Avengers Endgame : qu’en penser ?
Films

Avengers Endgame : qu’en penser ?

CET ARTICLE CONTIENT DES SPOILERS SUR LE FILM

Les fans l’auront impatiemment attendu pendant un an : Avengers Endgame, la suite d’Infinity War mais aussi la fin des Avengers tels qu’on les connaît annoncée par les frères Russo. Alors évidemment, je suis allée le voir dès que possible.

L’argument ?

Après le claquement de doigts de Thanos, la moitié des êtres vivants de la galaxie est partie en poussière. Sur Terre, les Avengers ne digèrent pas leur défaite et sont déterminés à retrouver Thanos pour se venger coûte que coûte.

Retour sur le film et ses moments forts

L’incipit

Dès que le film commence, on comprend qu’on va verser toutes les larmes de son corps. Parce que voilà, il s’ouvre sur Hawkeye en train d’apprendre à sa fille Lila le tire à l’arc. Ses fils jouent au base-ball, sa femme prépare le pique-nique. Une famille idyllique passant un chouette week-end. Mais on pressent ce qui va arriver, et ça ne manque pas. L’archer des Avengers n’a pas changé pour rien, c’est le message. Sous nos yeux, il voit sa famille réduite en cendres par le claquement de doigts sans avoir le temps de comprendre ce qu’il se passe…

Une belle introduction qui donne le ton général du film ainsi que l’ambiance, même si le plan est court et qu’il faudra encore un moment avant d’assister réellement à la transformation de Hawkeye.

Let’s save Tony

Tony in the Benatar fanart

Article lié : 5 raisons de voir Captain Marvel

On le savait depuis la bande annonce : Tony est à court de vivres et de carburant, perdu dans l’espace avec Nebula. Les frères Russo ne font cependant pas durer le suspense : alors que Tony perd connaissance, il et inondé par la lumière et Captain Marvel apparaît à la rescousse.

Je dois dire qu’au long des trois heures que dure Avengers Endgame, le rôle de la nouvelle héroïne m’a paru bien anecdotique. Elle ne s’intègre pas vraiment à la bande, ne participe pas au retour dans le temps et se pointe bien gentiment lors de la bataille finale, tout en restant éclipsée par ses nombreux congénères. On aurait pu en attendre plus d’un personnage ayant bénéficié de sa propre origin story

Donc Carol Denvers ramène ce cher Tony à bon port et là surprise : elle connaît vraisemblablement déjà toute l’équipe. Alors oui, on savait que de nombreuses scènes des trailers étaient fausses et ne figuraient pas dans le film. Mais j’ai tout de même été surprise de le voir occulter toute la partie « après la bataille » ainsi que l’arrivée de Captain Marvel. Il faudra donc se contenter de la scène post-crédit de son film… Un choix étrange qui surprend et tranche clairement avec ce que suggéraient les trailers, et qui je l’avoue m’a un peu déçue.

L’échec total des Avengers

La petite bande mets très (trop) vite la main sur Thanos. Cette partie du film est là pour justifier la recherche des pierres qui va suivre, mais paraît irréaliste et presque bâclée. Les Avengers sont mis en échec et le dérapage de Thor n’arrange rien. Cependant cette scène marque aussi le véritable début du film et de leur quête…

La touche d’humour sponsorisée par Ant-Man

Après ce ratage, on retrouve un monde triste avec une population en deuil qui, cinq ans plus tard, cherche toujours à se remettre des disparitions. Natasha tente de gérer un SHIED démantelé et en sous-effectif, Captain America aide les gens à avancer.

Les scènes sont bien construites, tristes et pathos comme on les attend. C’est ce qui souligne encore davantage le rôle bien plus humoristique de Scott Lang, alias Ant-Man, qui remet à ce moment les pieds dans le monde réel. Avec ses théories incroyables sur le voyage dans le temps, il apporte de l’espoir et produit un peu le même effet que Spider-man dans le film précédent en endossant le rôle du petit nouveau excité à l’idée de travailler avec l’équipe, plein d’idées et hyper optimiste.

Avengers Endgame : qu’en penser ?

On découvre au passage un Tony Stark épanoui avec sa femme et sa fille, pas hyper ravi que ses amis débarquent pour l’inviter dans une mission suicide, mais qui finit bien évidemment par capituler (c’est qu’il a bien évolué !). On quitte enfin le pathos lorsque l’équipe commence à se reconstruire, surtout avec Thor qui a… bien changé ! C’était un gros risque de changer comme ça le physique et le comportement du glorieux Asgardien, qui se révèle être une semi-réussite. Le personnage se débarrasse définitivement de son sérieux pour endosser pleinement le rôle humoristique qu’il avait déjà dans Ragnarok mais détonne beaucoup trop dans le film de ce fait.

Si la transformation de Thor amène à un résultat mitigé, celle de Hulk a un résultat définitivement négatif. Ce mélange déstabilisant entre ses deux formes et le fait qu’il soit tourné en ridicule nous amène à penser que même s’il ne meurt pas, nous assistons tout de même à la dernière apparition du géant vert.

Des révélations et des nouvelles rencontres

On en arrive au centre même de l’histoire, la partie que j’ai préférée : les voyages dans le temps. Il s’agit d’un morceau complexe auquel les scénaristes se sont attaqués. Il y avait déjà eu des doutes autour de l’histoire du Tesseract, alors jouer au retour dans le temps avec les cinq pierres à gérer semble compliqué.

La récupération des pierres

La partie avec Groot et Thor à Asgard est simplement drôle, mais n’apporte pas grand-chose si ce n’est la récupération de la pierre ainsi que de Mjolnir, son premier marteau, deux actions faciles à « réparer » pour ne pas perturber la chronologie.

Le sacrifice de Natasha sur Vormir pour l’obtention de la pierre de l’âme était à mes yeux le moment le plus intense du film. C’était un très beau choix de la part des réalisateurs, surtout qu’ils introduisent plus ou moins subtilement l’origin movie de Black Widow alors que le gardien de la pierre lui donne le nom de son père, qu’elle avoue ne pas connaitre. Ici aucun problème avec la chronologie non plus.

Fanart of Natasha Romanoff / Black Widow (Avengers Endgame)

La rencontre de Hulk avec l’Ancien est aussi un passage intéressant, tant par les explications de celle-ci que par le sérieux mêlé de mysticisme de la conversation qui nous rappelle certains des meilleurs moments de Doctor Strange. Encore une fois pas de problème avec la chronologie si Cap’ a bien fait son job.

Et on en arrive à la partie messed-up, celle où le voyage dans le temps brouille la ligne et où les explications ne sont pas claires, mais alors pas du tout. Donc Captain America, Iron Man et Ant Man vont chercher la pierre de l’espace, encore sous la forme du Tesseract. Ils la trouvent suite à la bataille de New-York mais échouent à la récupérer, ce qui occasionne notamment un combat entre le Captain America de 2010 et celui d’Endgame, scène amusante et qui deviendra probablement iconique. On salue aussi le Heil Hydra de ce dernier dans l’ascenseur, en clin d’œil au film Winter Soldier.

Cap’ et Iron Man décident alors d’aller plus loin dans le temps pour mettre la main sur la pierre. Ils y arrivent (hourra !), Stark a pu revoir son père au passage, Steve a croisé Peggy et tout le monde est content. Mais c’est aussi le moment où la timeline perd en clarté…

Aparté : la notion de timeline

Quand on pense au voyage dans le temps, l’idée la plus commune est qu’une action effectuée lors d’un retour dans le passé peut changer le futur. Ici, par l’intermédiaire de l’Ancien, Marvel propose une vision alternative qui dit que lors d’un retour dans le temps une deuxième timeline parallèle s’ouvre, c’est celle qui est adoptée dans Avengers Endgame.

Mais du coup il y a un problème ou pas ?

Non, du moins jusqu’aux dernières minutes du film. En effet, en replaçant les pierres Captain America recadre la timeline (comme l’avait expliqué Banner). Mais son choix de rester dans le passé ne colle pas avec cette conception de la timeline (le fait qu’il puisse apparaitre sur le banc comme ça à la fin). Dommage, c’était presque un sans-faute.

LA scène la plus impressionnante du MCU

La prise en main du marteau de Thor par Captain America est épique et paraît logique quand on y réfléchit : même Thor lui-même est moins droit et désintéressé que Cap’. En tout cas on a en prime le droit à une chorégraphie à couper le souffle avec Captain America maniant à la fois son bouclier et Mjolnir.

Avengers Endgame : qu’en penser ?

Je n’ai pas pu trouver l’artiste de cet image mais si vous le connaissez, faites-le moi savoir 😉

« Avengers, assemble. » – Steve Rogers

Puis vient la scène que le fandom attendait et qu’Avengers Endgame nous promettait : les différents personnages du MCU réunis sur le champ de bataille. Le climax du film est aussi jouissif et visuellement réussi que brouillon. On aperçoit chacun des héros pour contenter l’ensemble du fandom (sauf Black Widow pour des raisons évidentes, dommage car ses chorégraphies de combat faisaient partie des meilleures). Mais au final, cet ensemble de plans rapides laisse un manque, et le combat n’est pas aussi nettement retranscrit qu’il avait pu l’être dans Infinity War.

Le petit moment girl power

Il y a bien sûr ces quelques secondes où Captain Marvel récupère le gant et où, flanquée des héroïnes du MCU, elle nous offre une scène girl power dans toute sa splendeur. Sauf que ce plan ne fait finalement que souligner l’absence de femmes dans le long-métrage à l’exception de Black Widow et en devient presque ridicule… Un plan joli mais loin d’être nécessaire.

Le sacrifice d’Iron Man

Tony and Peter (Avenger Infinity War)
Qui n’est pas sans rappeler une certaine scène à la fin d’Infinity War…

L’artiste de ce fanart

La bataille ainsi décentrée revient finalement assez rapidement sur les Avengers originaux et plus précisément Cap’ et Tony qui sont bien évidemment à l’origine de sa fin. L’apogée de la bataille se fait donc avec le sacrifice d’Iron Man qui, encouragé par Doctor Strange, claque une dernière fois des doigts pour dissoudre Thanos et son armée. Une fin pas plus mauvaise qu’une autre, au vu de toutes les possibilités qu’avaient les scénaristes pour conclure l’histoire.

Une fin déchirante

De l’enterrement de Tony au choix de Steve Rogers en passant par ce petit bout de conversation entre Wanda et Hawkeye (qui souligne d’ailleurs l’absence d’enterrement de Natasha et Vision), on a une fin aussi triste que le début. On salue le choix du MCU quant au destin de Steve Rogers, même si comme évoqué plus haut ce n’est pas top pour la timeline.

En résumé

Un film dont on attendait beaucoup et qui a su être à la hauteur mais qui présente quand même de nombreux défauts, cependant pardonnables. Une conclusion épique à la phase VI (même s’il reste encore Far from home) qui ouvre des perspectives différentes pour la suite.

Et maintenant ?

L’absence de scène post-crédit, pourtant la signature habituelle du MCU, fait encore davantage planer le mystère sur l’avenir. Cependant même si le message ne s’est pas affiché sur l’écran, on le sait : the Avengers will return

Les conséquences d’Endgame

Le résultat final d’Avengers Endgame est non négligeable puisqu’on sait que la moitié de la population a vécu cinq ans de plus que l’autre, sans compter les dégâts matériels infligés par les différentes visites de Thanos. La question est maintenant de savoir comment ça va impacter les films suivants, mais aussi les séries prévues par Disney comme celle sur Loki ou celle sur Wanda.

On constate d’ailleurs que Loki n’est pas mentionné dans ce film, ni comme mort ni comme vivant. Les questions sur son état demeurent donc toujours.

La nouvelle équipe des Avengers

La passation du bouclier de Captain America à Sam en fait bien évidement un nouveau membre de l’équipe, sinon cette scène n’aurait aucun sens. On peut aussi penser que Spider-Man sera de la partie (puisqu’il reste dans le paysage du MCU), ainsi que Doctor Strange et Black Panther. Au-delà de cela, aucun indice et uniquement des suppositions que Marvel confirmera ou infirmera dans l’avenir…

Les Asgardiens de la Galaxie ?

Avengers Endgame offre une superbe ouverture sur le troisième volet déjà annoncé précédemment par Marvel. On peut supposer que Thor sera présent, et au vu des cartes consultées par Star Lord on se doute que l’enjeu sera de retrouver Gamora (‘fin la version du passé qui de facto ne connaît pas vraiment les Gardiens) pour la faire réintégrer la petite famille. On est donc visiblement loin d’en avoir fini avec le dieu du tonnerre…

Et vous, quel est votre ressenti sur ce film ? Vos idées sur la suite ?

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

Avengers Endgame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.