Did I Mention I Miss You : aussi plaisant que décevant
Par titre

Did I Mention I Miss You : aussi plaisant que décevant

Hello ! Aujourd’hui je vous parle d’un roman dont j’ai récemment terminé ma lecture : letroisième et dernier tome de la saga DIMILY d’Estelle Maskame, Did I Mention I Miss You.

Je dois dire que ce dernier volet m’a laissée sur ma faim. Je m’explique : pour tous les points de l’histoire que j’ai trouvés plus intéressants que dans les tomes précédents, il y avait un point négatif.

ATTENTION : cette chronique continent des spoilers sur le roman dont il est questions ainsi que sur les tomes précédents.

Pour retrouver mes chroniques des tomes précédents :

Le résumé

Il s’est écoulé un an depuis la dernière rencontre entre Eden et Tyler. Eden vit à présent à Chicago où elle étudie la psychologie à l’université. Pour les vacances d’été, elle retourne à Santa Monica, mais elle n’est pas la seule…

Quand Eden rentre à Santa Monica pour les vacances d’été, tout le monde la regarde de travers. Chez elle, la situation est compliquée, son père et Jamie lui en veulent terriblement d’avoir semé la zizanie dans la famille. Rien ne va plus quand Tyler débarque sans prévenir et qu’Ella leur impose à tous un week end à Sacramento pour mettre les choses à plat.

Malgré leur rupture et son départ précipité l’été dernier, Tyler cacherait-il quelque chose ? Ont-ils vraiment tous les deux tourné la page comme ils le prétendent ?

 ~ Retour sur cette lecture ~

Les personnages

Dans ce dernier tome, on voit vraiment l’impact qu’a eu la relation d’Eden et Tyler sur les autres protagonistes, et sur eux-mêmes. Si j’ai eu envie de baffer Eden à peu près tout le livre (je ne l’aimais déjà pas avant mais là je ne la supportais plus), j’ai vraiment adoré connaître mieux Ella ou Chase.

L’évolution de Tyler m’a beaucoup plu et semblée plausible. Par contre le comportement du père d’Eden et sa pseudo explication ne me plaisent vraiment pas, je n’arrive pas à trouver une logique.

Les interactions entre eux

Il y a plusieurs relations/interaction que j’ai trouvés totalement irréalistes dans Did I Mention I Miss You. Dans les premiers tomes, Estelle Maskame parle de sujets difficiles comme la violence envers les enfants ou les addictions à la drogue et à l’alcool.

Mais dans ce dernier tome tout est tout beau tout rose. Bon, pas exactement, on voit bien que la famille d’Eden part en vrille.

Seulement le moment où Eden recontacte Amelia et qu’elles se tombent dans les bras comme si elles s’étaient vues la veille… Je ne nie pas le fait que ce genre de relation