Bullet Journal et télétravail
Bullet Journal

Bullet Journal et télétravail

Hello ! Aujourd’hui on se retrouve pour un article très « pratique » qui malheureusement devient nécessaire… J’avais déjà hésité à faire un article de ce genre lors du premier confinement mais je suis contente d’avoir attendu, parce que je pense avoir amélioré ma méthode depuis !

Donc on va parler d’utilisation du Bullet Journal, et plus précisément dans le cas du télétravail. Pour ma part il s’agit de mes études mais j’ai essayé d’élargir ma méthode pour permettre à chacun de l’adapter à sa propre situation.

Lors du premier confinement, le Bullet Journal s’est clairement révélé être un outil encore plus indispensable que d’habitude dans mon cas. En effet, si d’habitude mon emploi du temps me demande de me déplacer physiquement et conditionne donc automatiquement mes temps de travail et de loisir, ce n’était plus le cas, d’autant plus qu’arrivant sur la fin de l’année universitaire à ce moment-là mon emploi du temps commençait à s’alléger un peu. Il fallait donc planifier le travail personnel, le blog et le fonctionnement de ma boutique tout en prenant en compte les cours.

J’en ai donc profité pour améliorer mon organisation et mon utilisation du Bullet Journal et je vous propose ici quelques conseils qui pourraient aussi vous être utiles !

1 – Du côté de la to do list

Durant cette période, j’ai légèrement modifié ma façon de faire des to do list.

Quand on est au travail (ou en cours), on fait souvent des pauses, même si elles ne sont pas toujours volontaires. On reste rarement plus de 40 minutes concentré sur une même tâche. C’est quelque chose qu’on oublie rapidement en passant en télétravail et qui coûte cher à notre productivité.

Pour cette raison, au lieu de faire une seule to do list, j’en fais deux : une avec les tâches courtes et une avec les tâches qui demandent plus de temps. Le but est de pouvoir les alterner et même parfois en couper une plus longue en deux avec une plus courte.

Cette alternance permet de changer de rythme de se re concentrer, mais apporte aussi des petites pauses puisque le passage d’une tâche à une autre est rarement instantané.

2 – L’importance des trackers

Parce que chez soi, il y a des petites choses qu’on oublie plus facilement comme boire régulièrement. Et puis il y a toutes celles qu’on fait plus souvent et qui ont tendance à nous distraire (comme piocher dans le bocal à sucreries XD ).

C’est là que les trackers interviennent : ils vous permettent de continuer avec vos anciennes (bonnes) habitudes et de vous réguler simplement avec quelques cases à cocher !

Pour en savoir plus sur les trackers, je te conseille cet article !

3 – Ces choses que vous avez toujours voulu faire

Avec ces confinements, on passe nettement moins de temps dans les transports ou dehors le soir… Bien que je n’aie rien contre la solution Netflix and Chill (si vous optez pour ça je vous conseille Julie and the phantoms, un gros coup de cœur !), je pense aussi que c’est une jolie opportunité de faire des choses qu’on a toujours voulu faire mais abandonnées par manque de temps.

On a tous une liste de ce genre ! Apprendre une langue, découvrir comment se servir de tel logiciel, décorer telle pièce… C’est le moment ! Alors prenez une page blanche et planifiez enfin ce projet !

Il y a aussi tous les plus petites actions comme lire cet article épinglé sur Pinterest il y a un mois… Pour ceux-ci, dressez une liste et essayer d’en rayer une ligne régulièrement !

4 – Mes pages de lecture

Comme en témoigne la partie lecture de ce blog, je lis beaucoup. Pour garder une trace de toutes ces lectures, je me suis décidée à adopter enfin quelques pages autour de la lecture dans mon Bullet Journal et je ne peux plus m’en passer ! Il ne s’agit que deux choses : une liste des romans dans ma PAL (pile à lire, les romans que je possède mais que je n’ai pas encore lus) et une liste des romans lus par mois avec date et maison d’édition pur m’aider à faire mes stats en fin d’année.

Même si vous lisez peu, je pense que ces deux pages peuvent vous intéresser car elles motivent à s’y mettre !

Conclusion

J’espère que ces quelques aménagements pourront vous aider à vous adapter vous aussi au mieux à la situation. Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager en commentaires !

Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.