Eclats d’étoile de Neal Shusterman
Par titre

Eclats d’étoile de Neal Shusterman

Merci à la Collection R pour l’envoi de ce roman

Hello ! Aujourd’hui on se retrouve pour la chronique d’un roman qui a malheureusement été une déception : Eclats d’étoile de Neal Shusterman.

Pour remettre les choses dans leur contexte, j’étais hyper hypée à l’idée de lire ce roman car j’avais entendu énormément de bien des romans de Neal Shusterman. J’avais donc hâte de lire Eclats d’étoiles.

Lors du délai entre sa sortie et le moment où je l’ai reçu, j’ai lu les chroniques des autres blogueuses qui étaient plutôt mitigées, du coup j’ai mis un peu de temps à l’attaquer car j’avais peur d’être déçue. Et ça a été le cas (oupsi).

Le roman en lui-même est loin d’être mauvais (il est même plutôt bon) mais je n’ai pas réussi à accrocher à divers points, donc c’est parti pour revenir dessus dans cette chronique.

Le résumé

3 filles, 3 garçons, 1 étoile maléfique.

Dillon possède le terrifiant pouvoir de déclencher des vagues de destruction avec une simple pensée.

Deanna, elle, ressent une peur si dévorante qu’elle en est devenue une sorte de trou noir, aspirant tout ce qui la terrorise.

Lorsque l’éclat d’une supernova illumine le ciel nocturne, Dillon et Deanna ont une révélation : ils sont six à être accablés de pouvoirs monstrueux qui leur rongent l’âme autant que le corps. Et ce n’est qu’ensemble qu’ils auront une chance de vaincre ces forces mystérieuses.

~ Retour sur cette lecture ~

Les personnages

L’un des points pour lesquels je n’ai pas réussi à accrocher à ce roman, ce sont les personnages. En fait, je n’ai compris aucun d’entre eux, je n’ai pas pu m’attacher à eux.

Deanna est celle pour qui j’ai ressenti le plus d’empathie, mais elle est tellement effacée… J’ai été ravie de la voir s’affirmer peu sur la fin !

J’avoue avoir été totalement indifférente aux personnages de Winston et Mickael. Quant à Dillon, il est juste détestable.

Concernant Tori et Lourdes, j’ai été extrêmement gênée par leur « pouvoir ». L’idée de l’auteur, à travers ce roman, était de prendre des problèmes qui complexaient les adolescents et de leur donner des proportions surnaturelles. Mais ici je ne peux m’empêcher de tiquer face aux fameux problèmes adolescents choisis : acné, complexe par rapport au poids et peur/insécurité pour les filles, attitude destructrice, attirance bestiale et envie de se battre chez les garçons… Le cliché est là.

Il faut tout de même noter que ce roman est paru pour la première fois en 1995 (dans la version anglaise) et que l’inclusivité dans les romans ainsi que l’attention porté sur la grossophobie dans les textes ne sont plus les mêmes aujourd’hui, ayant connu une belle évolution !

L’allégorie de l’histoire

Malgré ce cliché avec lequel j’ai eu du mal, le résultat est là : Neal Shusterman arrive à nous faire ressentir ce qu’il voulait, à savoir que les problèmes qu’on a adolescents ne sont pas insurmontables. En cela, le roman est réussi et on prend plaisir à découvrir la belle morale de l’histoire. Les leçons qu’il nous enseigne ou nous rappelle sont vraiment importantes et l’image qu’il crée à travers la fantasy est frappante.

Du côté de l’intrigue

J’avoue ne pas avoir non plus accroché avec l’intrigue. Au-delà de l’allégorie sur l’adolescence et le fait d’affronter ses problèmes pour en sortir grandi que j’ai évoqué plus haut, il y a cet aspect du récit… La trame qui justifie les pouvoirs des six adolescents ainsi que la part de fantasy du roman n’est pas vraiment innovante et on a très peu de surprises.

En fait, l’image et le message sur l’adolescence qu’a voulu faire passer l’auteur semble prendre le pas sur le reste, tant l’intrigue que la profondeur des personnages qui sont finalement souvent réduits à leurs pouvoirs : on ne connaît pas leur passé ou très peu, on ne connaît pas leurs rêves…

Le format du roman

Bien qu’Eclats d’étoile soit le premier tome d’une trilogie, je voulais souligner que sa fin est une simple fin ouverte sans cliffanger et qu’il peut tout à fait se lire comme un one shot (je ne pense d’ailleurs pas pour ma part lire les deux tomes suivants).

En conclusion

Un bon roman qui néanmoins n’a pas su me séduire pour toutes les raisons évoquées dans cette chronique. Je suis cependant sûre qu’il pourra plaire à certains et curieuse de découvrir d’autres livres de la plume de cet auteur !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

Eclats d’étoile de Neal Shusterman
Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.