La fiancée de Kiera Cass
Par titre

La fiancée de Kiera Cass

Merci à la Collection R pour l’envoi de ce roman.

Hello ! Aujourd’hui je vous propose une chronique sur le dernier roman de Kiera Cass sorti hier : La fiancée.

En grande fan de la saga de l’auteure, La Sélection, je ne pouvais bien évidemment pas passer à côté de ce nouveau roman ! Je l’ai adoré et j’y ai retrouvé tout ce que j’aimais dans le style de Kiera Cass, même si je ne le trouve pas au niveau de l’histoire d’America et Eadlyn.

En fait, ce que je reproche à ce roman c’est un léger manque d’approfondissement de chacun de ses plans : les personnages, la politique, les relations… Tout va un peu trop vite et même si le roman reste très agréable à lire, je m’attendais à plus. Si par contre vous n’avez pas lu l’autre saga de l’auteure et que vous n’avez pas d’attentes particulières, il pourrait très bien être pour vous un coup de cœur !

La fiancée de Kiera Cass

Le résumé

Hollis Brite a grandi à la cour de Coroa, rêvant – sans trop y croire – d’attirer l’oeil du jeune et beau roi Jameson, connu pour ses multiples conquêtes. Un jour, pourtant, c’est elle qui lui fait tourner la tête…

Mais, alors que Jameson est sur le point d’annoncer leurs noces prochaines, l’arrivée d’un jeune noble en provenance d’un royaume voisin va changer la donne : attentionné et perspicace, il semble comprendre Hollis mieux que quiconque auparavant.

L’avenir radieux promis à la jeune fille devient soudain beaucoup plus incertain : renoncera-t-elle à un destin royal, quitte à se couper de ce qu’elle a toujours connu ?

La fiancée de Kiera Cass

~ Retour sur cette lecture ~

La romance et les paillettes

Parce qu’on ne va pas se mentir, on est là pour ça ! C’est ce qu’on aime chez Kiera Cass et c’est ce qu’elle nous donne encore avec La fiancée. Belles robes, palais luxueux, complots, histoires d’amour… Tout est au rendez-vous comme on l’attendait et les fans de l’auteure seront ravis.

Seulement (oupsi), si les paillettes brillent toujours autant que d’habitude j’ai l’impression de m’être moins attachée aux romances que dans La Sélection. Le roi Jameson est plat et manque de personnalité (oupsi bis) et on comprend bien qu’Hollis ne soit pas éperdument amoureuse de lui du coup, mais le jeune noble voisin en manque aussi et si leur coup de foudre était trop chou, j’ai malheureusement eu du mal à m’attacher à leur histoire. Je trouve qu’il lui manque la passion qu’on a dans celle d’America et Eadlyn, et tous ces petits moments marquants avec lesquels Kiera Cass construit d’habitude ses couples…

Par contre, les autres relations (familiales surtout) sont clairement au niveau, toujours aussi touchantes ! J’aurais simplement aimé en savoir plus sur les protagonistes et leurs backstories… J’espère sincèrement que les personnages seront approfondis dans le second tome mais je pense que ce sera le cas !

L’univers et la géopolitique

On ne peut pas condenser en un seul tome le même niveau de détail que l’on a en cinq mais… Je ne peux pas m’empêcher de comparer ce nouveau roman à La Sélection, et malheureusement sur ce deuxième plan aussi il ne tient pas la comparaison. D’un autre côté, mon avis sur ce point sera probablement nuancé par le second tome (car second tome il y aura, et vous pouvez être sûrs que je serai au rendez-vous !).

En fait, j’aurais aimé que Kiera Cass nous donne plus de clés pour comprendre la situation géopolitique de l’univers qu’elle a créé, mais comme Hollis ne s’en soucie pas vraiment et qu’on suit le récit par son point de vue, on manque tout de même un peu d’informations…

Le déroulement de l’intrigue

Là par contre… Wow ! Ce qui est marrant c’est que j’ai lu La fiancée juste après Phobos tome 2 et que les deux m’ont laissé cette même impression d’intrigue dense, pleine de rebondissements, entraînante et rapide à lire. La fiancée est un véritable page-turner, difficile à lâcher !

Il y a pas mal de cliffangers, plus ou moins importants. Un personnage se révèle être peu sympathique (je ne l’appréciais déjà pas avant mais là… Hollis a un trop bon fond !) mais le retournement de situation le plus énorme de tous à lieu à la page 310. Soit à 50 pages de la fin du roman. Autant vous dire que tout s’accélère et que j’ai tourné ces dernières pages à une vitesse hallucinante, tout en me disant « c’est impossible, genre tout ne sera pas résolu avant la fin, c’est juste pas possible ».

La fin (toujours sans spoilers promis !!!)

La fin de La fiancée me laisse, je l’avoue, très mitigée. D’un côté elle est très loin de celle que j’espérais et d’un autre, elle ouvre des perspectives bien plus intéressantes pour le second tome. En tout cas on sent que Kiera Cass sait où elle veut amener l’histoire par la suite et même si j’ai le cœur brisé par cette fin, j’ai vraiment hâte que la suite sorte !

La fiancée de Kiera Cass

En conclusion

Même si La fiancée n’a pas réussi à mes yeux à se hisser au niveau de La Sélection, il n’en reste pas moins un très bon roman qui se lit vite, s’apprécie et vous laissera en miettes pour cause de cliffangers horribles (donc à lire, quoi). Du pur Kiera Cass, même si ce n’est pas son meilleur roman !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

Signature

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.