Six of Crows 2, la cité corrompue : quand les Dregs se font doubler
Par titre

Six of Crows 2, la cité corrompue : quand les Dregs se font doubler

Je vous présente aujourd’hui le deuxième tome de la duologie Six of Crows. Au programme : manipulation, magie et vengeance…

« Après avoir réussi à s’enfuir du Palais des Glaces, Kaz et ses compagnons se sentent invulnérables. Un revirement de situation va cependant changer la donne d’une partie mortelle que devront jouer les jeunes prodiges du crime. Alors que les grandes puissances Grisha s’organisent pour leur mettre la main dessus, Kaz imagine un plan, entre vengeance et arnaque, qui leur assurera la gloire éternelle en cas de réussite, et provoquera la ruine de leur monde s’ils échouent. »

Une situation initiale particulière

Six of Crows 2, la cité corrompue : quand les Dregs se font doubler

Artiste : @allarica

Pour le dire clairement, les dregs sont dedans jusqu’au cou dès le début. Alors que Van Eck les a trahis, ils ne peuvent se réfugier nulle part car les autorités de différents pays sont à leur recherche, et Inej est prisonnière du marchand qui semble décider à lui faire révéler leurs planques.

Après un incipit impliquant un grisha et du juda parem, on a donc le droit à un incipit in medias res, avec nos cinq héros (et Kuawei qui est pour le moins inutile) qui cherchent comment récupérer le spectre. Ceux qui avaient reproché à Leigh Bardugo la mise en place un peu longue de l’action dans le premier tome seront donc satisfait du début beaucoup plus rapide du second.

Article lié : 5 raisons de lire Six of Crows T1

Des ennemis toujours plus nombreux

En plus d’affronter Van Eck qui les a doublés et tous les stadwach de la ville qui sont à leur recherche, nos six antihéros se frottent à l’ennemi de toujours de Kaz : Pekka Rollins. Et non contents de s’être aliénés les différents gangs du Barrel (y compris le leur !) et les autorités de leur pays, ils sont aussi pourchassés par les autorités des autres pays qui souhaitent récupérer Kuawei (ou juste leur faire la peau dans le cas des Fierdjans).

Autant vous dire que pour ce qui est de l’élément déclencheur et des péripéties, nos héros sont servis ! La cité corrompue de Ketterdam leur réserve des surprises.

Faire le lien avec Grisha

Pour ceux qui ne le sauraient pas, ce deuxième tome de Six of Crows spoile une partie de la trilogie Grisha (la première écrite par Leigh Bardugo). Elle noue aussi un vrai lien entre les deux sagas puisque dans ce tome on croise Zoya, Genya et Nikolai.

C’est donc toujours un plaisir de voir les différents éléments d’un univers se rejoindre et on apprécie le rôle que jouent l’ex-mentor de Nina et ses amis dans le dénouement de Six of Crows.

Pour en savoir plus sur Grisha, c’est par ici !

Le génie de Kaz Brekker

On adore retrouver Dirtyhands qui comme toujours anticipe chaque action pour mettre en place des plans aussi osés que diaboliques. On en apprend aussi plus sur lui et les autres, notamment sur leur passé mais aussi sur sa vie avec Inej au sein des Dregs.

Leigh Bardugo nous gratifie enfin de scènes Kaz/Inej qu’on dévore sans en perdre une miette, racontant la relation particulière de ces adolescents brisés.

Une conclusion (très) ouverte

La fin de La cité corrompue m’a à la fois plu et déçue. Au vu du contenu des romans, je m’attendais à une conclusion franche et nette, qui ne laisse pas au lecteur le soin d’imaginer la suite.

Six of Crows 2, la cité corrompue : quand les Dregs se font doubler

Artiste : @rosiethorns88

A la place on a cette fin suggérée pour Nina, mieux explicitée pour Jesper et Wylan mais surtout cette action entre Inej et Kaz qui nous laisse sur notre faim… Peut-être pas définitivement cela-dit car Leigh Bardugo a plusieurs fois évoqué l’idée d’un troisième volet à l’aventure des Dregs !

Vous avez lu ce livre ? Vous avez aimé ? Venez en discuter en commentaires !

Acheter ce roman (lien affilié)

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

Six of Crows 2, la cité corrompue : quand les Dregs se font doubler

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.