Dans les yeux de Lya
Bandes dessinées

Dans les yeux de Lya

Hello ! Avec cet article j’inaugure une nouvelle rubrique sur le blog puisque c’est la première fois que je vous parle d’une bande dessinée. Et je commende en beauté avec une belle BD des éditions Dupuis qui a d’ailleurs fait du bruit sur Bookstagram : Dans les yeux de Lya de Carbone et Justine Cunha.

Qui dit nouvelle rubrique dit nouveau type de chronique ! Je ne vois pas vraiment écrire de longs paragraphes sur une bande dessinée comme je le fais sur un roman car ce n’est pas ce qui me donne envie d’en lire en général. J’avais donc envie de vous proposer un nouveau style d’article et j’espère qu’il vous plaira !

Le résumé

À la veille de ses 17 ans, Lya se fait renverser par un chauffard qui prend la fuite, la laissant pour morte. Elle survivra mais devra rester en fauteuil roulant toute sa vie.

Quatre années plus tard, elle termine son DUT Carrières juridiques et décroche un stage dans le cabinet d’avocats le plus prestigieux de la ville, celui du célèbre et médiatique maître Martin de Villegan. Son stage n’a pas été choisi par hasard, bien au contraire. C’est ce même cabinet qui a réglé son cas des années auparavant. Ses parents ne lui en ont rien dit mais elle a découvert qu’ils avaient été achetés pour éviter des poursuites juridiques. Bien décidée à retrouver celui qui l’a renversée et à lui faire payer, elle va se mettre en quête du dossier. Un jeu dangereux commence alors et sa soif de vengeance ne sera pas sans conséquences…

Une planche

Dans les yeux de Lya

Les dessins

J’avoue avoir un gros coup de cœur pour le style épuré et doux de Justine Cunha. J’adore la palette de couleurs qu’elle emploie et l’ambiance qu’elle donne avec ses dessins. On ressent vraiment la tension de l’intrigue avec la recherche de celui qui a laissé Lya pour morte, mais aussi une ambiance chaude et douce lorsque Lya est encouragée par ses proches. Bref, un gros coup de cœur pour le trait de crayon de Justine Cunha qui est sans aucun doute l’un des points forts de cette bande dessinée.

Tome 1 : En quête de vérité

J’ai littéralement dévoré ce premier tome, ayant très envie de savoir qui était le coupable de l’accident de Lya. Je me suis aussi demandée de quel côté se rangerait Adèle lorsqu’elle découvrirait le secret de Lya (ce que j’étais quasiment sûre qu’elle ferait).

Si la mise en situation du début est très rapide et nous perd un peu, les auteurs prennent le temps de revenir dessus par la suite en détaillant l’accident de Lya et surtout ce qui l’a amenée à décrocher ce stage dans le cabinet juridique de maître Moraltet. Le déroulement de l’histoire et les péripéties Lya sont entraînantes, toujours soulignées avec émotions par les beaux dessins de Justine Cunha. Je n’ai donc pas pu lâcher la bande dessinée avant de l’avoir finie !

La fin de ce premier tome est très abrupte et m’a beaucoup surprise. Il se termine en effet sur un beau cliffanger bien intenable, je me suis donc dépêchée de me procurer le second !

Tome 2 : Sur les traces du coupable

ATTENTION : cet avis contient des spoilers sur le tome 1 !

Dans ce second tome, l’enquête s’approfondit grâce aux pistes (tout de même maigres) trouvées par Lya, Adèle et Antoine dans le dossier sir difficilement obtenu à la fin du premier tome.

Cela dit, je dois avouer que ce second volume me laisse plus mitigée que le premier. Du côté positif, il y a l’évolution de l’enquête, les touches d’humour, le mystère et ces dessins toujours aussi magnifiques. L’histoire gagne en consistance et on en apprend un peu plus sur les personnages secondaires. Seulement… Si l’enquête progresse effectivement et même si sa durée semble plutôt réaliste, je m’attendais à plus de réponses dans ce tome. J’ai donc été un peu déçue de ne pas les trouver, même si cette déception était largement nuancée par tous les points évoqués au-dessus.

Autre point qui m’a intriguée (mais je réserve mon avis final sur le sujet pour le troisième tome) : l’identité du coupable. Il semblerait qu’il ne soit pas lié à l’entourage proche de Lya, ce que je regrette un peu vu que ça aurait pu laisser au lecteur l’occasion de deviner la fin… Après ce n’est qu’une éventualité jusqu’ici !

Ce tome reste très agréable à lire, toujours aussi coloré et merveilleusement illustré et je l’ai adoré malgré ses quelques (légers) défauts !

En conclusion

Une jolie bande dessinée avec au programme des mystères et du suspens, que je vous recommande fortement ! Avec son intrigue entraînante et sa palette de couleurs toute douce et magnifique, je trouvais que Dans les yeux de Lya était la bonne BD pour lancer cette nouvelle catégorie en beauté.

Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.