Lettering : les outils utiles et comment s’en servir
Bullet Journal

Lettering : les outils utiles et comment s’en servir

Hello ! Si vous venez régulièrement par ici, vous savez que j’adore pour décorer mon Bullet Journal user et abuser de la calligraphie. Aujourd’hui, je vous donne une autre de mes clés pour un lettering réussi : quels outils et comment s’en servir ?

Il y a quelques temps, dans mon article Comment débuter en lettering ? je vous avais dit qu’à mes yeux l’achat d’un matériel spécifique au lettering n’était pas une nécessité.

Je le maintiens. C’est d’autant plus vrai que lorsque vous vous y êtes essayés avec les moyens du bord, écrire avec du beau matériel est plus simple et vous avez pris les bonnes habitudes qui vous éviteront de l’abîmer (parce non seulement c’est cher, mais en plus c’est facile à endommager).

Maintenant c’est un plaisir d’écrire avec ces beaux outils et j’avais tout de même envie de vous présenter ceux que j’utilise ainsi que les résultats qu’ils donnent une fois maîtrisés !

Les outils dont on va parler :

  • Les feutres de lettering
  • Les feutres à pointes carrées
  • La plume
  • Les surligneurs

Les feutres de lettering

Marque utilisée

Pour ma part j’adore les Pen 68 Brush de chez Stabilo.

Précautions particulières

Pour ce stylo mon conseil concerne surtout le type de papier : les papiers épais à grain on tendance (en tout cas ça a été le cas pour moi) à sécher la mine, et j’ai donc fichu le premier en l’air très rapidement. Maintenant que je fais attention aux papiers qui me servent de support, ils durent beaucoup mieux.

Lettering : les outils utiles et comment s’en servir

Tiré de mon propre Bullet Journal

Et petit détail mais comme la mine est souple et souvent bien pleine d’encre, attention les tâches sur les mains se multiplient facilement !

Les feutres à pointes carrées

Marque utilisée

J’ai craqué pour le joli petit set de 3 stylo de chez Sostrene Grene (lien non affilié) et je les adore ! Par contre, ne les ayant que depuis 2 mois je ne peux pas trop vous dire comment ils tiennent dans le temps.

Précautions particulières

Pas de précautions d’utilisation mais par contre, je vous recommande de vous entraîner un petit peu avec ces stylos avant de vous lancer directement sur votre Bullet Journal. En effet, ils ne sont pas très intuitifs à utiliser (même si ils peuvent permettre de magnifiques rendus !).

La plume

Marque utilisée

Euuuuh… Fournie aimablement par ma grand-mère, autant vous dire que je n’ai aucune idée de sa provenance. J’utilise l’encre de chez Dalbe mais c’est assez simple de trouver une plume et de l’encre et je n’en ai jamais croisé de mauvaise qualité.

Précautions particulières

Je vous conseille de toujours avoir un peu de papier buvard (ou un vieux morceau de tissu si comme moi vous essayez d’aller vers le zéro déchet) à portée de main car on fait facilement des tâches avec cet outil, même quand on a l’habitude. Et celles-ci sont difficiles à faire partir.

Prenez aussi le temps de bien laver votre plume après utilisation, de l’encre séchée restant dessus peut l’abîmer.

Les surligneurs

Marque utilisée

Les Stabilo Boss (les couleurs pastels qui sont magnifiques).

Pas de précautions particulières pour cet outil que vous utilisez sûrement depuis longtemps (même s’il y a une différence entre surligner un texte et écrire avec évidemment), mais n’hésitez pas à vous entraîner avant de vous lancer !

Et vous, quels outils de calligraphie utilisez-vous ?

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

Lettering : les outils utiles et comment s’en servir
Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.