Dragons 3 : le monde caché
Films d'animation

Dragons 3 : le monde caché

Hello ! On se retrouve aujourd’hui pour un article sur le troisième et dernier dessin animé de la saga Dragons (en anglais How to train your Dragon).

Tout d’abord la bande annonce :

Pourquoi il faut ABOLUMENT que vous alliez le voir ?

Pour que vous compreniez il faut que je vous raconte rapidement mon histoire avec ce dessin animé. Dans les premiers romans sur lesquels j’ai flashé il y avait les Harold et les Dragons de Cressidia Cowell, qui ont inspiré les dessins animés. J’avais littéralement dévoré les cinq tomes de l’époque. Ensuite, le premier dessin animé est sorti. J’avais une ou deux années de plus et j’ai juste adoré les retrouvé. Le deuxième m’a émue et j’espérais retrouver ces personnages encore une fois. Et tout juste 10 ans après ma découverte des livres, Dreamwork nous offre une conclusion.

Je vous donne donc ici 10 raisons d’aller voir ce très beau dessin animé :

1 – Parce que c’est Dragons

Et que le 1er était juste génial et le deuxième encore mieux (ce qui n’est tout de même pas évident). Parce que c’est trop facile de s’attacher à Harold, Krokmou, Astrid et même Rustik (sisi, ça demande un effort mais c’est possible).

Si vous avez besoin de vous convaincre de voir ce troisième épisode, regardez à nouveau les deux premiers et vous aurez à coup sûr envie de connaître le dénouement de leurs aventures !

2 – Pour voir de beaux paysages

de dessins animés. OK. Mais il n’empêche que les studios Dreamworks ont encore fait un travail magnifique et que certaines scènes sont à couper le souffle. On en a un bref aperçu dans la bande annonce, mais c’est mille fois mieux sur un film de 1h40 que dans 5 courtes minutes de présentation.

3 – Parce que la BO est géniale

Les musiques celtiques qui composent la bande originale de ce dessin animé sont très belles. Non, ce n’est pas Ed Sheeran qui chante tout le film mais on retrouve le thème entrainant qui rythmait les deux premiers volets.

Coup de cœur pour la chanson du générique qui s’associait parfaitement avec les images et qui m’a offert un magnifique bond dans le passé.

Pour écouter la BO

4 – Pour le générique

Il y a un générique qui m’a beaucoup marquée, c’était celui du dernier Twilight, parce qu’il nous faisait revivre les moments forts de toute la saga. Oui, j’ai eu ma période Twilight et je l’assume totalement.

Celui de Dragons 3 reprend le même principe : après quelques derniers retournements de situation bien éprouvants, on te balance un générique avec des images sépia où on retrouve tous les moments forts ayant réuni Harold et Krokmou, avec en prime la musique parfaitement assortie susmentionnée. Et c’est juste génial. Ah, et on est bon pour se remettre à pleurer aussi.

5 – Parce que ce n’est pas QUE pour les enfants

Les dilemmes auxquels sont confrontés Harold et Astrid (pas ceux qui impliquent les dragons, les vrais de la vraie vie) rappelleront nécessairement quelque chose aux plus âgés. Dans la même ligne, les remarques de Kranedur à Harold où certains échanges entre Astrid et Harold ne sont pas destinés aux plus jeunes mais plutôt aux parents qui les accompagneront.

Après on ne va pas se mentir, hein, ça reste un dessin animé pour enfants.

6 – Parce qu’on l’a quand même attendu 5 ans

Enfin moi, ça fait cinq ans que je l’attends ce dessin animé. Après un deuxième si bien réussi, ils ne pouvaient pas s’arrêter là. Et heureusement qu’ils ne l’ont pas fait ! Ce troisième volet a encore plus joué avec mes émotions que les précédents, d’autant plus que les dilemmes d’Harold étaient criants de vérité.

Et ça fait plaisir de voir les personnages grandir, de les avoir suivi depuis la sortie du premier.

7 – Parce qu’il n’y en aura pas d’autres

Je l’ai déjà mentionné, Le monde caché est le dernier Dragons de la franchise. Il signe même la fin de la série animée de Netflix qui ne sera pas non plus relancée. Il s’agit donc de la dernière fois que vous assisterez à une aventure d’Harold et Krokmou, sur petit comme sur grand écran.

Bien sûr Dreamworks pourrait produire un spin-off, mais ce n’est pas prévu et ce serait davantage par manque d’argent que par besoin de raconter quelque chose.

8 – Pour rire

On a un petit aperçu de Krokmou draguant une femelle dans la bande annonce et j’avais peur qu’elle spoile tout. Déjà il n’y a quasiment aucune scène se déroulant après les quarante premières minutes du film dedans, ensuite je vous garantis de gros fou rires avec des scènes du même genre ou un comique de répétition incluant Rustik…

Donc bonne humeur et rires garantis !

9 – Pour pleurer

Pas que des rires au programme. Pour être franche, il y a certaines scènes pathos créées pour faire pleurer, mais on les voit trop venir. Et puis on arrive à dix minutes de la fin du film et on comprend enfin pourquoi tout le monde sort avec les yeux rouges et un mouchoir à la main. C’est poignant et beau, et vous allez pleurer.

10 – Pour une belle leçon de vie

Parce que Dragons 3 ça parle de Dragons (sans blague !) mais aussi d’amitié et de partir loin, de séparation et de grandir. Le genre de dessin animé qui mine de rien donne des leçons importantes, avec une morale belle et cruellement vraie.

Si Dragons 3 nous offre une jolie fin, ce n’est pas le happy-ending que j’attendais mais plutôt une fin en demi-teinte. Et c’est encore mieux parce que dans la vraie vie, les fins sont souvent en demi-teinte.

Convaincu(e) ? Vous l’avez vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’enregistrer sur Pinterest :

10 raisons de voir Dragons 3 : le monde caché

4 commentaires

  • Mademoiselle Pixelle

    Ah Krokmou 💖
    Ce troisième n’est pas mon préféré, mais je l’ai quand même vu deux fois parce que Dragons quoi…

    ATTENTION SPOILS ⬇️

    En points négatifs je dirais que le méchant n’est pas assez développé. Il est méchant parce qu’il est méchant, mais il est trop fort parce que c’est ze super dernier méchant.
    Après le point négatif de l’histoire – le fait que c’est la même intrigue que le 2, et dans une moindre mesure que la série et le 1 – est intégré dans le scénario comme une faiblesse et résolu. Du coup difficile de me considérer vraiment comme un défaut, même si ça m’a laissé un peu sur ma faim.

    La fin m’a fait pleuré comme une madeleine, j’ai espéré jusqu’au bout qu’ils trouvent une autre solution, et en même temps c’est tellement génial que ça se termine comme ça. C’est triste évidemment, mais c’est une bonne chose. Et au moins ça referme correctement la porte.
    Bon heureusement que la scène finale finale avec Astrid, Harold et leurs enfants (et les bébés dragons 😍 (encore qu’ils ne sont pas aussi mignons qu’ils auraient pu l’être) permet de finir sur une note joyeuse, ouff !

    Pour étendre l’univers, soit ils nous balance une mini série entre le 2 et le 3 (comme les séries netflix développaient entre le 1 et le 2). Soit pour relancer la machine, la seule solution intelligence serait de balancer dans un futur éloigné, les descendant de Beurk qui retrouvent des dragons. Bon si dragons, alors plus de méchant, alors il faudrait vraiment avoir une idée hyper originale pour justifier un revival, mais à la limite ça serait la seule chose possible.

  • Maria des Apparences

    Bonjour,
    j’ai adoré cette conclusion de Dragons et surtout l’épilogue final, tellement d’amour!!!!
    C’est vraiment fou de voir Hiccup grandir et avoir des problèmes d’adultes…
    SI ça t’intéresse j’ai publié une vidéo sur IGTV (lien de mon site web) dans lequel je partage mon avis sur ce dernier volet de la trilogie 🙂

    Je te souhaite une bonne journée,
    Maria

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.