La chronique des Bridgerton saison 2
Séries

La chronique des Bridgerton saison 2

Hello ! Aujourd’hui on parle séries avec un retour sur La chronique des Bridgerton saison 2 que j’ai binge-watché en moins de 24h dès sa sortie.

ATTENTION : je préviens tout de suite, je vais analyser la saison 2 sous l’angle des romans, donc je vais spoiler sans aucune hésitation les romans, des tomes 1 à 8 donc à vous de voir si vous voulez lire cette chronique. Je spoilerai aussi la saison 2 (sinon impossible de l’analyser XD)

Si vous êtes curieux mes chroniques des romans de la saga sont par ici :

Le but n’est pas de dire qui des romans ou de la série est le mieux (il y a tellement de différences que ce serait dur à dire, j’ai adoré les deux mais pas de la même façon) mais plutôt de revenir sur les choix des scénaristes et de faire des théories quant à la saison 3 puisqu’on sait que Netflix a renouvelé la série pour au moins deux autre saisons.

Et donc tout d’abord, pour contextualiser la chronique, je vous propose le résumé du tome 2 des romans qui pour le coup convient aussi parfaitement à la série :

Le résumé du roman

Les Bridgerton sont stupéfaits : le vicomte Anthony veut se ranger ! Et il sait ce qu’il veut : une femme dont il ne risque pas de tomber amoureux, car l’amour est subalterne dans le couple. Edwina Sheffield est la reine de la saison, c’est donc elle qu’il épousera, et l’affaire sera réglée.

Sauf que la demoiselle a une sœur dont l’influence est primordiale. Or, Kate Sheffield oppose son veto : un débauché comme Anthony n’est pas un parti convenable pour Edwina.

Ce dernier est offensé. Lui, le célibataire le plus convoité de Londres, indésirable ? Pour qui donc se prend cette péronnelle, qui ne connaît rien à la vie, pour oser le critiquer ? Il va lui prouver qu’il est irrésistible !

Les plus de la série par rapport aux romans

Je vous commence de commencer par les points positifs de la série, parce qu’il y en a ! En général, les romans de la saga sont essentiellement centrés sur les deux amoureux et les intrigues secondaires sont bien moins importantes que dans la série. Je trouve intéressant que la série propose donc d’autres aventures pour les personnages qui entourent les Bridgerton, tout comme le fait que des éléments des tomes suivants sont peu à peu introduits (ce qui n’est pas le cas dans les romans).

Lady Danbury a le beau rôle

En fait, celui-ci est un point qui m’a à la fois plu et gênée (mais pour l’aspect qui m’a gênée, on y reviendra dans la seconde partie de cet article qui traite des morceaux manquants du roman). J’adore Lady Danbury, qui est un personnage fort et récurent de la saga et qui joue un rôle dans chacune des histoires de la fratrie Bridgerton.

Or, dans les tomes 2 et 3 (donc les aventures d’Anthony et Benedict) ainsi que dans les tomes 5 et 6 (ceux d’Eloïse et Francesca), Lady Danbury est beaucoup plus en retrait. J’ai donc été ravie de voir que les scénaristes de la série lui donnaient de l’importance, même si ça se fait au détriment d’un personnage que j’apprécie aussi beaucoup.

Lady Danbury dans La chronique des Bridgerton saison 2

Les mésaventures des Featherington

Quand je parlais des intrigues secondaires, je trouve celle autour de la famille Featherington géniale. Dans les romans, ils sont toujours quelque part dans le décor mais ils n’ont pas l’importance qu’ils ont dans la série, ce qui fait aussi que les mésaventures qu’essuient les femmes de cette famille ne vont pas forcément contre l’histoire des romans. Les rebondissements de cette saison 2 autour du cousin Jack étaient bien pensés et la situation finale est assez proche de celle que l’on retrouve au début du tome 4 du roman (celui consacré à Colin), ce qui m’amène d’ailleurs à une théorie dont je parlerai dans la dernière partie de cette intrigue.

Eloïse défend ses idées

Dans cette saison, j’ai trouvé qu’Eloïse avait des airs de Lady Sybil dans Downton Abbey. On retrouve le même désir de lire sur les sujets qui la passionnent et d’agir pour le droit des femmes. Le parallèle étant fait, on devine rapidement ce qui va se passer avec Théo. J’ai beaucoup aimé le déroulement de son histoire tout au long de la saison 2.

En revanche, j’ai été extrêmement déçue par la conclusion de la ligne d’Eloïse cette saison. Entre le fait qu’elle repousse Théo et la découverte de l’identité de Lady Whistledown (RIP les romans) je trouve qu’elle s’éloigne de plus en plus de sa personnalité dans les romans, c’est dommage !

L’arrivée d’éléments des tomes suivants

Comme je le disais plus haut, la série introduit aussi des éléments des tomes suivants et il y en a ici deux très importants que j’avais envie de souligner.

L’introduction de Sir Philip Crane et de ses enfants

Sir Philip Crane a déjà fait son apparition à la fin du tome 1 en épousant Marina à la place de son frère. Mais il se trouve aussi être un personnage important puisqu’il est le love interest d’Eloïse dans le tome 5 des romans ! Avec l’apparition des enfants de Marina, les scénaristes finissent de préparer le terrain pour l’histoire d’Eloïse et je suis curieuse de voir ce que ça va donner à l’écran.

La fameuse conversation de Colin

Autre tome dont un morceau arrive plus tôt : celui de Colin. En effet, il y a cette conversation entre Colin et quelques amis que je ne m’attendais absolument pas à trouver dès la saison 2 où celui-ci affirme qu’il n’a aucune intention de courtiser Pénélope, conversation que celle-ci surprend… Il s’agit d’un élément tellement important dans le tome 4 que je me demande si les scénaristes ne comptent pas accélérer la chronologie.

Péneplope Feathrington dans La chronique des Bridgerton saison 2

Les morceaux du roman qui m’ont manqué

L’adaptation à l’écran s’éloigne vraiment plus des romans dans cette saison que dans la saison 1 (qui s’en était déjà pas mal éloignée) mais il y a quelques éléments du roman qui auraient tout de même pu trouver une place dans cette nouvelle histoire et qui m’ont manqué.

Les questionnements d’Anthony

Ça c’est le point qui me gêne le plus : on découvre vite qu’Anthony ne veut pas de mariage d’amour mais on met longtemps à comprendre pourquoi et c’est évoqué tellement vite que je ne suis même pas sûre que ceux qui n’aient pas lu les romans l’aient saisi… Alors que ça change tout à la psychologie du personnage !

C’est aussi cette découverte qui est censée entre autres faire changer Kate d’avis (et non les regards de merlan frit d’Anthony) et c’est ce qui le rend attachant et non insensible. D’autant plus que l’auteure indiquait dans un petit texte à la fin du tome 2 combien la conviction d’Anthony de sa mort imminente était un élément important pour elle dans le roman

Le trauma de Kate

Anthony n’est pas le seul à être « lissé » puisque la scène avec l’orage dans la bibliothèque est bien plus intense dans le roman… Puisque Kate est autant traumatisée par les orages qu’Anhtony par les guêpes. D’ailleurs, en parlant de cela, la scène où Kate se fait piquer dans la série est tellement ridicule, alors qu’elle était hilarante dans le roman ! Même si en effet la version du roman ne collait pas avec le reste du scénario de la série, j’ai été hyper déçue de voir combien ces deux passages avaient été massacrés.

La scène du tir

Vas-y Dédé, mets-nous une scène bien guimauve à la place d’une scène hilarante avec une femme forte. J’ai été vraiment déçue que la scène de tir où Kate donne une leçon à l’ensemble des messieurs Bridgerton soit remplacée par une battue en forêt et l’occasion pour Anthony de serrer Kate dans ses bras pour lui apprendre à tirer. Ou comment changer tout l’intérêt d’une scène…

La bienveillance de Mary Sheffield

Nous voici rendus à la face un peu plus négative de la présence de Lady Danbury. En effet, celle-ci vole le beau rôle à Mary Sheffield, la mère d’Edwina et belle-mère de Kate. De femme intelligente de bon conseil et pleine de bienveillance envers ses filles, elle passe à tapisserie qui ne parle presque jamais.

Mes théories sur la suite

Après avoir décortiqué avec vous ce visionnage sous l’angle des romans, je vous propose quelques théories sur ce qu’on va retrouver dans la suite de la série. N’hésitez pas à y réagir et à me proposer les vôtres en commentaires !

La chronique des Bridgerton saison 3

La révélation de l’identité de Lady Whistledown

J’aime tellement la scène vers la fin du tome 4 où Colin et Pénélope annoncent depuis le balcon lors d’un bal qu’elle était Lady Whistledown… Que je ne peux qu’être déçue, car ce ne sera visiblement pas le cas dans la série. Nous avons donc maintenant deux personnes au courant des activités de la petite dernière des Featherington : Madame Delacroix et Eloïse.

Cela dit, je pense que la situation va rester en stand-by un moment. En effet, si Eloïse révèle que Pénélope est Lady Whistledown alors toute l’histoire entre Pénélope et Colin est fichue.

En fait, ce serait le moment parfait pour la « fuite » d’Eloïse si Marina était déjà morte… Ce qui n’a pas l’air d’être le cas dans la série. Donc sur ce point-là je sèche, n’hésitez pas à me dire si vous avez des idées !

La romance de Benedict

Benedict est exactement dans la bonne situation pour le début de son histoire, qui est normalement la suivante. Pour le coup les scénaristes peuvent encore respecter à la lettre le conte de fées qu’il va vivre avec Sophie, à voir si ils le font ! En tout cas c’est certain que son histoire va se dérouler dans la prochaine saison.

Et Francesca ?

Pour conclure cet article, une dernière théorie sur Francesca Bridgerton. Très peu présente dans les deux premières saisons, son histoire devrait prendre beaucoup d’importance dans la troisième. En effet, dans les romans Francesca est la seule à vivre deux histoires : une première qui n’est pas racontée avec son mari, qui se déroule quelque part entre les histoires de Benedict et Colin, et une seconde plus tard avec le meilleur ami de son mari qui est mort (qui est racontée dans le tome 6). Je pense donc que dans la prochaine saison on aura deux romances en même temps : celle de Benedict et celle de Francesca !

Vous avez aimé cette saison 2 ? Qu’en avez-vous pensé ?

Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.