Sur le fil : que penser du nouveau roman d’Estelle Maskame ?
Par titre

Sur le fil : que penser du nouveau roman d’Estelle Maskame ?

Hello ! Bon, ce n’est pas un secret, j’ai vraiment adoré Did I Mention I love You qui fait selon moi partie de ces romances parfaites pour l’été. Alors évidemment, le nouveau livre de l’auteure, Estelle Maskame, m’intriguait beaucoup. Grâce à une amie qui me l’a prêté, j’ai enfin pu le lire et je vous donne mon avis !

« Est-il possible de se retrouver après un an de silence ?

MacKenzie Rivers avait tout pour elle : des amis formidables, de bonnes notes et, cerise sur le gâteau, le beau Jaden Hunter qui craquait pour elle. Mais tout s’est écroulé lorsqu’une tragédie a frappé la famille Hunter. Désarmée face à la souffrance de ceux qu’elle aime, MacKenzie ne voit qu’une solution : fuir.

Cependant ses sentiments pour Jaden ne tardent pas à la rattraper… »

Un roman qui traite de sujets difficiles

Bon, d’après le résumé je suppose que vous l’avez compris : on va parler d’une histoire d’amour avec un drame. Estelle Maskame évoquait déjà la maltraitance des enfants dans la trilogie Did I Mention, ici on parle plutôt de la perte de proches.

Les parents de Jaden et Dani Hunter sont morts dans un accident de voiture il y a près d’un an, quant à MacKenzie sa famille est brisée : sa mère sombre dans l’alcoolisme alors que son père baisse peu à peu les bras. Avec un plot pareil, on pourrait croire que le roman va basculer dans le pathétique bas de gamme à faire pleurer dans les chaumières. Que nenni ! Sans être John Green, Estelle Maskame ne s’attarde pas (ou du moins pas trop) sur les problèmes pour se concentrer sur les solutions et nous offre une histoire émouvante.

« Mais papa ne peut rien faire. Il ne sait pas comment, tout comme nous, tout comme Maman. Nous sommes brisés et personne ne sait comment nous réparer. »

Estelle Maskame, Sur le Fil

Une héroïne qu’on comprend peu à peu

MacKenzie ne se livre pas dès le début du livre. On comprend petit à petit comment fonctionne sa famille et on pressent ce qu’il y a derrière ou ce qui va se passer, mais elle met du temps à se livrer. En tout cas j’ai apprécié cette sorte de mystère autour d’elle tout comme le fait que sa vie ne tourne pas autour du fait d’avoir une histoire d’amour.

Une histoire qui prend son temps

Trop de romances démarrent lentement pour se conclure à la hâte à mon goût. Sur le fil nous laisse le temps de savourer chaque page de l’histoire compliquée de Jaden et Kenzie et nous change de l’héroïne amoureuse au premier regard.

Pas de romantisme à l’écœurement mais une histoire belle et crédible (enfin presque) avec des rendez-vous normaux pour des lycéens et un déroulement intéressant.

Conclusion

Je sais que cette chronique est particulièrement courte mais à vrai dire je n’ai pas grand-chose à ajouter sur Sur le fil. C’est bien écrit sans être fabuleux, entraînant sans être un coup de cœur et réussi sans être fantastique. C’est une romance comme on peut en lire et qui ne sera jamais une déception car l’histoire et les personnages sont trop bien ficelés pour ça et si vous avez déjà lu les DIMILY, vous l’aimerez sans doute. Sinon aussi d’ailleurs. Un roman à lire mais sans plus, très bon sans être la découverte du siècle.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.