Le screenplay du film les Crimes de Grindelwald
Par titre

Le screenplay des Crimes de Grindelwald

Avez-vous déjà lu un screen-play ? Celui des Crimes de Grindelwald me faisait de l’œil et a donc fini par atterrir dans ma bibliothèque. J’ai eu envie de partager avec vous mon avis sur cette lecture un peu particulière.

Un format différent

Il s’agit bien du texte du film, celui que l’on trouve dans le script des acteurs. Pas de phrases construites, ce livre est plus proche d’une pièce de théâtre que d’un roman. Pour vous donner un petit aperçu :

LETA
(souriante)
Pourquoi ces étranges créatures t’affectionnent-elles tant ?

NORBERT
Eh bien, il n’y a pas d’étranges créatures…

NORBERT et LETA
« … seulement des gens ignorants. »

Elle sourit à nouveau. NORBERT lui rend – à peine – son sourire.

Il y a juste un peu plus de descriptions que dans une pièce, mais sinon on est dans un format très proche.

Tu veux découvrir un autre livre plein de magie ? Je te conseille The Mortal Instruments

Une lecture très rapide

Le livre ne se contentant que des dialogues et de brèves descriptions, il est très court à lire. Ajoutez à cela le fait que les pages sont joliment décorées et qu’elles contiennent donc peu de textes et vous verrez qu’on le finit vite.

Le problème de la visualisation

Lorsqu’on lit un livre, on aime se projeter dans l’histoire et véritablement la vivre. En général, les auteurs nous mettent de jolies descriptions sous la dent pour nous permettre de nous approprier leur univers. Là, les quelques lignes ne nous permettent pas de voir tout ce qu’on voudrait. Sans compter qu’étant donné qu’on ne croise pas des niffleurs ou des zouwu tous les jours, le manque d’indications est un gros frein à la lecture si vous n’êtes pas un potterhead.

Même si chacun sait que le niffleur est cette adorable créature

Un chouette livre objet

Au-delà de l’histoire en elle-même et de son format, le livre édité par Gallimard est très beau. J’adore les couleurs de la couverture et le style art nouveau des illustrations qui fait écho au film. Les pages sont décorées sur les bords et on retrouve des dessins stylisés des animaux mais aussi des objets emblématiques comme le miroir du Riséd ou encore la valise de Newt.

Les crimes de Grindelwald

En résumés, le texte des Crimes de Grindelwald est un beau livre objet que les potterhead prendront plaisir à relire tout en se rappelant le film, mais je ne le recommande pas aux non-initiés qui voudraient découvrir l’univers de JK Rowling.

Vous l’avez lu ? Qu’est-ce que vous en avez pensé ?

Acheter ce roman (lien affilié)

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

Le screenplay des Crimes de Grindelwald

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.