4 raisons de lire Cinder
Par titre

4 raisons de lire Cinder

Hello ! Le roman que je vous présente aujourd’hui est le premier tome d’une saga qui se targue de mélanger Star Wars et les contes de fées. Pari difficile mais réussi pour Cinder et plus largement les Chroniques Lunaires de Marissa Meyer !

Même dans le futur, les histoires commencent par « Il était une fois »

Le résumé :

« À New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire un paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare les robots et sa famille adoptive. À seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches les plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.

Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !

Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains. »

Et voilà 4 bonnes raisons de découvrir le premier tome de cette fabuleuse saga :

1 – L’univers

Comme évoqué ci-dessus, Cinder se déroule dans un univers futuriste. L’espace conquis, la Lune habitée et un nouveau plan géopolitique avec des pays redéfinis. Durant ce premier tome on ne quitte pas la Communauté Orientale, lieu de vie de Cinder et puissance politique importante.

La technologie inventée par Marissa Meyer est absolument géniale mais assez proche de celle actuelle pour qu’on puisse comprendre facilement les concepts. Un vrai travail dans les descriptions qui rend l’écriture fluide, légère et agréable : on adhère carrément à sa plume !

2 – Une véritable réécriture

Si les grandes lignes de l’histoire de Cendrillon sont clairement visibles, Marissa Meyer s’est approprié l’arc narratif pour le plier à son univers. Autant vous prévenir immédiatement : il s’agit d’une saga et la fin du tome 1 appelle à la lecture du tome 2, l’histoire est loin d’être finie.

En tout cas ne vous attendez pas à un scénario suivant à la lettre le conte de Perrault mais plutôt à un roman original qui se l’approprie et nous offre une héroïne bien plus à la hauteur que Cendrillon.

« Ce fut plus fort qu’elle. Elle se tourna vers lui. Ses défenses s’effritèrent devant la franchise qui se lisait dans les yeux bruns du prince. Sa prestance avait cédé la place à l’inquiétude. Au doute.

-Deux cent mille jeunes filles célibataire, répéta-t-il. Alors pourquoi pas vous ? »

Marissa Meyer, les Chroniques Lunaires T1 : Cinder

L’intrigue est prenante et si la plupart d’entre vous devineront sans problème la fin (je m’en doutais moi-même à peu près depuis la page 25), les quelques-uns qui se laisseront surprendre l’apprécieront d’autant plus.

3 – Une sidekick de folie

En vérité, tous les personnages sont plutôt bien construits. Pas aussi fabuleux que dans d’autres romans, mais très bien construits. Kai constitue le prince charmant par excellence, et passer quelques moments depuis son point de vue nous montre que c’est aussi le pauvre gars à qui on a refilé la charge d’un tas de gens plus d’une ennemie psychopathe et qui flippe complètement, ce qui ne fait que le rendre plus attachant.

Cinder est à 36,28% constituée de machines, ce qui en fait une cyborg. Une humaine « réparée » par la technologie qui est considérée comme une moins-que-rien par la société. En bref, une héroïne intéressante.

Et puis il y a Iko, l’androïde de Cinder. Un robot de compagnie équipé d’une puce de personnalité, qui en fait un être et un personnage à part entière. Un sidekick original pour un roman qui l’est lui aussi !

Cinder (Lunar Chronicles) fanart

Dessin par la talentueuse Taratjah

4 – Un livre qui se lit facilement

Que vous soyez fan de science-fiction ou non, que vous lisiez énormément ou très peu, Cinder est un roman qui vous plaira probablement. Il fait partie de ceux qu’on lit vite et facilement même si on n’a pas d’atomes crochus avec l’univers, donc un très bon livre pour ceux qui souhaiteraient s’initier à la science-fiction sans tomber dans quelque chose de plus complexe et peu abordable.

C’est vrai qu’il ouvre une saga de quatre tomes et que ça peut paraître impressionnant (ou embêtant si on a déjà trop de sagas en cours) mais je vous promets que vous ne le regretterez pas si vous vous laissez tenter !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Envie de la suite ? Découvrez ma chronique du tome 2 : Scarlet

Acheter ce roman (lien affilié)

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.