The invisible life of Addie LaRue de VE Schwab
Par titre

The invisible life of Addie LaRue de VE Schwab

Hello ! Aujourd’hui je vous parle d’un roman émouvant, original et magique écrit par l’une de mes auteures favorites : The invisible life of Addie LaRue de Victoria Schwab.

C’est un énorme coup de cœur. J’ai ressenti tellement d’émotions à travers cette histoire ! Je me suis attachée aux personnages, à leurs qualités et leurs défauts, et à leur rencontre si touchante. Ce roman est un véritable chef d’œuvre que je vous recommande de tout cœur.

Cette chronique est divisée en deux parties, une première sans spoilers et une seconde avec. Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas lu le roman, le début de la partie avec spoilers sera bien visible !

Note : j’ai lu ce roman en anglais mais les éditions Lumen ont annoncé une traduction, il sera donc bientôt possible de le lire aussi en français !

2ème note : bien que chez Lumen, il s’agit bien d’une fiction adulte !

3ème note : L’illustration du header est l’œuvre de RosieThorns88 qui est d’ailleurs imprimée dans l’une des éditions VO du roman

The invisible life of Addie LaRue de VE Schwab

Le résumé

Une vie dont personne ne se souviendra. Une histoire que vous n’oublierez jamais.

France, 1714: dans un moment de désespoir, une jeune femme fait un pacte pour vivre éternellement ― et est maudite d’être oubliée par tous ceux qu’elle rencontre.

Ainsi commence la vie extraordinaire d’Addie LaRue, et une aventure fulgurante qui se déroulera à travers les siècles et les continents, à travers l’histoire et l’art, alors qu’une jeune femme apprend jusqu’où elle ira pour laisser son empreinte sur le monde.

Mais tout change quand, après près de 300 ans, Addie tombe sur un jeune homme dans une librairie cachée et il se souvient de son nom.

The invisible life of Addie LaRue de VE Schwab

~ Retour sur cette lecture ~

Une histoire émouvante

Bon, je ne suis peut-être pas la meilleure référence en la matière parce que j’ai la larme facile mais… j’ai pleuré. Et pas qu’un peu.

L’histoire d’Addie est émouvante parce qu’elle est belle, par moment joyeuse, mais surtout parce qu’elle est triste. Parce que lorsqu’elle découvre ce que signifie vraiment le pacte qu’elle a fait avec ce dieu de l’obscurité, Addie doit s’adapter. Cette malédiction la coupe brutalement d’absolument tous ces proches, et la condamne à l’errance plus qu’à la liberté à laquelle elle aspirait.

Avec un talent incroyable, Victoria Schwab écrit des passages qui nous brisent le cœur et nous touchent jusqu’à l’âme. The invisible life of Addie LaRue est vraiment une histoire forte qui ne pourra certainement pas vous laisser indifférent(e).

Fan art d'Addie LaRue par RosieThorns88

Fan art d’Addie, toujours par RosieThorns88

Une histoire racontée avec brio

Comme c’est VE Schwab, et comme la blogosphère anglophone semblait encenser ce roman, j’avais de très hautes attentes, et elle a su les excéder. J’ai vraiment adoré la façon dont The invisible life of Addie LaRue est narré, le fait qu’elle donne parfois des indices sur le futur d’Addie, les cliffangers incroyables à la fin de chacune des sept parties du roman… Rien que pour la beauté de la plume de l’auteure, ce roman vaut le détour !

Une histoire à travers le temps

Addie apprivoise peu à peu sa malédiction, et à travers elle on redécouvre l’histoire. Les prémices de la révolution française. Les guerres. La prohibition, aux Etats-Unis. Une multitude de fragments et de petites histoires d’un jour qu’elle a vécue, dont elle seule se souvient.

Une histoire d’art

The invisible life of Addie LaRue c’est aussi une ode à l’art et à son intemporalité. C’est une jeune femme oubliée de tous qui n’en inspire pas moins des artistes, qui trouve une façon malgré sa malédiction de laisser une marque.

L’histoire de deux êtres incroyables

Henri se souvient d’Addie. Il est le premier, depuis ce pacte qu’elle a conclu, à ne pas l’oublier. Et évidemment, entre eux commence une histoire à la fois originale et prévisible (sisi c’est possible !) et on s’attache à cet étrange couple formé par deux personnes attachante.

Si peu d’autres personnages ressortent, Addie et Henri sont incroyablement travaillés. Le genre qu’on s’imagine dans les moindres détails, réalistes et bien incarnés avec des traits de personnalité qui leur sont propre. Du grand art, comme toujours avec VE Schwab.

The invisible life of Addie LaRue de VE Schwab

ATTENTION : A partir d’ici, cet article contient des spoliers

Le passé d’Henri

En fait, comme je me suis bornée à lire des critiques vagues et sans spoilers je n’avais pas réalisé à quel point Henri allait prendre de la place dans ce roman.

Fanart de Luc (Addie LaRue) par Charlie Bowater

Fanart de Luc par Charlie Bowater

Rapidement, on se pose la question fatale : qu’est-ce qui fait qu’Henri est différent ? Comment est-ce possible qu’il se souvienne d’Addie ? Victoria Schwab nous offre des réponses qui sont à la fois convaincantes (on se doute qu’Addie n’est pas la seule à dealer avec Luc, et en effet le deal d’Henri sonne juste) et tristes (parce qu’Henri est condamné).

Je ne m’attendais pas à ce que son histoire à lui soit aussi développée mais j’ai adorée qu’elle le soit. J’ai adoré m’attacher à lui, à son passé et être surprise par tous les secrets qu’il garde. VE Schwab n’en fait pas un simple amant pour Addie mais bien un personnage situé au premier plan du récit, avec un passé certes moins long mais lui aussi lourd.

La fin absolument parfaite

Juste wow. J’ai été épatée par cette fin incroyable que nous offre VE Schwab pour The invisible life of Addie LaRue. Je m’attendais effectivement à ce qu’Addie passe un nouveau pacte avec Luc, mais je n’aurais pas pensé que ce soit celui-ci.

Ensuite on découvre ce qu’Henri à fait, la façon dont il a transformé l’histoire d’Addie en un roman et on a une mise en abîme avec le roman qu’on tient entre nos mains, qui porte exactement le même titre. Une fin en demi-teinte, la tristesse de le voir séparé d’Addie mais la joie de constater qu’il va vivre une belle vie, qu’il a trouvé sa voie.

Et la véritable fin, ces toutes dernières lignes où Addie révèle comment elle a dupé Luc. Qu’elle retrouvera Henri, un jour qu’elle sera à nouveau libérée du dieu ténébreux. Un délice. La conclusion parfaite à ce merveilleux récit.

The invisible life of Addie LaRue de VE Schwab

En conclusion

The invisible life of Addie LaRue est un incroyable coup de cœur qui m’a émue comme peu de romans l’ont fait. J’ai adoré cette histoire originale, douce et belle et je vous la recommande sans hésiter, quel que soit votre genre de prédilection, car je pense sincèrement qu’elle a la capacité de toucher tout le monde !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Pour découvrir mes chroniques des autres romans de l’auteure c’est par ici !

Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.