Dan et Célia, les jumeaux d'Autremonde tome 1
Par titre

Dan et Célia, les jumeaux d’Autremonde tome 1

Hello ! Aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’un des romans un peu moins connus qui se trouvent dans mes bibliothèques : Dan et Célia, les jumeaux d’Autremonde, Tome 1 : l’impossible mission de Sophie Audouin-Mamikonian.

Sophie Audouin-Mamikonian (dite SAM) a écrit cette suite à sa saga plus connue Tara Duncan il y a quelques années, en mettant en scène la génération suivante : les enfants de Tara, Dan et Célia. En ancienne grande fan de Tara Duncan, j’avais été ravie de cette nouvelle et je l’avais acheté dès sa sortie, impatiente de retourner dans cet univers.

Mon avis sur ce tome est plus mitigé que sur la saga d’origine, pour certaines raisons qui ne sont pas propres au livre et d’autres que je lui reproche. Il s’agit quand même d’une belle lecture et j’ai pris plaisir à me replonger dans ce roman pour une relecture afin d’écrire cette chronique !

Le résumé

Celia et Dan ont désormais treize ans. Dan rêve de suivre les traces de ses parents légendaires. Celia, elle, est aussi timide et fragile que son frère est fort et téméraire. Pour prouver sa valeur, Dan ne trouve rien de mieux que de se laisser kidnapper. Sauf que sa magie est bien moins puissante que celle de sa mère et que personne ne sait où il se trouve. Lorsqu’un message annonce à Tara et Cal que leur fils sera exécuté s’ils décident de le rechercher, les deux sortceliers n’ont pas d’autre choix que d’obéir.

Mais Celia, elle, a les mains libres. Accompagnée par Luck, le demi-vampyr, et Dred, le dragon rouge, elle se lance sur les traces de son frère, bien décidée à le libérer et à lui faire passer le goût de se faire kidnapper sans elle… Les enfants de l’ancien roi des démons, pourtant, n’ont pas dit leur dernier mot. Celia se retrouve au cœur d’un dangereux complot. Une conspiration qui menace d’ébranler l’entente cordiale régnant depuis treize ans entre les différentes planètes.

 Celia parviendra-t-elle à retrouver son frère et à le délivrer ?

~ Retour sur cette lecture/relecture ~

Uniquement pour les Taraddicts ?

Au vu du résumé, on pourrait se dire que cette nouvelle saga est réservée aux anciens lecteurs de Tara Duncan, puisque tout semble y faire allusion. D’un autre côté, SAM affirme dans sa préface qu’il est compréhensible et accessible à tout le monde, même à ceux et celles qui n’auraient pas suivi les aventures de Tara.

Je me suis fait mon propre avis en le lisant. Si en effet la plupart des éléments sont rappelés et l’univers présenté, je pense qu’il est quand même plus dur à suivre et qu’on se perd plus vite si on n’a pas découvert l’univers particulier créé par SAM avec Tara. De plus, dans Dan et Celia de nombreux personnages de la saga réapparaissent sans forcément être présentés correctement. D’autres sont évoqués mais ne font aucune apparition, et du coup ça donne un peu l’impression que SAM a essayé de faire revenir un maximum de personnages possible.

Donc en bilan, il est possible de lire et comprendre ce roman sans avoir lu les Tara mais ce serait un peu comme lire les Héros de l’Olympe avant les Percy Jackson : on comprend mais pas totalement et on manque de nombreuses blagues ou références

Un premier tome sans suite

A quand Dan et Célia tome 2 ? Quatre ans après le tome 1, toujours aucune date ! Il semblerait que comme Tara et Cal et les Autremondes de Tara Duncan, la saga s’arrêtera là, à son tout début

Il me semble que c’est tout de même une chose essentielle à préciser dans cette chronique puisque pour ma part, je n’aime pas commencer des sagas qui seront finalement inachevées. Sans terminer sur un cliffanger comme elle le faisait souvent avec Tara, SAM offre tout de même une fin ouverte à ce premier tome qui rend frustrant le fait de ne pas avoir de suite.

Recyclé ou pas recyclé ?

Terrible question, celle qui se pose toujours lorsqu’une saga qu’on adore se munit d’une génération n+1… Si Kiera Cass, Rick Riordan ou encore CJ Daugherty ont su se renouveler, ce n’est pour moi pas le cas de SAM.

D’un côté, j’ai pris énormément de plaisir à retrouver Autremonde et sa faune haute en couleur, ainsi que ses personnages symboliques. C’était chouette de revoir Tara et les autres. D’un autre, Dan et Célia me font trop penser à Tara et Cal, et Célia étant un peu plus au centre de l’histoire que son jumeau, on retombe un peu dans le même schéma.

Ce premier tome est plein d’action et haut en couleur, mais certaines de ces actions sont un peu des redites de la saga d’origine. Encore un méchant mystérieux et masqué, encore des kidnappings, encore des jeux de pouvoir…

Je dirais que ce roman est davantage un ajout pour les fans de Tara qui souhaiteraient retrouver les personnages de la saga et se rappeler tout ce qu’ils aimaient dans le fandom, mais j’ai du mal à le considérer comme un nouveau départ. Là où les ex Tarradicts s’amuseront de revoir tout ce beau monde et prendront plaisir à replonger dans cet univers, les nonsos pourraient facilement s’y perdre…

Les notes en bas de page

J’adore les notes en bas de page de SAM. Sincèrement. Je pense que mes plus gros fous rires littéraires sont dus à ces notes en bas de page, qui contiennent toujours LE petit commentaire qui va bien. Ce tome n’a pas fait exception à la règle et même en le relisant quelques années plus tard, elles me tirent toujours un rire. Mais… Dans Dan et Célia je trouve que ça devient presque too much. En fait, ces notes auraient été parfaites si SAM n’en avait pas ajouté plein pour rappeler les aventures de Tara, ce qui est parfaitement compréhensible vu qu’elle souhaitait rendre ce roman accessible à tous mais qui je trouve coupe un peu la lecture.

En effet, ils y a quasiment une note à chaque page. Du coup on s’arrête sans cesse dans l’histoire pour les lire et on perd le fil… Ça aurait été parfait en en écrivant moitié moins !

La couverture

Pause ultra superficielle : cette couverture fait partie des plus belles que j’aie dans ma bibliothèque. Je veux dire, tout est parfait : les couleurs, le style…

Dan et Célia, les jumeaux d'Autremonde, Tome 1 : l’impossible mission de Sophie Audouin-Mamikonian

En conclusion

Malgré une histoire entraînante, Dan et Célia est très proche de Tara Duncan au point de manquer de nouveautés, et l’aspect inachevé de la saga vient compléter cet avis un peu mitigé. Si ce premier tome aurait pu annoncer une jolie saga,  cette fin prématuré en fait un roman malheureusement peu intéressant à lire, à part pour les anciens fans de Tara un peu nostalgiques de l’univers…

Sur ce, je vous laisse et m’en vais relire les douze tomes de Tara parce que ça m’a donné envie de me replonger dans la saga !

PS : pour les anciens comme moi qui aimeraient une jolie saga dans le style de Tara mais tout de même innovante, je vous renvoie vers les merveilleux Gardiens des cités perdues !

Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.