Alanna tome 3 : chaman du désert
Par titre

Alanna tome 3 : chaman du désert

Hello ! Aujourd’hui je continue à vous parler d’Alanna de Tamora Pierce avec le tome 3 : chaman du désert. C’est à mes yeux l’un des meilleurs tomes de la saga, puisqu’il place Alanna dans un cadre différent de celui du palais, et que l’auteure a réussi à écrire une suite à deux tomes très liés l’un à l’autre dont l’intrigue s’était finie.

Encore une fois je ne peux que vous recommander les romans de cette saga qui mettent en avant une femme qui change son monde et parvient à mettre les deux sexes sur un pied d’égalité. Les aventures d’Alanna et son évolution en tant que personnage sont superbes à suivre, comme toujours.

ATTENTION : cet article contient des spoilers sur le roman dont il est question ainsi que les précédents

Le résumé

Après avoir vaincu le duc Roger, Alanna part à l’aventure dans le désert avec le guerrier Coram et le chat Fidèle. Attaquée par les hommes des collines, elle affronte un guerrier maniant une épée de cristal maléfique qui brise Éclair de Feu. Mais la vaillance de la femme-chevalier n’a pas échappée aux Bazhir.

En prenant sous son aile trois jeunes parias et en défiant les traditions ancestrales de la tribu, elle s’attire les foudres du chaman qui va tout faire pour l’évincer, la discréditer et même la tuer – en vain. Forcée de l’éliminer, elle est nommée chaman mais n’accepte qu’à une condition : la permission de former les trois jeunes gens sous sa protection pour leur transmettre cette fonction.

Bientôt rejointe par le beau prince Jonathan, Alanna va devoir prendre une décision terrible : doit-elle épouser l’homme qu’elle aime au prix de sa propre liberté ?

~ Retour sur cette lecture ~

A l’extérieur des murs de Corus

A l’exception de sa quête dans la Cité Noire, Alanna était peu sortie de la capitale lors de son parcours pour devenir chevalier. Désormais en exil suite à son combat à mort avec le Duc Roger, elle part à l’aventure dans l’immense désert de Tortall et fait la rencontre des populations locales : les Bazhirs. Vivant en tribu, ces hommes du désert répondent à des lois bien différentes de celles édictées par le roi, qu’ils ne reconnaissent d’ailleurs pas.

J’ai aimé le changement de culture que Tamora Pierce a imposé à son héroïne ainsi que le dépaysement qui en découle. Mettre en avant une culture moins occidentale est aussi un très bel apport au roman, qui redonne une impulsion au récit.

Un roman profondément féministe

« — Tu es une créature terrifiante, l’admonesta la Voix avec solennité. Tu n’occupes pas la place qui te revient dans la tente de ton père, et ne laisses pas les hommes décider pour toi. Tu montes à cheval comme un homme, tu combats comme un homme, et tu penses comme un homme…

— Je pense comme un être humain, s’emporta-t-elle. Les hommes ne pensent pas différemment des femmes, ils font simplement étalage tout haut de leur capacité à le faire.

Coram pouffa de rire à cette repartie. »

Tamora Pierce, Alanna tome 3

Aka l’argument que je vais ressortir pour chacun des romans de cette saga… En même temps, c’est la vérité et j’ajouterai d’ailleurs qu’ils le sont de plus en plus alors que l’histoire avance. Dans Chaman du désert, Alanna fait bouger les choses chez les Bazhir, parfois même trop vite aux yeux de ces gens très conservateurs.

Cependant, c’est intéressant de la voir s’imposer et surtout d’observer les réactions de la population locale. Alors qu’on pourrait s’attendre que les femmes acceptent et encouragent ces changements, elles sont au contraire parmi les plus réfractaires. L’aide du chef du Faucon cruel, Halef Seif, est précieuse et j’ai apprécié ce personnage plein de sagesse.

Un rapport différent à la magie

« — La source de votre magie réside dans votre propre volonté, continua Alanna. Les choses se produisent parce que vous l’avez désiré de toutes vos forces. C’est comme tout le reste dans la vie : devenir un guerrier, ou un bon chaman, ou encore un bon cuisinier. Si vous vous concentrez sur votre volonté, que vous voyiez cet objet brûler dans votre esprit, ce que vous désirez deviendra réel. L’objet brûlera. Kara, à toi de commencer. »

Tamora Pierce, Alanna tome 3

Alors que dans les deux tomes précédents Alanna avait tendance à fuir la magie et l’utilisation de son Don, les Bazhir l’y confrontent en faisant d’elle leur chaman. Le chevalier est donc contraint d’accepter sa magie et comprend peu à peu qu’à l’image d’une épée, elle est un outil et elle seule décide si elle doit être utilisée en bien ou en mal.

La voir confrontée à une autre de ses peurs, qui s’est vue décuplée suite aux agissements du Duc Roger, apporte un nouveau défi à la Lionne et nourrit le récit.

Fan art par Christine Kornacki

Le triangle amoureux

Alors que la balance penchait clairement du côté du prince Jonathan jusqu’alors, la tendance s’inverse dans Chaman du désert. Les actions de l’héritier de Tortall, toujours plus sur de lui, énervent Alanna (et le lecteur par la même occasion) jusqu’à être à l’origine de leur rupture.

Si j’étais jusqu’ici plutôt du côté de Jon, je dois admettre qu’il s’est comporté en parfait crétin, et ce jusqu’au bout du roman alors que George tenait plutôt du parfait bookboyfriend, compréhensif et adorable avec sa Lionne.

« — Alanna, lui demanda-t-il, portes-tu toujours le talisman qui protège de la grossesse, celui que t’avait donné maîtresse Cooper ?

Elle le lui montra, à demi caché sous la pierre de braise, suspendu à la même chaîne.

— Je ne m’en sépare jamais.

— Je te fais confiance pour le retirer une fois que nous serons mariés, dit-il dans un bâillement.

« Je ne veux pas avoir d’enfant maintenant ! » s’affola-t-elle. Elle reprit le contrôle d’elle-même et répliqua sèchement :

— Nous ne sommes pas encore mariés, mon prince.

— Bien sûr que non, gloussa-t-il, à moitié endormi. Viens te coucher, ma belle lionne. »

Tamora Pierce, Alanna tome 3

En conclusion

Ce troisième volet des aventures de la Lionne saura séduire ses lecteurs comme toujours, en se renouvelant et avec un message toujours plus positif et féministe. Une saga à lire absolument !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Pour aller plus loin, découvre ma chronique du tome 4 : la Lionne de Tortall

Signature

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.