Le pacte des Marchombres tome 3 : Ellana, la prophétie
Par titre

Le Pacte des Marchombres tome 3 : Ellana, la prophétie

Hello ! On se retrouve aujourd’hui pour une chronique du troisième et dernier tome de la saga Le Pacte des Marchombres de Pierre Bottero : Ellana, la prophétie.

Vous pouvez aussi retrouver les chroniques des tomes 1 et 2.

« Les années ont passé. Ellana a rejoint Ewilan, Salim et Edwin. Marchombre accomplie, elle accompagne Salim sur la voie. Alors qu’elle croit avoir enfin trouvé l’amour auprès d’Edwin, les démons du passé ressurgissent.

S’appuyant sur une antique prophétie, les mercenaires du Chaos menacent la guilde. Et les êtres qui sont chers à Ellana disparaissent un à un… »

Un schéma narratif différent

Dans les tomes précédents de la saga, on suivait Ellana tout au long de son apprentissage. Ici, on alterne les scènes du passé et celles du présent ainsi que l’histoire d’Ellana et celle de ses amis. Cette double narration permet au lecteur de comprendre précisément tout ce qui a mené à la résolution finale : la réalisation de la fameuse prophétie.

« Lorsque les Douze disparaitront, et que l’élève dépassera le Maître, le Chevaucheur de brume le libérera de ses chaînes. Six passeront et le collier du Un sera brisé. Les Douze reviendront alors, d’abord dix, puis deux qui ouvriront le passage vers la Grande Dévoreuse. L’élève s’y risquera et son enfant tiendra dans ses mains le sort des Fils du Chaos et l’avenir des hommes »

Pierre Bottero, Le pacte des Marchombres

On connaît certains éléments : on devine que les 12 étaient les sentinelles disparues dans le deuxième tome de la saga, Ellana a dépassé Jilano (chevaucheur de brume) qui l’a libérée de ses chaines.

Pour la suite, il faut avoir lu La quête d’Ewilan et Les mondes d’Ewilan (nécessaires pour bien comprendre ce tome). On sait alors que les six sont le groupe formé par Ellana, Ewilan et leurs amis qui ont libéré le Dragon (le Un). Les douzes sentinelles sont revenues, en dernier Altan et Elicia (les parents d’Ewilan) qui ont ouvert le passage vers l’autre côté de la Mer des Brumes.

On croise finalement la Grande Dévoreuse dans l’un des premiers flashbacks d’Ellana, une dangereuse prairie qu’on reverra d’ailleurs dans la trilogie L’Autre.

On arrive à l’enfant : Destan, le fils d’Ellana et Edwin que nous rencontrons au tout début du livre. Il tient en effet dans ses mains le sort des Fils du Chaos, même si ce n’est pas dans le sens escompté par lesdits Fils du Chaos. Pour ce qui est de l’avenir des hommes, nous ne le vérifions pas véritablement dans le livre et je pense que ça a un lien avec la suite des Ames Croisées.

« -Depuis combien de temps ? lui murmura-t-il à l’oreille.

Elle sourit à la nuit.

-Comment le sais-tu ?

-La lumière dans tes yeux quand je t’ai vue ce soir. Juste avant que la beauté de ton corps ne le clame à l’univers entier.

Elle se pelotonna contre lui.

-Tu es devenu poète pendant mon absence ?

-C’est ta présence qui me transforme. Ton absence, elle, me ronge. Alors ?

-Il arrivera au printemps.

-Il ?

-Je le sens ainsi. »

Pierre Bottero, Le pacte des Marchombres T3
Ellana la prophétie

Des personnages qui ont mûri

On avait laissé à la fin du deuxième tome une Ellana presque plus adolescente et mature qui filait droit sur sa voie. On retrouve une femme. Le point de vue de l’héroïne nous permet de mieux comprendre sa relation avec Edwin que dans l’histoire d’Ewilan.

Salim,personnage jusqu’ici secondaire, prend de l’importance. Devenu l’apprenti d’Ellana, il avance à son tour sur la voie et on revit à travers lui la présentation à la guilde et l’An-ju. Néanmoins lui aussi a bien grandi depuis les aventures d’Ewilan.

Mais il n’y a pas du côté des gentils que l’on a évolué. On retrouve dès le début Nillem et il a beaucoup évolué, étant devenu important dans la hiérarchie des Mercenaires du Chaos. S’il se laisse toujours gouverner par son désir de pouvoir, il a au moins perdu une partie de son arrogance et accepte d’être moins doué qu’Ellana.

Un double point de vue inhabituel

« Salim réalisa soudain quelle formidable formaient Edwin et le maître marchombre. Rien au monde n’empêcherait ces deux-là de retrouver Ellana.
Puis une ombre s’étendit sur ses pensées.
De retrouver Ellana…
… si elle était vivante.
 »

Pierre Bottero, Le pacte des Marchombres T3

Comme évoqué précédemment, le récit de ce dernier tome ne se concentre pas uniquement sur Ellana : on a une double narration avec un suivi en parallèle de l’histoire d’Ellana et de celle d’Edwin, Salim et Ewilan.

Ce double point de vue apporte réellement quelque chose à l’histoire et on en apprend aussi plus sur Edwin qui peu importe la saga reste un personnage mystérieux.

Une plume toujours poétique

« Le sort de la mort patiente qui attend patiemment.

Un sort puissant et ardu. Nul autre que le grand Boulouakoulouzek n’est habilité à le jeter et il a menacé du pire des châtiments quiconque l’utilise sans son autorisation.

Ouk et Pil s’en moquent.

S’il ne la chasse pas, ce sort peut faire hésiter la mort.

Un moment.

Le sort de la mort patiente qui attend patiemment.

Les deux Petits le lancent ensemble.

De toutes leurs forces.

De tout leur cœur.

De toute leur âme. »

Pierre Bottero, Le pacte des Marchombres T3

C’est toujours un plaisir de lire, relire ou même re-re-re-(insérer un nombre déraisonnable de re)-relire les romans de Pierre Bottero. Ici par exemple il traite avec justesse, simplicité et émotion de la découverte de la mort.

Article lié : 7 raisons de découvrir les mondes de Pierre Bottero

Vous avez lu ce livre ? Vous avez aimé ? Venez en parler en commentaires !

Acheter ce roman (lien affilié)

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

Le Pacte des Marchombres tome 3 : Ellana, la prophétie

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.