Caraval tome 2 : Legendary
Par titre

Caraval tome 2 : Legendary

Hello ! Aujourd’hui je vous parle de la suite d’un coup de cœur que je vous avais présenté il y a deux semaines : Legendary, le tome 2 de la saga Caraval de Stephanie Garber.

Les seconds tomes sont malheureusement rarement aussi spectaculaires que les premiers, en général parce qu’on perd l’effet de surprise dû à la nouveauté. C’est le cas pour Legendary qui, malgré son nouveau spectacle fabuleux, n’égale pas la découverte de Caraval du premier tome.

C’est tout de même une excellente lecture que je vous recommande sans hésiter, et je reviens avec vous sur les points positifs et moins positifs de Legendary.

ATTENTION : cet article contient des spoilers sur le livre dont il est question, ainsi que sur le tome précédent

Résumé

Après avoir sauvé sa sœur, Scarlett, d’un mariage désastreux, Donatella reçoit la lettre d’un mystérieux ami avec qui elle passe un marché. Si elle lui livre le vrai nom de Légende, le maître du jeu Caraval, il l’aidera à retrouver Paloma, leur mère, qu’elles n’ont pas vue depuis huit ans. Mais si elle ne respecte pas son engagement, la jeune fille perdra tout ce qui compte pour elle, peut-être même sa vie…

Quand une nouvelle édition du jeu est organisée à Valenda pour les 70 ans de l’impératrice Élantine, Donatella doit y participer pour remplir sa mission. Dès son arrivée, les ennuis commencent.

Elle devra faire preuve de ruse et de courage afin de gagner cette nouvelle partie…

Attention, nouveau jeu, nouvelles règles…

Quelques petits défauts

Ce deuxième tome se déroule du point de vue de Tella. Logique, me direz-vous, mais un peu dommage. J’avoue que je me sentais beaucoup plus proche de Scarlett, même si les préoccupations de Donatella ne sont pas forcément moins honorables.

Par ailleurs et malgré l’innovation dont fait preuve Stephanie Garber, Legendary fait parfois un peu redite de Caraval… Bref, seulement quelques légers défauts qui ne l’empêchent pas d’être un coup de cœur !

De quoi rire

« Désolé de te briser le cœur mais j’ai un principe avec les filles que tu as sans doute avec les robes de bal : la même ne doit jamais servir deux fois. »

Stephanie Garber, Legendary

Le duo formé par Tella et Dante est juste fabuleux. Dante lâche des punchlines qui m’ont bien fait rire et Tella a tout de l’héroïne badass aux répliques bien senties. Sur ce point, Legendary dépasse Caraval qui se prenait un peu plus au sérieux, sûrement parce que Julian et Scarlett sont aussi deux personnages plus sérieux.

En tout cas j’ai vraiment adoré leurs échanges, du coup je rajoute une deuxième petite citation juste pour le plaisir !

En tout cas j’ai vraiment adoré leurs échanges, du coup je rajoute une deuxième petite citation juste pour le plaisir !

« – Tu ne vas quand même pas me déshabiller au beau milieu de cet escalier !

– Ça veut dire que je peux le faire ailleurs ? »

Stephanie Garber, Legendary

Pour moi, le fait que Dante soit Légende ne ruine rien et apporte même un double sens génial à certain de leurs dialogues. Même je n’ai pas été très surprise par l’identité du maître de Caraval, ça ne m’a certainement pas gâché l’histoire.

Le spectacle, toujours plus extravagant

« Légende méritait vraiment le surnom qu’il s’était attribué. Tella se demanda si ses mises en scène avaient jamais une fin, ou si son univers était un labyrinthe infini mêlant fiction et réalité, où ceux qui s’y aventuraient finissaient perdus à tout jamais entre les deux… »

Stephanie Garber, Legendary

Encore une fois Légende se dépasse avec un jeu fabuleux dans une ville, avec des acteurs toujours plus crédibles. J’ai bien aimé le fait que Tella connaisse une partie des comédiens et les voient jouer leurs rôles. Le détestable Armando et sa franchisent sont aussi bienvenus puisqu’il l’évite de devenir folle en étant franc avec elle.

Le fait que le jeu soit différent du précédent, ainsi que l’accès qu’a Tella à une partie des coulisses, est définitivement un point positif de Legendary.

Questions et révélations

Donatella (Legnedary) par @niru.sky

Fan art par @niru.sky

Comme dans le premier tome, deux questions reviennent sans cesse : qui est Légende et est-ce que tout ça est réel ? J’adore toujours autant ce jeu avec son mélange de vérité et de mensonges, de réalité et magie qui nous laisse dans l’incertitude et nous mène par le bout du nez du début à la fin.

J’ai aimé que contrairement à l’édition précédente de Caraval, le jeu prenne une dimension réelle et que tout ne soit pas entièrement une mascarade. Quant à l’identité de Légende, je trouve positif qu’il s’agisse d’un personnage qu’on connaît déjà (j’ai horreur que les auteurs résolvent ce genre de mystère en sortant un parfait inconnu de leur chapeau). Et j’adore la façon dont il orchestre tout le jeu pour obtenir ce qu’il souhaite. Il a un petit côté Kaz Brekker que je ne peux que valider !

Un jeu plus grand

Cette fois, oui la plupart du jeu a une incidence réelle sur la vie des personnages, même après sa fin. La mythologie inventée par Stephanie Garber autour des Fatalités est intéressante et n’est pas sans rappeler une sorte de comedia del arte macabre. Cette partie de l’histoire est un bel ajout au thème de base de Caraval qui, je trouve, a été fait au bon moment. Rajouter ça à tout ce qui se passe déjà dans le premier tome aurait été de trop et les faire intervenir plus tard aurait donné un tome 2 trop plat.

La fin

Ahhhhhh ! Mais si vous saviez comme j’ai hâte de lire Finale ! Legendary nous laisse à l’image du premier tome avec une intrigue qu’à moitié résolue et une tonne de problèmes en suspense. Sans compter que je suis curieuse de voir l’évolution de la relation de Tella avec Dante/Légende et celle de Scarlett par rapport à Julian et au véritable Nicolas D’Arcy. Il me faut la suite absolument !

En conclusion

Encore une histoire extravagante qui nous met des étoiles dans les yeux et nous entraîne dans une aventure incroyable, pleine de magie, de mensonges et de faux-semblants. Stephanie Garber n’a plus à prouver son excellence et l’attente jusqu’à la sorte de Finale, le troisième et dernier tome de la saga. A lire et savourer.

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.