Silver Batal et la pierre de cœur
Par titre

Silver Batal et la pierre de cœur

Merci aux éditions Lumen et à Netgalley de m’avoir permis de lire ce titre.

Hello ! Aujourd’hui je vous présente un second tome génial : Silver Batal et la pierre de cœur de K D Halbrook.

J’avais beaucoup aimé Silver Batal et le dragon d’eau, le premier tome, bien qu’il soit très jeunesse. C’est d’ailleurs un aspect que j’ai retrouvé dans ce second tome dans le sens où l’histoire reste assez simple et l’héroïne est très jeune, mais qui ne m’a pas pour autant gênée dans ma lecture.

J’ai trouvé cette suite riche en rebondissements, bien plus encore que le premier tome, mais aussi plus complexe et mieux aboutie. En bref, un deuxième tome bien écrit et facile à apprécier !

ATTENTION : cette chronique contient des spoilers sur le roman dont il est question ainsi que sur le tome précédent !

Pour retrouver ma chronique du tome 1 c’est par ici !

Le résumé 

Après avoir échappé de peu aux griffes de la reine Imea, Silver Batal et son dragon d’eau, Hiyyan, sont forcés de fuir la cité royale de Calidia. Traqués par des mercenaires, les deux amis décident de quitter le désert et de trouver refuge au nord du continent. Or ces vastes étendues enneigées sont pleines de danger : elles abritent non seulement de nombreuses créatures des montagnes, mais aussi de féroces dragons des glaces à la morsure empoisonnée.

Parti avec sa dresseuse explorer un glacier truffé de cachettes, Hiyyan se fait attaquer par un dragon belliqueux et tombe gravement malade. Pour lui sauver la vie, Silver est contrainte de se lancer à la recherche d’une des légendaires pierres de cœur de dragon d’eau. Sa quête l’emmène aux confins du pays, depuis les sommets d’une vertigineuse chaîne de montages où vivent les énigmatiques Guetteurs, jusqu’aux petites îles côtières où l’attendent des rencontres surprenantes.

~ Retour sur cette lecture ~

Une héroïne qui continue de grandir 

Silver est toujours aussi imparfaite que dans le premier tome, et une nouvelle fois elle progresse. Je trouve intéressant de la voir découvrir l’altruisme et se décentrer peu à peu de son propre nombril. Elle comprend au fur et à mesure du roman que tout ne lui est pas dû, et que la vie de ses amis ne s’organise pas uniquement en fonction d’elle. 

L’épreuve qu’elle traverse pour récupérer la pierre de cœur ainsi que les aventures qu’elle vit la transforment peu à peu et lui permettent de grandir. Comme dans le premier tome, c’est génial de la voir évoluer et s’améliorer.

Par contre, j’avoue que sa tendance à foncer au-devant du danger sans réfléchir m’a beaucoup agacée. Elle ne prend jamais compte des risques et si cette habitude lui permet de se dépasser, elle la met aussi trop régulièrement en danger, elle comme son entourage. Donc petit bémol sur ce point qui m’a faite lever les yeux au ciel plus d’une fois !

Silver Batal et la pierre de cœur

Du côté de l’univers 

Dans Silver Batal et la pierre de cœur, l’univers se complique un peu. On découvre d’autres localisations que Jaspaton et Calidia, et surtout d’autres paysages politiques. J’ai aimé voir le système proposé par l’auteure se complexifier alors que Silver réalise peu à peu que le fonctionnement du monde autour d’elle est moins simple qu’elle ne l’imaginait au début.

L’auteure en profite aussi pour disséminer des mystères et ouvrir des lignes narratives qu’elle ne résout pas dans ce tome mais qui laissent envisager de jolies perspectives pour le futur tome 3. Je pense notamment à l’existence du Conseil des dragons d’eau, aux motivations de ses membres et à celle de Sagittaria Prodigio qui semble décidemment en savoir beaucoup. Le fait que cette dernière soit désormais en possession d’une pierre de cœur soulève aussi de nombreuses questions, sur l’usage qu’elle compte en faire !

Des rebondissements 

Le moins qu’on puisse dire, c’est que Silver Batal et la pierre de cœur est riche en actions ! Certaines sont même résolues un peu vite, mais ça donne un roman au rythme soutenu et difficile à lâcher !

Par contre, j’ai été un peu surprise par le découpage des chapitres. Même si je l’ai lu très rapidement, j’aime faire des pauses lors de mes lectures pendant les « temps morts » de l’action (bien qu’il n’y en ait pas toujours véritablement). Si ceux-ci correspondent généralement à une jonction entre deux chapitres, ce n’était pas le cas ici, ce que j’ai trouvé plutôt déstabilisant.

Les illustrations 😍

Autre chose à savoir : ce second tome est parsemé de magnifiques illustrations des différentes races de dragons d’eau que Silver rencontre au cours de ses aventures. Définitivement un point hyper positif qui nous aide à mieux imaginer l’univers et qui embellit le roman !

Silver Batal et la pierre de cœur

Le site de l’illustratrice

En conclusion 

Un second tome qui est dans la droite ligne du premier et offre une intrigue plus dense et complexe, mais une héroïne toujours aussi imparfaite. Malgré un rythme parfois un peu trop rapide, on s’attache à cette jolie saga jeunesse !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Signature

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.