Agence 42 tome 2 : Predict
Par titre

Agence 42 tome 2 : Predict

Merci aux éditions Hachette pour l’envoi de ce roman.

Hello ! Je viens donc de finir le deuxième et dernier tome d’Agence 42 de François Rochet, Predict, et il fallait que je vous en parle. Il y a quelques mois, le tome 1 avait été une découverte surprenante doublée d’un coup de cœur, avec un récit très bien mené. Mais à mes yeux tout avait été dit, donc quand j’ai vu que l’auteur allait sortir une suite je suis restée dubitative (je l’ai même clairement dit dans mon article sur le premier tome).

Il se trouve que suite à cet article, j’ai reçu un message de l’auteur qui avait pris la peine de me lire et venait me remercier pour ma chronique, en disant qu’il espérait que ce second tome ne soit pas une déception comme ce que je prédisais. Et ce n’était évidemment pas ce que je lui souhaitais. Donc quand les éditions Hachette m’ont proposé de m’envoyer le roman, j’ai accepté car je voulais me faire un avis (et évidemment le partager avec vous).

Est-ce que Predict est au niveau du premier tome ? Non, bien sûr, mais j’ai du mal à voir comment ça aurait pu être le cas. Il était néanmoins très bon et je reviens avec vous dessus point par point.

ATTENTION, cette chronique contient des spoilers sur ce tome et le tome précédent.

Le résumé

« Paris, Décembre 2028.

L’attaque d’un fourgon blindé ébranle une Europe désormais non-violente, qui ne sait plus gérer ce genre de situation.

Quelques heures plus tard, Julia et Noah sont confrontés à la mort subite d’un de leurs anciens collègues.

Un lien existe-il entre les deux événements ?

Et que cache Netnovae, cette mystérieuse société qui s’est hissée en quelques années parmi les entreprises les plus riches de la planète ?

Embarqués malgré eux dans cette affaire obscure, Julia et Noah devront une fois de plus faire appel à de vieilles connaissances pour s’en sortir. »

Les personnages

C’est le premier point sur lequel je voulais revenir à propos de ce second tome. On retrouve ainsi sans surprise Noah et Julia, mais aussi Franck, Ben et Mary (les fameuses vieilles connaissances). Et on fait bien sûr la connaissance de nouveaux protagonistes, sans quoi il n’y aurait pas d’intrigue.

Les petits nouveaux

Je dois dire que dès que la capitaine Violaine Lorens a fait son apparition, elle m’a plu. Elle a du cran, gère seule de grosses affaires et en impose, le genre de protagoniste féminin que j’adore. C’est donc évidemment un gros plus pour ce récit. Quant aux autres petits nouveaux, je n’ai pas vraiment grand-chose à dire à leur sujet. Ils sont là, remplissent leur rôle mais n’ont pas grand-chose de marquant ou d’attachant, comme souvent dans les romans d’action.

Les anciens

Julia a contribué au fait que j’aie trouvé Predict moins bon que le premier tome. Si elle m’avait paru empathique, altruiste et soucieuse des autres dans Terrans, ici elle m’a plutôt fait l’effet d’une jeune femme capricieuse en refusant que son petit copain aide un ami. Ce trait s’améliore petit à petit mais j’avais du mal à reconnaître celle qui avait parcouru le globe sur un coup de tête pour sauver les Terrans dans le premier roman, donc petite déception de ce côté-là.

Ça fait plaisir de retrouver Franck, Mary et Ben même s’ils ne sont pas si présents mais le point positif de cette partie est la présence dans leur équipe de Chris Guetty, l’insupportable tueur à gages qui avait d’ailleurs assassiné Ben et Franck dans le premier tome. L’ajouter était une idée vraiment intéressante qui apporte un peu de friction dans l’équipe tout en permettant aussi la présence d’un expert qui leur sera très utile. Indéniablement un point positif !

Le plot

Déjà on part sur un incipit in medias res bien maîtrisé qui m’a fortement rappelé un épisode d’Agents du Shield (l’épisode 3 de la saison 1 pour les curieux). En tout cas on rentre immédiatement dans l’action. L’idée de la société utilisant le principe de world of civilizations pour prédire l’avenir à J+3 est à la fois inquiétante et géniale et on accroche, même si on reste loin des révélations fabuleuses du tome 1. L’histoire en elle-même est bien construite et les informations arrivent pile au moment où en a besoin. L’auteur a su se renouveler tout en restant dans la droite ligne de Terrans, ce qui est très positif et rend Predict très intéressant malgré le fait qu’il n’égale pas son prédécesseur.

L’action

Encore une fois beaucoup de rebondissements, avec aussi plus de morts, surtout sur la fin. En quelques 275 pages on vit un concentré d’actions qui ne laissent presque pas de répit : aucun risque de s’ennuyer avec ce roman en main. Entre les combats spectaculaires, les attentats et l’opération de la fin, si vous cherchez de l’action c’est le roman qu’il vous faut ! Il en a même davantage que dans le premier tome et c’est plutôt positif, car ça reste bien dosé.

En conclusion

Si vous êtes à la recherche d’un peu d’action pour cet été, je vous conseille les deux tomes d’Agence 42. Même si Predict n’arrive pas à égaler Terrans, il reste un bon roman qu’on lit avec plaisir avec une histoire intéressante et toujours aussi bien ficelée.

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Acheter ce roman (lien affilié)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.