessen part d’une situation familiale atypique pour poser le cadre de son roman. Celle de Never again est tout particulièrement délicate et très mal vécue par Sydney, le personnage principal, qui se retrouve à porter la culpabilité de son frère qui est en prison, entourée par des parents fantomatiques qui semblent avoir oublié jusqu’à son existence.

Qui dit situation difficile dit aussi cheminement, et peut-être même rédemption. L’histoire est très belle et réaliste, et malgré ce que traverse Sydney ne prend pas le parti de ne pas tomber dans le drama et le pathétique, présentant au contraire les faits de façon beaucoup plus intéressante.

« Simplement parce qu’une personne ne parle pas de quelque chose ne signifie pas qu’elle n’y pense pas. Souvent, en fait, c’est la raison pour laquelle elle n’en parle pas.« 

Sarah Dessen, Never Again

Le déroulement de l’intrigue 

Je l’avais déjà reproché à Once and for all : malgré des surprises sur les backstories des personnages, Sarah Dessen n’écrit pas des textes très étonnants. On voit les couples venir bien avant qu’ils se forment et même la très jolie fin du roman se devine aisément, d’autant plus quand on commence à connaitre le style de l’auteure.

Par contre pour ce qui est du cheminement des personnages, et pas seulement celui de Sydney, il est vraiment super à observer. C’est notamment l’évolution de la mère de l’héroïne qui m’a beaucoup marquée, par son combat pour protéger ses enfants au point de déformer peu à peu la réalité. J’ai trouvé son histoire bouleversante et vraiment émouvante.

L’expression des sentiments 

Si Sarah Dessen n’est pas la reine des romans surprenants, c’est par contre l’une des meilleurs auteurs que j’aie pu lire pour l’expression des sentiments et interrogations liées à l’adolescence.

Never again ne fait pas exception à la règle. A travers sa plume, elle nous fait ressentir toute la palette d’émotions que vit Sydney, de sa douleur à sa frustration en passant aussi par son attirance pour l’un des autres personnages et par son bonheur à certains moments du roman.

Les personnages sont d’ailleurs très nuancés et fascinants dans leur complexité. J’ai particulièrement adoré celui d’Ames (sa construction, pas sa personnalité) car le sentiment de malaise et son étrangeté ainsi que la façon dont Sydney le voit étaient vraiment des points forts du récit.

On se retrouve assez facilement dans de nombreuses émotions et pensées de l’héroïne, comme lorsqu’elle sent qu’elle s’éloigne de ses amis avec son changement de lycée ou par certaines de ses réflexions. Ce n’est d’ailleurs pas le seul personnage auquel on s’identifie puisque Layla et ses petites manies étranges, Mac et sa peur de retomber dans un comportement mauvais pour lui-même, Eric avec sa grosse tête et même Rosie sont tout aussi proches de nous et réels par certains aspects.

En conclusion

Avec Never Again, Sarah Dessen livre un roman émouvant qui est peut-être le plus émotionnellement bouleversant et abouti qu’elle ait écrit. Une lecture qui nous touche et qu’on n’oubliera pas facilement avec une histoire à la fois triste et belle racontée sans dramatiser, avec simplicité et bienveillance. A lire sans aucune hésitation !

Vous avez lu ce roman ? Qu’en avez-vous pensé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.