Derrière toi tome 1 : La malédiction des 33 d’Evelyne Brisou-Pellen
Par titre

Derrière toi tome 1 : La malédiction des 33 d’Evelyne Brisou-Pellen

Merci à Page Turners pour l’envoi de ce roman.

Hello ! Aujourd’hui je vous retrouve pour la chronique d’un roman historique court mais entraînant : Derrière toi tome 1 : La malédiction des 33 d’Evelyne Brisou-Pellen.

Bien que catégorisé parfois comme « thriller » (et avec une couverture qui suggère bien son appartenance à ce genre), ce roman est définitivement plus historique qu’effrayant. La malédiction des 33 c’est une plongée dans l’histoire depuis notre présent avec un léger soupçon de paranormal et une enquête qui nous amène à tourner toujours plus vite les pages pour avoir des réponses.

Le résumé

Depuis toujours, Tess voit des choses qu’elle ne devrait pas voir. Des personnes plutôt. À seize ans, elle a compris depuis longtemps qu’il valait mieux ne pas en parler.

En vacances avec son cousin Gabin, elle déniche pourtant un mystérieux objet visible d’elle seule. Dès lors, son don prend une ampleur inattendue. Elle se retrouve projetée au cœur de la retraite de Russie aux côtés de l’armée napoléonienne, puis revisite les coulisses de la première erreur judiciaire documentée de l’histoire : l’Affaire du Courrier de Lyon. Une foule de questions se bousculent alors dans son esprit. À qui appartiennent ces souvenirs ? Pourquoi les voit-elle ? Quel message essaie-t-on de lui transmettre ?

Tess a la conviction de plus en plus forte que ces visions ont un rapport avec la mystérieuse malédiction qui touche sa famille depuis plusieurs générations. Et si ce nouveau pouvoir lui permettait de sauver son cousin Gabin d’une mort prématurée ?

~ Retour sur cette lecture ~

Tess, la médium

Dès le début du roman, on comprend que Tess a une particularité : elle est capable de voir des fantômes (et d’autres phénomènes surnaturels, dont celui qui va d’ailleurs déclencher l’intrigue du roman).

Cependant, dans ce premier tome les capacités surnaturelles de Tess ne sont finalement qu’un simple outil au service de l’enquête qu’elle mène avec son cousin. Je dois avouer que j’ai du coup eu du mal avec cet aspect du récit… Ayant récemment lu les deux premiers tomes de Cassidy Blake de Victoria Schwab qui traite aussi de médiums et fantômes avec beaucoup plus de détails, logique et complexité, j’avais du mal à être fascinée par la simplicité des explications concernant les visions de Tess.

Après, s’agissant d’un premier opus, je suppose que c’est un point que l’auteure garde de côté pour pouvoir mieux le développer par la suite !

L’aspect historique

Dans le plus pur style Evelyne Brisou-Pellen, La malédiction des 33 est une véritable plongée dans l’histoire qui est à la fois hyper intéressante et très éducative. Comme toujours avec l’auteure, on découvre un grand évènement historique à travers un autre œil et elle le rend passionnant !

Comme l’indique le résumé, elle revisite ici l’affaire du Courrier de Lyon qui est en fait le premier exemple d’un raté de la justice populaire, puisqu’il semblerait que Joseph Lestruque ait été condamné à tort pour cet assassinat.

On va même jusque plus loin, lors des campagnes Napoléoniennes en Russie, un évènement en apparence totalement décorée du précédent entre lesquels l’auteure va tout de même tisser un lien : celui-là même pour lequel Tess va se retrouver mêlée à tout cela.

Le déroulement de l’histoire

Je le disais tout au début de cette chronique : Derrière toi est un roman vraiment très court. En effet : en quelques 200 pages on a l’établissement du cadre et le début de l’intrigue, son rapide déroulement et sa fin encore plus courte. Tout va très vite et malgré le peu d’action (dans le sens où Tessa est surtout observatrice du passé) et on arrive au bout de l’histoire sans vraiment réaliser qu’elle est déjà finie.

J’aurais aimé peut-être plus de temps dans le passé, mais aussi dans le présent pour mieux comprendre Tessa, Gabin et le reste de leur entourage. Certes, on comprend bien les tenants et les aboutissants et je comprends que l’auteure a sûrement privilégié le dynamisme au détail mais on finit par se sentir un peu lésé. Malgré cela, c’est un très bon roman qui pourra faire le bonheur de ceux qui cherchent une intrigue intéressante à lire rapidement.

J’avoue que la fin de La malédiction des 33 ne m’a pas non plus entièrement convaincue. Très rapide, mettant en scène un personnage pas tout à fait présenté avant avec une explication un peu simple… S’agissant d’un premier tome, je suis curieuse de savoir comment Evelyne Brisou-Pellen rebondira là-dessus pour la suite.

En conclusion

Un roman court qui nous emporte efficacement à travers l’histoire : la retraite de Napoléon en Russie et l’affaire du Courrier de Lyon sont mêlés à notre présent pour un résultat passionnant. Dans La malédiction des 33, on suit une enquête mêlant originalement paranormal et policier qui malgré quelques défauts nous emporte avec brio.

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

Derrière toi tome 1 : La malédiction des 33 d’Evelyne Brisou-Pellen
Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.