Halloween is coming
Challenges et tags

Halloween is coming

Des bonbons ou un sort ? Ca y est, c’est Halloween. Pour l’occasion, je reprends un tag que j’aime bien sur le thème, autour de la lecture. Alors mettez votre plus beau chapeau de sorcières et préparez vos bonbons, Halloween est en ville…

Cosy reading : une lecture parfaite pour l’automne.

Le lys pourpre de Sklaerenn Baron, un livre historique qui se situe dans les alpes pendant la révolution française. A lire et relire avec une bonne tasse de chocolat chaud à la main !

Résumé :

« Printemps 1789.

À quelques mois de faire son entrée dans le monde, Alix, fille unique du marquis savoyard de la Chaussée d’Arville, est loin d’avoir les mêmes préoccupations que les demoiselles de son âge. Au sortir du couvent, elle ne pense qu’à profiter de ses dernières semaines de liberté et retrouver les plaisirs de son enfance : monter à cheval, manier l’épée, chasser dans les montagnes…

C’est alors que, en rentrant chez elle, elle croise un mystérieux cavalier dont la vie est menacée…

Elle ne sait pas encore que cet événement, aux premiers frissons de la Révolution, va changer son destin. »

Cosy night with a serie : a série TV parfaite pour cette saison.

Hum… Je ne suis pas une grande fan de série mais la saison 3 de Riverdale me paraît tout à fait adaptée, avec l’ambiance mystérieuse.

C’est l’automne, les jours raccourcissent : un roman qui t’a tenue éveillé(e) toute la nuit.

Six of crows. J’ai commencé à lire ce livre dans le cadre d’un défi sur instagramm et je l’ai dévoré très vite. Un vrai coup de cœur comme je n’en avais pas croisé depuis un moment.

Résumé :

« Ketterdam – Quartier du Barrel : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix.

Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques.

Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant… »

C’est l’automne, les feuilles jaunissent puis tombent : un roman qui te rend nostalgique.

Comment dresser votre dragon de Cressidia Crowell.

Pour ceux qui ne le savent pas, les films d’animation Dragons de Dreamworks sont adaptés d’un livre jeunesse. J’ai découvert la saga Harold et les dragons à l’école primaire et relire ces livres me rent inévitablement nostalgique. Ce tome est mon favori car il contient le dictionnaire du dragonnais rédigé par Harold.

Résumé :

« Harold le Viking était célèbre aux quatre coins du monde barbare. Nul n’ignorait sa capacité extraordinaire à contrôler les créatures les plus terrifiantes. On l’appelait avec respect  » celui qui murmure à l’oreille des dragons « . »

Il y a de la magie sombre dans l’air … : un livre/saga peu connu qui met en scène la magie.

La saga Wicca de Cat Tiernan qui en cinq tomes nous initie aux lois et rituels de la magie.

« Il se passe quelque chose en moi que je ne comprends pas. Je vois, je sens les choses différemment. J’accomplis des choses dont les gens normaux sont incapables. Des choses puissantes, des choses magiques. Ça me fait peur. Je n’ai jamais choisi d’étudier la sorcellerie. Par contre, je commence à me demander si la sorcellerie ne m’aurait pas choisie. »

BOOUH ! : une lecture qui fait peur.

Comme je suis une grosse peureuse, j’en aurais plein à citer XD. J’ai même fait des cauchemard d’Harry Potter (mais j’avais huit ans pour ma défense !).

Je dirais le Labyrinthe de James Dashner pour la tension qu’il y a en permanence dans ce livre et dans les deux tomes d’après.

C’est Halloween ! : un roman qui se passe à Halloween (ou au moins une partie quoi)

Citrouille et Pommes d’amour, un roman jeunesse tout doux qui se passe à cette période.

La traditionnelle ronde du quartier à la recherche de bonbons : une lecture qui te fait l’effet d’une orgie de sucreries (= ça fait du bien et ça donne de l’énergie).

Ellana ! Cette saga me fait toujours cette effet, elle est juste parfaite et me remotive toujours. Je ne le répéterai jamais assez : Pierre Bottero est génial !

Résumé :

« Seule survivante d’un groupe de pionniers après l’attaque de Raïs, au nord de l’Empire, une fillette est recueillie par le peuple des Petits. Elle grandit dans la Forêt Maison à l’écart des hommes et décide, à l’adolescence, de partir en quête de ses origines. Sous le nom d’Ellana, elle croise le plus grand des marchombres, le maître Jilano Alhuïn, qui l’initie aux secrets de sa guilde. S Mais des mercenaires du Chaos la traquent… »

Je me suis permis de couper une partie qui selon moi révèle trop d’éléments du second tome.

Article connexe : 7 raisons de lire Pierre Bottero

Le déguisement parfait : un roman qui met en scène des métamorphes.

Nés à Minuit de CC Hunter. En fait, ces livres parlent de toutes les créatures surnaturelles. Perry, le métamorphe, un des personnages, est juste fabuleux. On dirait un Léo Vasquez avec les pourvoirs de Franck Zang et l’apparence de Jason des Héros de l’olympe.

Résumé :

« L’été s’annonce mouvementé pour Kylie. Après un enchaînement de catastrophes, ses parents l’envoient dans une colo spécialisée pour adolescents marginaux. Ou plutôt hors du commun : ici cohabitent sorciers, vampires et autres créatures de la nuit. Tous sont persuadés que Kylie n’est pas là par hasard… Sa présence aurait-elle un lien avec le rôdeur fantomatique qui la poursuit sans répit ?

Kylie tente de comprendre sa véritable nature. Et comme si sa vie n’était pas assez compliquée, Derek, un être féerique, et Lucas, un loup-garou irrésistible, semblent tous deux déterminés à la séduire. Alors qu’elle cherche sa place dans ce nouveau monde, Kylie saura-t-elle accepter qui elle est vraiment ? »

Sorcières et chats noirs : un roman qui met en scène des sorcières / sorciers.

Harry Potter. Ok, elle est un peu facile, mais avouez que cette saga nous mets toujours des étoiles dans les yeux !

Et des larmes aussi de temps en temps

Vade retro satanas : un roman avec des démons.

The Mortal Instruments ! Vous croyez vraiment y échapper ?

L’automne est la saison idéale pour lire ou relire les aventures des chasseurs d’ombres, et de vous plonger dans les différentes sagas si vous ne les avez pas encore toutes lues.

Article connexe : 5 raisons de lire The mortal instruments : city of bones

Tricks or treats : des personnages drôles et farceurs.

Dur de choisir… Du coup je vous fais un petit top 3 !

1 – Caliban Dal Salan (Tara Duncan – Sophie Audouin Mamikonian). Peu voir aucun autre personnage de livre ne m’a fait rire autant que Cal.

2 – Léo Vasquez (Héros de l’olympe – Rick Riordan). Ce demi-dieu a toujours le bon mot pour faire rire et aime jouer avec le feu – bad joke inside

3 – Simon Lewis (The Mortal Instruments – Cassandra Clare). Des tonnes de mauvaises blagues en rapport avec la culture geek : juste parfait !

 

C’est tout pour ce tag. N’hésitez pas à le reprendre et joyeux halloween à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *