Elite : la recette du succès selon Netflix
Séries

Elite : la recette du succès selon Netflix

Netflix a récemment lancé une nouvelle série en faisant le plus de bruit possible autour. Il s’agit d’Elite, son nouveau bébé.

« Lorsque trois ados issus de la classe ouvrière accèdent à une école élitiste d’Espagne, le fossé qui les sépare des élèves fortunés conduit à la pire des tragédies. »

Comment être aussi sûr de son succès ?

Les privilégiés de Gossip Girl

A défaut du lycée privé de Manhattan, nous nous retrouvons dans celui de Las Encimas en Espagne. Et nous ne disposons pan de un mais de trois Dan Humprey en décalage avec le reste de la faune locale. Ce qui permet aussi une narration plus intéressante car les trois ne se comportent pas de la même façon vis-à-vis de ce nouveau lycée et de ses occupants.

Article connexe :5 points qui font que Dan Humphrey ne peut pas être Gossip Girl

Le monde espagnol de la Casa de Papel

Certes, le ptich d’Elite n’a rien à voir avec celui de la Casa de Papel. Et pourtant, le parallèle entre les deux est partout, ce qui est voulu par Netflix puisque trois des personnages principaux d’Elite (Marina, Christian et Nano) sont joués par trois acteurs de La Casa de Papel : María Pedraza (Alison), Miguel Herrán (Rio) et Jaime Lorente (Denver).

Apparemment, le géant du streaming applique à la lettre la devise « on ne change pas une équipe qui gagne».

Le schéma narratif de Riverdale

D’une autre série à succès de Netflix, Elite emprunte le scénario. On se retrouve de nouveau dans un lycée, avec un meurtre. Certains parallèles (relations frère/sœur comme Cherry et Jason, les nouveaux qui débarquent au lycée mêlés à l’affaire) sont particulièrement visibles.

Légèrement modifié tout de même

Parce que ce serait quand même un peu gros, sinon. Donc si on apprend le meurtre de Marina dès le début de la série, la plupart des scènes se déroulent dans le passé (un peu à la 13 reasons why). On suit ce qui s’est passé et on découvre les mobiles de chacun, jusqu’à l’épisode 8 (dernier) qui nous révèle qui est le meurtrier/la meurtrière. On pourrait alors se dire que la série s’arrête là. C’est en effet le cas, puisque la saison 1 se limite à ces épisodes, mais le happening qui la clôture laisse à penser qu’une suite ne devrait pas tarder.

Rejoindrez-vous Las Encimas ?

Elite : la recette du succès selon Netflix

A la semaine prochaine,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *