Lady Helen tome 2 : le Pacte des mauvais jours
Par titre

Lady Helen tome 2 : le Pacte des mauvais jours

Hello ! J’écris cette chronique à chaud, juste après avoir terminé ce roman et il y a pas mal de choses à dire sur le Pacte des mauvais jours, second tome de la trilogie Lady Helen écrite par Alison Goodman.

Il faut dire que Lady Helen Wrexhall ne fait décidément rien comme ses contemporains. Maintenant qu’elle est malgré elle membre du club des mauvais jours et Vigilante de son état, notre jeune et jolie aristocrate se retrouve dans des situations peu recommandables pour une Lady. A grand renfort de rebondissements et manigances, ce deuxième volet de son histoire nous tient en haleine tout du long !

ATTENTION : cette chronique contient des spoilers sur le roman dont il est question

Retrouvez 5 raisons de lire le tome précédent

Le résumé

Après les événements scandaleux du bal marquant son entrée dans le monde, lady Helen s’est réfugiée à Brighton, station balnéaire à la mode, où elle suit l’entraînement indispensable pour devenir une Vigilante du Club des mauvais jours.

Tandis qu’elle se débat pour oublier son éducation de jeune fille du monde et se consacrer à nouvelle vocation guerrière, Helen se rend compte que son mentor, lord Carlston, mène son propre combat intérieur. L’énergie pernicieuse des Abuseurs a-t-elle empoisonnée son âme ou une autre force le conduit-t-elle à ces violents accès de folie ? Quelle que soit la réponse, Helen est déterminée à aider cet homme auquel elle se sent attachée par un lien profond mais interdit…

Mais lady Helen doit aussi obéir aux ordres de l’organisation secrète. La mission qui lui est confiée l’amènera-t-elle à le trahir ?

~ Ce qu’on retient de ce deuxième tome ~

Du chantage et des mensonges

Si dans le premier tome Lady Helen était forcée de cacher sa véritable nature à son entourage et avait découvert que lord Carlston cachait quelques secrets (encore que peu d’entre eux étaient vraiment énormes), il y avait finalement peu de manigances avec des vies en jeu. Dans le Pacte des mauvais jours, notre héroïne se retrouve confrontée à la froideur calculatrice d’hommes politiques et de criminels. La découverte de cet aspect du monde est difficile pour elle mais c’est un véritable plaisir de la voir se prendre au jeu et finalement s’en sortir grâce à la vérité sur la femme de Pike, tout en gardant un comportement intègre et respectable.

Piégée par les intrigues des autres, Helen garde finalement des secrets envers tous les membres de son entourage mais leur reste d’une loyauté sans faille, encaissant (presque) sans ciller des vérités sur ses amis.

Une lady qui apprend à se salir les mains

Car avec sa formation de Vigilante qui débute réellement, Lady Helen va devoir laisser tomber ses longs gants immaculés et ses ravissantes robes de mousseline au détriment de tenues confortables pour combattre et apprend même à se travestir en homme pour le bien de certaines missions. Plus de broderie l’après-midi et de bals en soirée, c’est le début des sorties dans des endroits aussi peu recommandables qu’une maison close ou un bar miteux.

Ce côté plus cru et dangereux du roman est un véritable plus par rapport au premier tome qui restait tout de même gentillet. Cette situation, bien que moins sympathique pour l’héroïne, lui permet aussi de se dépasser et de se révéler. Si on relève plusieurs incohérences dans la personnalité de lady Helen dans le Club des mauvais jours, elles ne sont plus présentes dans le Pacte des mauvais jours.

Une maitrise toujours aussi remarquable de la période historique

Parce que les aventures de Lady Helen sont aussi travaillées dans le sens historique du thème et tentent, pour leur partie la plus réaliste, d’être fidèles à l’Histoire. J’ai adoré découvrir le fonctionnement des bains, rencontrer d’autres personnalités notables de cette époque et profiter d’un cours sur la mode vestimentaire féminine et masculine du temps de la Régence anglaise. J’ai encore une fois dévoré la note de l’auteure sur les faits historiques et la véracité de certains.

Le Pacte des mauvais jours est un véritable trésor sur ce point tout comme l’était le tome 1 et c’est à mes yeux l’un des gros points forts de cette trilogie.

Lady Helen et lord Carlston

Même si on aurait pu croire cet aspect de l’histoire traité à la fin du premier tome, il se trouve que la relation de Lady Helen avec lord Carlston et le duc de Selburn ne fait que se compliquer davantage. J’avoue que je n’apprécie particulièrement aucun des deux, mais il est clair que le cœur d’Helen penche en faveur de Carlston. La scène où il lui avoue son amour est touchante et l’imbroglio sentimental entre les trois personnages est de plus en plus intéressant.

La situation à la fin du roman, alors qu’il s’avère que la femme de Carlston est vivante et que Lady Helen est désormais fiancée pour de bon au duc de Selburn, n’en est que plus intéressante et appelle inévitablement à lire la suite d el’histoire !

Le bouquet final

Si le roman est encore une fois un peu long à débuter, les 100 dernières pages du roman sont un concentré d’actions et de révélations qui mène efficacement au hangover de la fin. Pour moi le Pacte des mauvais jours a commencé à être très difficile à lâcher à la mort de Lowry, quand Helen entre enfin en possession du Ligatus. Dès lors elle fait d’importantes découvertes et surtout il y a de l’action, de par sa course éperdue pour rattraper Carlston et de par les combats qui se déroulent ensuite chez le comte d’Antraigues.

Son trajet de Brighton à Londres avec le duc était trop longuement décrit à mon goût, j’ai dû résister à l’envie de sauter des pages pour aller directement à la confrontation finale. Néanmoins à l’exception de ce passage pas très bien dosé, la fin du roman est une réussite !

En conclusion

Le Pacte des mauvais jours offre une suite intéressante à l’histoire de Lady Helen, plus cruelle et plus fascinante que le premier tome. Donc un roman que je vous recommande totalement malgré ses (petits) défauts, et je vais de ce pas me procurer la suite pour avoir enfin le fin mot de cette histoire…

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Acheter ce roman (Lien affilié)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.