Le roi de paille
Bandes dessinées

Le roi de paille

Hello ! Aujourd’hui je vous ai préparé une seconde chronique pour cette toute nouvelle catégorie Bandes dessinées avec un nouveau diptyque historique qui se déroule dans l’Egypte antique : Le roi de paille d’Isabelle Dethan.

Il s’agit donc d’une bande dessinée qui se déroule au VIe siècle avant J.-C.

Le résumé

En Égypte, Neith, fille de Pharaon, est choisie par son père pour effectuer la danse de la purification. L’une de ses sœurs la met en garde : mieux vaut qu’elle échoue dans sa prestation si elle ne veut pas finir dans la couche de son père… Neith décide alors de s’échapper avec Sennedjem, son demi-frère. Mais leur fuite se révèle de courte durée. Capturés par des marchands d’esclaves, ils sont amenés auprès de leur ennemi Nabù-Kudduri-Usur, roi de Babylone…

Une planche

Le roi de paille

Les dessins

Si je ne suis pas hyper fan de la façon dont Isabelle Dethan croque ses personnages, les paysages et décors de font sont juste merveilleux ! Le trait est détaillé et on voit bien les différents objets ou les fresques qui ornent les murs des différents bâtiments. Les teintes chaudes des illustrations nous font sentir l’ambiance générale et le soleil d’Egypte et de Babylone. La palette de couleur est maîtrisée, le tracé est précis. Bref, sur le plan de la justesse historique, on adore !

Tome 1 : La fille du pharaon

L’intrigue de ce premier volume est clairement entraînante et le lecteur est servi en termes de rebondissements ! Tout en étant très respectueux des mœurs et traditions de l’époque (du moins à ma connaissance) et avec une bonne dose d’Histoire, Le roi de paille suit l’aventure de Neith, fille de Pharaon. En plus d’une histoire avec des surprises et un peu de suspens, Isablelle Dethan nous livre une leçon d’histoire habilement dissimulée sous une intrigue bien menée.

Pour un tome 1, il ne se contente certainement pas d’être introductif et même s’il prend le temps de nous présenter la période historique dans laquelle il se déroule, il ne s’arrête pas à ça. Avec une fin ouverte et qui laisse un certain suspens, il n’y a plus qu’une chose à attendre : pouvoir se procurer le second tome !

Signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.