Alanna tome 4 : La Lionne de Tortall
Par titre

Alanna tome 4 : La Lionne de Tortall

Hello ! Aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’une relecture récente que j’aime toujours autant : le quatrième et dernier tome de la saga Alanna de Tamora Pierce, la Lionne de Tortall.

Alanna est une saga que j’apprécie tout particulièrement, surtout pour le combat mené par son héroïne pour être reconnue en tant que chevalier tout en étant une femme, et qui se poursuit dans ce dernier tome. Comme dans les précédents, rebondissements, trahisons et combats épiques sont en rendez-vous, et j’avais envie de revenir sur cette lecture.

ATTENTION : Cette chronique comprend des spoilers sur le tome dont il est question ainsi que sur les précédents

Retrouvez ma chronique du tome précédent : Chaman du désert

Le résumé

Alanna est parvenue à apprivoiser son Don. Grâce à lui, elle a pu rassembler les morceaux d’Eclair de Feu. Plus puissante que jamais, la Lionne s’engage dans une nouvelle quête périlleuse : elle doit rapporter à Tortall une pierre magique capable d’assurer la pérennité du royaume et ainsi prouver qu’elle est définitivement un vrai chevalier. Pendant ce temps, Jonathan devient roi, et Roger, l’ennemi de toujours d’Alanna, revient d’entre les morts…

~ Retour sur cette lecture ~

Une nouvelle quête

Depuis qu’elle a tué le Duc Roger et intégré le clan du Faucon Cruel, Alanna n’a plus prit part à un complot épique comme c’était le cas au début. Il était donc logique qu’elle s’embarque dans une quête fantastique.

L’idée du joyau du Dominion, ainsi que de la chute lente de Tortall qu’Alanna tente d’empêcher, permet de la ramener vers Corfus, épicentre de l’action, et de revenir aussi vers son rôle de chevalier avec lequel elle avait peu à peu pris de la distance, en s’installant chez les Bazhir. Le seul point noir dans l’histoire ? J’ai trouvé le cheminement d’Alanna vers le joyau un peu trop facile, sans trop de mauvaises rencontres ou mésaventures…

Liam Bradefer

Durant ses nouvelles aventures, Alanna fait la rencontre du célèbre Dragon de Shang, Liam Bradefer. J’ai aimé l’ajout de ce personnage au récit, d’autant plus qu’il est moins « parfait » qu’Alanna, Jon ou George (je ne dis pas qu’ils n’ont pas de défauts, mais j’ai trouvé le personnage de Liam mieux travaillé).

Il apporte aussi enfin une alternative au triangle Alanna/George/Jonathan, et même si cela ne dure pas très longtemps c’est assez important pour être retenu ! De plus, il sort Alanna de sa zone de confort comme elle le sort de la sienne. Cela donne lieu à des dialogues croustillants et des passages sympathiques dont on rit.

« Donc, bien qu’ayant envie de rejoindre cet homme, ou de lui montrer qu’elle était intéressée, Alanna ne savait pas comment s’y prendre. Comme une femme chevalier flirtait-elle avec un parfait inconnu ? Les dames de la noblesse leur exprimaient leur intérêt par un éventail agité ou un mouchoir qu’elles laissaient tomber à terre. Les femmes bazhir se servaient de leurs yeux au-dessus de leur voile. Elle n’avait ni éventail ni voile. Et si elle laissait choir un mouchoir ici, personne ne le remarquerait. Elle avait encore moins le courage de se diriger vers sa table et de s’y asseoir.

Elle ignorait que la supplication se lisait dans ses yeux comme dans un livre ouvert. Il se mit à sourire – un lent sourire découvrant d’éclatantes dents blanches, qui retourna l’estomac d’Alanna – et vint vers elle.

– Liam, se présenta-t-i en tendant une main imposante. »

Tamora Pierce, Alanna
Alanna tome 4 : La Lionne de Tortall

Fan art par Minuiko

Retour à Corfus

Une fois le joyau obtenu, Alanna se remet en route pour Corfus, afin de l’offrir à son roi. Malheureusement les visions qu’elle avait eues sur la route se sont réalisées (comme le lecteur pouvait s’y attendre). On se retrouve donc avec d’anciens amis, Myles, Georges et sa bande, mais aussi de nombreux ennemis tels que La Griffe et surtout le Duc de Roger, ressuscité par Thom (pourquoi ? On ne saura jamais vraiment…).

Complots et trahisons

Forcément, un tel cocktail rassemblé dans la même ville (et le même palais la plupart du temps), à quelques jours d’un évènement aussi important que le couronnement de Jon en tant que roi de Tortall, ça explose. Et en beauté ! A coups de petits complots d’abord, puis d’une bataille grandiose au moment du fameux couronnement qui nous laisse sans voix.

Encore une fois j’ai juste un petit reproche à faire : si je comprends les motivations de presque tous les personnages, c’est celle de Roger qui n’est cette fois pas très claire. S’il était parvenu à ses fins (à briser la terre), qu’aurait-il obtenu ? Il serait très probablement mort, et dans le cas contraire, le peuple pensant que la royauté était maudite, ne l’aurait jamais assis sur le trône. Donc mystère…

Un beau final

J’ai aimé la conclusion que Tamora Pierce a apporté à cette saga, même si je suis consciente qu’elle ne fait pas l’unanimité.

Je dois avouer que j’ai toujours aimé le couple formé par Jonathan et Alanna, et la fin du tome 3 m’avait brisé le cœur. J’étais déçue qu’Alanna n’ait pas accepté la proposition de Jon, déçue par le comportement de Jon, bref, déçue.

 Mais je m’étais aussi faite à l’idée que ce n’était pas avec lui que la Lionne finirait, je ne m’attendais donc pas à une miraculeuse réconciliation dans ce tome. Et vu que Thayet est, depuis sa rencontre avec Alanna, présentée par l’auteure comme l’alternative idéale pour Jon, leur fin semblait déjà toute tracée. Par la mort de Liam et Thom, Tamora Pierce apporte un peu de drame à ce final qui sans ça aurait l’air du parfait happy ending, ce qui est très positif.

La Lionne de Tortall (Alanna)

Artiste inconnu

Enfin, même si je ne suis pas une grande fan du couple formé par George et Alanna, je dois reconnaître qu’il est beau et pourrait durer dans le temps, sans compter qu’il aurait été étrange qu’elle finisse la saga seule.

C’est donc à mes yeux la fin parfaite à ces quatre tomes d’aventure.

En conclusion

Un très beau quatrième et dernier tome pour une saga que je recommande totalement, à base de féminisme, d’aventure et de moyen-âge qui se lit très bien !

Vous avez lu ce roman ? Qu’en avez-vous pensé ?

Signature

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.