L’héritière des abysses de Rick Riordan
Par titre

L’héritière des abysses de Rick Riordan

Hello ! Si vous avez manqué la nouvelle, Rick Riordan, l’auteur de Percy Jackson, a publié un roman one-shot qui s’inspire des romans 20 000 lieues sous les mers et L’île au trésor de Jules Vernes et en écrit une suite moderne : L’héritière des abysses.

Bien évidemment c’est du Rick Riordan donc j’ai adoré (le contraire aurait été surprenant) mais est-ce qu’on peut prendre quelques minutes pour admirer la couverture du roman ? Parce que je la trouve particulièrement magnifique, c’est un style d’illustration que j’adore et les couleurs, les détails… Bref, je suis fan !

Maintenant que vous avez pu voir le chef d’œuvre qu’est la couverture, parlons un peu du récit. Je sais que beaucoup de gens ont été déçus car ce n’est pas Percy Jackson, le style est légèrement différent et les actions aussi. Mais pour ma part c’est aussi ce que je cherchais et j’ai donc adoré ce roman qui garde l’humour, la culture et l’action qui font la signature de Riordan tout en proposant quelque chose de différent. Il faut aussi préciser que vous ne retrouverez aucune magie dans ce roman, qui relève uniquement de la science-fiction proche (et parfois tout simplement de la science, mais promis très accessible).

Découvrez mon article sur l’auteur !

Le résumé

Mon nom est Ana Dakkar.

L’océan est mon élément.

Il y a quelques minutes à peine, j’étais une simple étudiante de deuxième année à l’Académie Harding-Pencroft, réputée pour former les meilleurs biologistes et explorateurs marins au monde.

A présent, je fais partie des rares survivants d’une attaque dont j’apprends que j’étais la principale cible.

Mes ennemis savent-ils que je suis la seule à pouvoir retrouver le secret le mieux gardé des océans ? Le Nautilus ?

~ Retour sur cette lecture ~

Un roman moderne inspiré de Jules Verne

Pour commencer, je précise que pour ma part je n’ai lu aucun des deux romans qui ont servi de base à l’histoire (à savoir Vingt mille lieues sous les mers et L’Île mystérieuse de Jules Verne) mais ça ne m’a absolument pas gênée dans ma lecture car Rick Riordan prend à chaque fois le temps de relater les grandes lignes desdites histoires dont on a besoin de connaitre les éléments pour comprendre l’Héritière des abysses.

D’ailleurs, si je l’ai vu plus d’une fois présenté comme une réécriture de Vingt mille lieues sous les mers, il s’agit d’avantage d’une suite se déroulant aujourd’hui (un peu comme les Percy Jackson pour la mythologie grecque, même si encore une fois les récits ne sont pas comparables). Et je dois dire que cette suite m’a donné très envie de lire les deux romans de Jules Verne dont elle est tirée (ce dont je m’acquitterai avec joie à mon passage chez ma grand-mère qui possède de très belles éditions des romans en question).

Ana, l’héroïne badass

L’héritière des abysses de Rick Riordan

Ana est l’héroïne de L’héritière des abysses et je l’ai adorée. Elle est à la fois badass, pleine de répartie et d’intuition et intéressante car elle manque de confiance en elle. J’ai trouvé top que Rick Riordan la rende imparfaite et elle n’en est que plus attachante. Notons aussi qu’elle est d’origine indienne et que le roman a bénéficié de deux sensitive readers (des lecteurs issus de la même minorité que le personnage vérifiant que l’auteur ne dit pas de bêtises quant à l’histoire de la minorité ou à son ressenti) donc que des points positifs !

Après, toute géniale que soit Ana elle ne fait pas l’histoire à elle seule, et j’ai adoré son entourage haut en couleur. Esther est sans aucun doute celle qui m’a le plus marquée : elle est extrêmement attachante bien qu’imprévisible. Elle est atteinte de troubles du spectre autistique et apporte quelque chose en plus au récit par ses déductions brillantes tout autant que par ses crises d’angoisse et son incompréhension de certaines normes sociales.

Nelinha et Gemini ne sont pas non plus en reste, bien que moins marquants à mes yeux qu’Ana et Esther. En tout cas j’ai adoré leur improbable petite bande et comme toujours avec l’auteur, les personnages sont très réalistes et bien construits.

Lorsque tout semble perdu…

Tout au long du roman, les catastrophes s’enchainent et les personnages semblent en permanence sur le point de tout perdre (y compris leur vie). J’ai adoré la tension constante qui nous maintient en haleine tout au long de cette lecture et les nombreuses surprises que nous réserve le récit.

L’exploration des profondeurs est un thème passionnant mais l’angle par lequel le récit l’aborde rend cela encore plus vivant et entraînant.

En conclusion

L’héritière des abysses est un excellent roman plein d’humour, d’aventure, de tension et en quelque sorte de science-fiction que vous ne pourrez adorer. Un coup de cœur que je recommande à la fois aux fans de Riordan voulant retrouver son écriture et à ceux qui ne le connaissent pas et veulent découvrir son style. A lire et à relire !

A quand L’héritière des abysses tome 2 ? Aux dernières nouvelles, Rick Riordan souhaite que ce roman reste un one-shot et n’ait pas de suite, c’est donc la dernière aventure d’Ana et du Nautilus… Rassurez-vous, je le précise car le roman a une fin ouverte mais l’histoire se termine effectivement !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Signature

Un commentaire

  • Parlons fiction

    Je n’ai jamais lu la saga Percy Jackson de l’auteur, mais j’avais repéré cette sortie principalement grâce à sa couverture. Elle est magnifique et ça donne vraiment envie de découvrir le contenu du livre ! Je tenterai peut-être de le découvrir lorsque j’aurai envie d’un roman d’aventure 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.