Un palais de flammes d’argent (ACOSF) : le retour de Nesta
Par titre

Un palais de flammes d’argent (ACOSF) : le retour de Nesta

Hello ! Aujourd’hui on se retrouve pour la chronique du quatrième tome de la saga Un palais d’épines et de roses de Sarah J. Maas : Un palais de flammes d’argent.

~ Fanart du header par @elithienart ~

Un petit mot avant de vous parler de ce roman, sur la chronique qui va suivre. La saga Un palais d’épines et de roses, et ce quatrième tome en particulier, est au cœur de plusieurs polémiques. Il y a les problèmes de censures des premiers tomes, qui ont été coupés à divers endroits sans justification rationnelle de la maison d’édition française. Je reviendrai sur ce point dans un article prochain mais la comparaison VO/VF est un exercice qui prend énormément de temps et je suis encore loin d’avoir terminé.

Le deuxième, tout aussi important, est le fait que ce roman s’est retrouvé au rayon jeunesse malgré des scènes de sexe plus qu’explicites (et nombreuses !) et que grâce à l’intervention de blogueurs et libraires il a finalement été correctement reclassé. J’évoquerai lesdites scènes de sexe dans la suite de l’article mais il n’a pas plus sa place dans un rayon jeunesse que 50 nuances de Grey (que je n’ai pas lu mais vous voyez l’idée).

Enfin, la troisième concerne non pas le roman mais l’auteure, qui a récemment tenu des propos antisémites.

Bref, un beau battage autour de cette sortie littéraire. Cependant, maintenant que j’ai évoqué toutes ces polémiques et que vous êtes au courant, je vous laisserai approfondir tout ça par vous-même si vous le souhaitez et je laisserai de côté ces problèmes pour me concentrer sur Un palais de flammes d’argent en lui-même : l’intrigue, les personnages…

ATTENTION : cette chronique contient des spoilers sur le roman dont il est question ainsi que les tomes précédents !

Pour retrouver mes chroniques des tomes précédents :

Le résumé

Une année s’est écoulée depuis la fin des affrontements qui ont ébranlé Prythian. Mais bouleversée par les horreurs de la guerre et incapable de s’habituer à sa vie de Fae, Nesta ne se sent à sa place nulle part. Elle s’enfonce dans une spirale destructrice et refuse l’aide qu’on lui propose. Surtout celle de Cassian, avec qui elle est obligée de s’entraîner au combat, et pour qui elle nourrit des sentiments… ambigus. Pourtant, quand la menace d’un nouveau conflit obscurcit l’horizon, Nesta doit accepter d’affronter ses propres démons. Car elle n’est pas une Fae comme les autres. Transformée par le Chaudron lui-même, elle possède des pouvoirs indispensables à la survie de la Cour de la Nuit…

~ Retour sur cette lecture ~

La guérison de Nesta

La guerre est finie, Feyre et Rhysand se remettent peu à peu, Velaris revit… Que peut-il se passer dans ce nouveau tome ? Je me posais la même question et je dois dire que j’ai été ravie de l’angle choisi par l’auteure : la guérison de Nesta, marquée par la guerre aussi durement que ses sœurs mais qui a une toute autre façon de s’en remettre et de faire son deuil.

Tout repose donc sur le personnage de Nesta qu’on avait appris à connaître (détester) dans les tomes précédents à travers les yeux de Feyre. Sarah J Maas étoffe encore celle qui était jusqu’ici secondaire en la dotant d’un passé, de souvenirs trop anciens pour Feyre mais aussi de peurs, traumatismes et de passions. Un pari réussi à mes yeux car j’ai cru en cette Nesta réaliste et complexe, submergée par ses souvenirs.

La romance entre Nesta et Cassian

Le retour à la vie de Nesta passe par l’amour. Tous les lecteurs attendaient impatiemment qu’elle forme enfin un couple avec Cassian depuis le tome 3 de la saga et c’est enfin chose faite. Mais attention, bien faite : la froide et fière Nesta ne pouvait pas tout simplement tomber dans les bras du beau guerrier. L’histoire d’amour est donc lente mais réaliste, et le sexe y joue un rôle important.

Parlons-en, des scènes de sexe. Ici leur présence et nombre sont justifiés par le fait que Nesta utilise cela comme une échappatoire, une façon d’échapper à ses démons. On comprend donc pourquoi il y en a (après, combien elles sont détaillées, c’est une autre histoire et ça dépend évidemment de ce que vous cherchez dans un roman). Par contre, j’en profite par soulever un point qui m’irrite et qui est très récurrent dans les romans de l’auteure : pourquoi ses héros mâles sont toujours imposants (presque « trop » ici pour Cassian) et que c’est considéré comme l’idéal ?

Un palais de flammes d’argent (ACOSF) : le retour de Nesta | Fanart par @crisolcrowling

Fanart par @crisolcrowling

Un palais de flammes d’argent (ACOSF) : le retour de Nesta | Fanart par @witchlingsart

Fanart par @witchlingsart

Les walkyries

Heureusement, en dehors du sexe il y a des femmes badass et ça, on adore ! Au cours de cette nouvelle histoire, Nesta va se lier d’amitié avec deux femmes aussi puissantes qu’elle et fascinantes : Gwyn et Emerie. Je les ai toutes les deux adorées ! J’ai aimé le fait que Nesta ne traverse pas ces épreuves seule et accepte enfin de s’entourer.

De plus, le plot twist de leur réveil au milieu du rite du Sang était probablement le meilleur de tout le roman. Je ne m’y attendais pas et j’ai adoré, les dernières pages sont passées à une vitesse folle !

En conclusion

Il y aurait encore tellement à dire, mais je ne veux pas faire une chronique à rallonge. Je conclurai donc simplement en disant que je me suis laissée entièrement entrainer par ce nouveau tome et que je suis très curieuse de découvrir ce qui se passera par la suite à la cour de la nuit. Si le meilleur de la saga reste à mes yeux le tome 2, celui-ci était excellent et ravira les fans !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Signature

4 commentaires

  • Phooka

    J’ai beaucoup aimé suivre Nesta et Cassian. Nesta est un personnage atypique, parfois difficile à aimer mais quel parcours. Quant à Cassian, il est parfait.
    Mais ce que j’ai aimé aussi c’est de suivre Rhys et Feyre à travers les yeux de Nesta. L’image de Rhys s’en trouve un peu égratignée 😉

  • Popy

    Hello !
    ESt-ce que tu sais s’il est question d’une suite avec cette fois-ci l’histoire d’Elain?
    Je n’arrive pas à décrocher de cette saga je l’ai lu et relu tellement de fois :O

    • Lisly Mariann

      Hello !
      Pour l’instant rien n’a été annoncé mais il paraît que l’auteure a signé pour 6 tomes (et ACOSF n’est que le quatrième puisque ACOFAS était un tome intermédiaire) donc c’est possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.