Heartstopper tome 1 : Deux garçons, une rencontre
Mini-chroniques

Heartstopper tome 1 : Deux garçons, une rencontre

Merci à Hachette Romans pour l’envoi de ce roman graphique.

Hello ! Aujourd’hui je vous propose la chronique du premier tome d’une célèbre série de romans graphiques : Heartstopper d’Alice Oseman.

J’avais déjà parcouru les tomes 1 à 3 en anglais sous forme de scan mais j’ai fini par craquer pour les romans, en français, que j’avais très envie d’avoir dans ma bibliothèque. J’ai apprécié de les redécouvrir à l’occasion et j’en profite pour écrire cette chronique du premier tome.

Je ne peux que vous recommander l’histoire si mignonne de Nick et Charlie qui fer à coup sûr fondre votre cœur. C’est un roman tout doux, tout simple, qui fait du bien à lire et qui fait le même effet que de se blottir sous un plaid en plein hiver. Bref, une œuvre à découvrir !

Le résumé

Ceci est l’histoire de deux lycéens.

Nick, le rugbyman au sourire solaire.

Charlie, le musicien au cœur solitaire.

Parce qu’ils évoluent dans des cercles différents, parce qu’ils n’ont pas le même caractère, leur amitié n’était pas gagnée.

Pourtant, petit à petit, de façon irrésistible, Charlie tombe amoureux.

Même s’il sait que Nick aime les filles. Même s’il sait qu’il n’a aucune chance.

Alors, pour ne pas mettre en péril cette amitié naissante qui compte pour lui plus que tout, Charlie préfère garder le silence…

~ Retour cette lecture ~

Un roman doudou

Je me sens obligée d’insister sur ce point, que j’ai déjà évoqué dans l’introduction de cette chronique, parce que c’est vraiment ce que je retiens de cette lecture : c’est une lecture doudou. Un roman graphique doux, réconfortant, qu’on prend plaisir à lire et dont l’histoire est en quelque sorte paisible. C’est quelque chose que j’ai d’ailleurs pas mal retrouvé dans les chroniques d’autres blogueuses ou bookstagrammeuses que j’ai pu lire et qui a l’air assez partagé comme ressenti.

Je précise aussi qu’on prend autant de plaisir à le lire qu’à le relire !

De l’amitié à la romance

Au tout début de Heartstopper, on assiste à la rencontre entre Nick et Charlie qui vont tout de suite bien s’entendre. On est sur un slow burn [héros qui tombent amoureux à une vitesse assez lente à l’échelle du récit] parfaitement maitrisé qui nous emporte totalement.

Dès les premières pages, on shippe Charlie et Nick à fond et on adore suivre leur histoire qui se déroule tout doucement mais de façon extrêmement réaliste.

Un univers entier

Heartstopper est le point d’entrée dans l’univers des histoires de Nick et Charlie, qui ne se limete pas à la saga Heartstopper seule. En effet, il existe des romans et des nouvelles autour de cette histoire :

  • L’année solitaire qui raconte l’histoire de Tori, la sœur de Charlie
  • Cet hiver qui raconte une petite part de l’histoire de Charlie
  • Nick et Charlie qui se passe après les Heartsopper

De plus, il y a aussi une série Netflix tirée des romans graphiques !

Heartstopper tome 1 : Deux garçons, une rencontre

En conclusion

Le premier tome d’une série de romans graphiques tous doux que je ne peux que vous recommander, en particulier si vous aimez les romances M/M. J’ai adoré cette relecture et je suis toujours aussi fan du style des illustrations d’Alice Oseman qui s’accordent parfaitement avec le propos de l’histoire qu’elle raconte.

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Signature

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.