7 erreurs à éviter lorsqu’on tient un Bullet Journal
Bullet Journal

7 erreurs à éviter lorsqu’on tient un Bullet Journal

Hello ! Aujourd’hui je vous propose une petite liste d’erreurs à éviter avec votre Bullet Journal. J’ai moi-même fait la plupart d’entre elle et cet article a pour but de vous permettre de les éviter, et de profiter ainsi beaucoup mieux de votre Bujo !

~ C’est parti ! ~

Erreur n° 1 : Se comparer aux autres

Avec les photos de Bullet Journal qui circulent en permanence sur Pinterest et s’incrustent dans votre feed Instagram, vous pouvez être vite tentés de comparer votre carnet à ceux des autres. Pourquoi c’est une mauvaise idée ? Pour tout un tas de raisons !

Premièrement, chacun a un usage très personnel de son Bullet Journal et les mises en pages des autres ne seront pas nécessairement celles dont vous avez besoin dans votre usage courant. Alors peut-être que la photo est jolie, mais ce n’est pas pour autant que le résultat vous irait dans l’aspect pratique du carnet.

Et deuxième point : vous n’avez pas besoin d’avoir le plus beau bujo et c’est normal de ne pas être capable de reproduire au point près les spreads des autres (de toute façon, ce serait dommage d’avoir un Bullet Journal copié collé d’un autre non ?). Ensuite, il faut garder à l’esprit que les photos sont la plupart du temps retouchées (oops !) et que donc les pages immaculées et les couleurs flamboyantes ne sont pas forcément celles que vous verriez en regardant le carnet à l’œil nu. Oui, même les autres n’atteignent pas la perfection !

Erreur n° 2 : Chercher la perfection

Là aussi, très mauvaise idée. Si vous êtes du genre à vouloir des pages immaculées et parfaites, avec des cases dont les angles sont très exactement à 90° et des couleurs qui ne débordent pas… alors le Bullet Journal n’est peut-être juste pas fait pour vous.

Non, la page parfaite au naturel n’existe pas (d’où les retouches évoquées précédemment) et chercher cela ne vous amènera qu’à passer trop de temps à préparer votre bujo, avec en prime une bonne dose de frustration.

Alors oui, l’aquarelle fait gondoler les pages, des fois on fait des pâtés avec le stylo et il arrive que l’encre traverse les feuilles mais est-ce que votre Bullet Journal est moins utile pour autant ?

Erreur n° 3 : Passer trop de temps à le préparer

Je commence par nuancer ce point : trop de temps, ce n’est pas une notion fixe comme « plus de trois heures » mais une durée qui vous est propre. Alors comment éviter cette erreur, et surtout pourquoi c’en est une ?

C’est simple, si vous trouvez, même simplement de façon subconsciente, que votre carnet vous demande trop de temps dans sa préparation, alors il est fort probable que vous finissiez par l’abandonner. Il faut simplement être au clair sur ce que représente votre Bullet Journal pour vous (un agenda amélioré ? Un lieu d’expression ? Un simple outil ?) et sur le temps que vous êtes prêt(e) à lui consacrer.

Erreur n° 4 : Acheter une tonne de matériel que vous n’utiliserez pas

Certes, selon l’état de vos finances cette erreur est loin d’être catastrophique mais… en pensant aussi à l’aspect écologique etc. on peut se dire que faire attention n’est pas si compliqué.

Mais comment on sait si on va l’utiliser ? J’ai la solution (après quelques achats inutiles de mon côté). Je vous propose donc ma méthode « Marie Kondo » du Bullet Journal ou comment bien choisir ses achats. Il suffit de vous poser deux questions à l’achat de l’objet :

  1. Est-ce que j’en ai besoin ? (= je me suis déjà dit « il me le faudrait VRAIMENT » en préparant une page)
  2. Est-ce que j’ai des idées sur comment je pourrais l’utiliser ?

Si la réponse est non aux deux, on laisse tout de suite tomber. Idem si les idées en question viennent de quelqu’un que vous suivez et qui en fait une utilisation fa-bu-leuse, il faut que ça vienne de vous. N’oubliez pas : tout ce dont vous avez vraiment besoin pour commencer un Bullet Journal, c’est un carnet, un stylo et une règle.

Erreur n° 5 : Ne pas avoir une motivation

Démarrer un Bullet Journal « parce que tout le monde le fait » c’est la garantie d’abandonner très vite. Pour vous lancer, il vous faut un motif ! C’est d’ailleurs aussi valable pour le contenu même de votre Bullet Journal : par exemple si vous n’avez pas de raison particulière de vous lancer dans les trackers il y a peu de chance que vous les remplissiez tous les jours…

Erreur n° 6 : Ne pas préparer à l’avance

Ce point varie évidemment selon l’utilisation que vous avez choisi de faire de votre Bullet Journal, mais si comme moi il vous sert entre autre d’agenda alors il semble important de ne pas préparer ses pages à la dernière minute. C’est le meilleur moyen d’en faire une source de stress et de transformer un outil pratique en un poids pour vous.

Erreur n° 7 : Ne pas laisser de place à la spontanéité

Je donne souvent dans mes articles des astuces de productivité, pour créer ses pages à l’avance et s’organiser au mieux. Mais si il y a une chose que j’ai vite réalisée en débutant mon Bullet Journal, c’est qu’il faut toujours laisser un peu de place à l’improvisation.

Il y a une tonne de raisons qui peuvent faire que vous ayez besoin d’une page blanche, d’un nouveau projet à une réunion importante en passant par une idée que vous avez besoin de noter. Alors même s’il est important de s’avancer pour ne pas être débordé(e), tout est question de juste milieu !

Voilà pour cet article ! Avez-vous déjà fait l’une de ces erreurs avec votre Bullet Journal ?

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

7 erreurs à éviter lorsqu’on tient un Bullet Journal
Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.